Où trouver l’homme ? Etape 1 : la piscine

(Article fictif à but humoristique, rappelons nous)

Bon, voilà, c’est parti, en 2008, je ramène un fiancé à ma famille. Pour ça, il faut que je sois appétissante comme un Iphone neuf. Forcément, je me dois d’être canon ou à peu près pour que l’homme sur qui je vais jeter mon dévolu ne puisse pas me dire non et ait envie de partager ma vie (et pas que mon lit). Je me mets en mode sirène, donc. Pas la mi-femme, mi-thon, plus le mode Yasmine Bleeth.

Alors la piscine, il faut s’équiper : un maillot sport, lunettes pour pas avoir les yeux explosés par le chlore et bonnet. La tenue réglementaire. Me voici donc en tenue de guerre… heu de sport. Je passe sous la douche et plouf, dans le bain. Et là, je découvre : la piscine, c’est plein de mecs en général merveilleusement faits en petit slip de bain. Avec mes lunettes, je peux mater ces petits corps sexy en plein effort, quel délice. Les plus lubriques diront qu’en plus, on peut avoir une bonne idée du paquet du monsieur mais je rappelle que la taille au repos n’est pas forcément indicative de sa taille dans sa superbe et j’ai rarement vu un mec en pleine érection à la piscine. Enfin, si, mais c’était dans une piscine privée alors ça ne compte pas.

Bref, la piscine peut vite se transformer en supermarché de l’Adonis. Sauf que faut réaliser que le matage restera essentiellement du lèche vitrine car si je peux mater les messieurs sous l’eau, la réciproque est vraie. Or, à la piscine, je suis pas au top de moi-même en terme de séduction, comme dirait Peggy. D’abord, le maillot sport, ce serait sexy, ça se saurait. Ca laisse voir à peu près toutes mes imperfections, mes cuisses capiteuses, mes jambes aux couleurs étranges (merci le lait autobronzant) et j’ai intérêt à ce que mon épilation soit nickel. Je ne suis pas un mec mais je ne crois pas que des poils disgracieux qui sortent du maillot, ça fasse rêver. Par ailleurs, je perds quand même deux atouts séduction majeurs : mes yeux, cachés derrière d’affreuses lunettes, mes cheveux cachés sous un bonnet qui me rend à peu près aussi sexy que Britney post rasage de crâne… Finalement, heureusement qu’il me reste mes
seins, même si le maillot de sport a un peu tendance à les écraser. Donc déjà, compter sur son physique à la piscine, c’est un peu mort. L’esprit, alors ? Et quand est-ce que je parle, hein ? Entre deux brasses ? Surtout qu’il ne faut pas oublier que je cherche un fiancé, pas un amant. Or le mec au beau corps, là, avec ses lunettes et son bonnet, je sais même pas à quoi il ressemble alors évaluer ce qu’il a dans le ciboulot, impossible. Et puis, enfin, il reste un dernier détail anti glamour au possible : l’odeur. C’est vrai que l’avantage à la
piscine, c’est qu’on ne sent pas la sueur vu qu’on est dans l’eau. Non, on sent juste le chlore. Et franchement, c’est pas une odeur qui me chavire, ça me rappelle juste les cours de natation de mon enfance.

Finalement, à la piscine, le seul endroit de drague possible, c’est au sèche cheveux, donc c’est un timing assez serré. Là, je peux essayer de faire des effets de cheveux sous le truc ignoble censé me sécher les cheveux piqué dans des toilettes. Le seul problème, c’est qu’en général, le seul de libre, c’est celui fixé à 1m80 du sol et je rappelle que j’atteindrai jamais le mètre 60. Du coup, je suis pas sûre d’être très sexy à me mettre sur la pointe des pieds pour essayer d’avoir un peu d’air chaud sur mes cheveux. Au pire, j’aurai l’air attendrissante. On peut aussi faire des effets de cil quand on se remaquille mais je rappelle que toute femme qui se remaquille a la bouche ouverte. Oui, ça empêche de cligner des yeux. En plus, pendant que moi, je me remaquille, qu’est-ce qu’il fait le monsieur ? Il remet ses chaussettes et ses chaussures. Alors imaginez un peu le truc :

« Comment vous vous êtes rencontrés ?

– Ben, je me remaquillais pendant qu’il remettait ses chaussettes ! »

Pour la mythologie du couple, on a connu mieux.

Donc, voilà, la piscine, c’est bien pour un corps de rêve mais pour la drague, non, vraiment, c’est pas le lieu. Alors la semaine prochaine, j’irai à la salle de sport.

Rendez-vous sur Hellocoton !

31 réflexions au sujet de « Où trouver l’homme ? Etape 1 : la piscine »

  1. Il y a aussi l’entrée et la sortie. Non ? Enfin plutôt la sortie, le moment où on sent bon le gel douche, où on a encore les joues rougies par l’effort, et le sourire béat de celle qui vient de se dépenser (endorphines tout ça tout ça).
    Enfin, je ne vais jamais dans les piscines publiques, depuis que j’y ai travaillé, j’ai comme qui dirait une certaine répulsion.
    Par contre, la salle de sport je connais, et contrairement à toi, je suis persuadée que courir sur un tapis c’est over sexy. La petite goutte de sueur qui perle sur la poitrine, les joues rouges qui font ressortir le bleu des yeux, le pantalon jazzy qui allonge les jambes, et l’endorphine (toujours) qui fait briller les yeux. Non, moi je me trouve très sexy à la salle de sport… (bon, pas quand j’ai pris 10 kilos, hein, on est bien d’accord) mais c’est vrai que je suis un peu hors sujet. 🙂

  2. Oui, ça, c’est l’article de la semaine prochaine. POur l’entrée, c’est bcp trop bref, surtout quand tu as ta carte, et la sortie, c’est précisément le moment du séchoir.

  3. Cristal dit :

    Au risque de passer pour la scrogneugneu de service, je vais vous dessiner tres brievement la version dark de la sortie aux endorphines de So Long :
    la marque indélébile des lunettes qui ne va pas nous quitter pendant 3h, donc certainement apres l’apéro.
    les yeux rougis et rétrécis au chlore, mais tu l’avais deja dit,
    pour celles qui ont des cheveux problématiques, le séchoir des piscines est parfait pour un effet Pollux du manège enchanté (quoique ca revient à la mode vu le jury de la starac’),
    Pour peu que tu ne sois pas trop une Mini Manaudou, le type que tu as croisé t’as surement vue boire la tasse, recracher la tasse, marcher sur la pointe des orteils dans le pédiluve (je suis cultivée en piscine, dis donc) car c’est cracra, tirer sur ton maillot parce que c’est vrai que le une-pièce ca t’écrase les seins…

    Mais la bonne nouvelle, c’est qu’avec ton bonnet et tes lunettes, il y a 50% de chances qu’il ne t’aie pas reconnue !

    En tout cas, on attend très vite le prochain épisode de la recherche du viril…

  4. Ah ouais le pédiluve, je déteste, je le traverse effectivement sur le bout de l’orteil !! Ca pue les pieds, c’est sale et en général, c’est là qu’on chope les verrues.

    Et tu tires pas ton maillot au niveau des fesses? Moi oui! 🙁

  5. maxx dit :

    Alors, oui effectivement la piscine ça ne semble pas être le lieu idéal. à moins bien sur que le dis apolon soit si beau, que l’envie de prenne de l’aborder (oooh la nina carnivore) et hop là tu te rend compte que le charmant jeune homme, a de la conversation. Et en plus il est aussi intélligent. Et pam il a un coeur, et semble prêt à vouloir du sérieux. Bon d’accord s’il ne louche pas sur tes seins glabé dans ton maillot atomique, c’est peut être qu’il est myope. ou Peut être juste respectueux…
    Avec des si on mettrait pas mal de chose en bouteille…
    Mais après tout si j’étais l’homme de ta vie??
    hihihi…
    je te donne rdv la semaine prochaine à la salle de sport…

  6. Cédric dit :

    Alors pour une fois je connais le sujet à fond ! Douze ans de natation, ça vaut bien une thèse ^^

    Je confirme malheureusement les dires de Nina : draguer à la piscine, c’est pas facile facile. Si on passe l’aspect « Je vous en mets plein les yeux avec mon dos musclé pendant que je nage le papillon », qui au mieux vous vaut quelques regards alléchés, cela va rarement plus loin.

    Raison 1 : la poussée d’Archimède est un ennemi redoutable. Je suis un solide gaillard d’1m83, ce qui me permet de ne pas avoir à nager sur place une fois en bout de ligne : il me suffit de me tenir sur la pointe des pieds. Par contre, si je veux taper la causette avec la jeune fille entre deux longueurs, elle va devoir mouliner des bras. Moins réceptive, de suite…

    Raison 2 : le duo fatal lunettes / bonnet. On ne voit pas les yeux et ça casse complètement la forme du visage, on repassera pour le regard langoureux hollywoodien

    Raison 3 : les copines. Une fille ne vient JAMAIS à la piscine toute seule, elle a toujours au moins une copine à elle à qui il est en général difficile de demander de tenir la chandelle… Sans vilain jeu de mots.

    La morale de cette histoire, la lirette la lirette, c’est que la drague à la piscine c’est le défi ultime. La morale de cette morale, c’est qu’avec le kiki de piscine il faut de plus avoir un sacré modjoooo ^^

  7. Diane dit :

    draguer? piscine?
    c’est pas antithétique comme formule, ça??
    que celui qui arrive à draguer avec un bonnet sur la tête me prévienne, je lui décerne la médaille du mérite.

  8. J’ajouterai même en préambule : bien choisir sa piscine (ou en tout cas, bien choisir son heure) car je ne sais pas pourquoi, j’ai toujours le chic pour tomber dans le spiscines hyper familiale pleine de marmots ou, au contraire, dans les piscines pleines d’exécutive women venues elles aussi travailler leur silhouette (du coup, la compet’ sera rude).

    Quand au sèche-cheveux j’ai généralement le problème inverse : du haut de mon 1m73, seul celui situé à 1m50 du sol ets disponible et c’est la scoliose assurée

  9. Cristal dit :

    Quote Nina: Et tu tires pas ton maillot au niveau des fesses? Moi oui! 🙁

    >> Oui, moi aussi… 100% glamour attitude. c’est pour ca que j’en porte plus, vive le bikini !

  10. Lise dit :

    Un Homme ne se déniche pas, il se découvre à vous quelque soit l’endroit.
    C’est « pataud » et si « beau » l’image d’un Homme, quand il est ému, il ne sait pas exprimer ses sentiments uniquement par « pudeur virile ».. Ne le cherchez dans aucun endroit planifié à l’avance, laissez-vous succomber au destin et les délices n’en seront que meilleurs.
    Programme à venir la salle de sports ! A EVITER… soit ils sont vraiment sportif, soit ou en mal d’amour physique…
    Je signe & persiste, un Homme ne se déniche pas il se dévoile…

  11. jim dit :

    Facile à dire Lise! Les hommes se devoilent, se proposent, se montrent mais en fin de compte ca change rien, les filles restent invisibles! On a beau être bien, chacun reste dans son coin. je suis assez d’avis qu’on a un peu tous le même probleme, mecs comme filles, y’a pas d’endroit pour draguer vraiment, pour rencontrer, pour tout ce que tu veux!

    notre vie est faite d’apparence (encore plus avec ces pubs dévoilant de plus en plus les corps des uns et des autres) et malheureusement même si tu es un mec ou une fille génial, la première chose qui vient à l’autre c’est ton apparence.

    Et avec une gueule coiffée d’un bonnet et des lunettes, des yeux explosés au chlore, des cheveux en bataille, une gueule bouffie par l’effort, l’apparence est plus que moyenne!!! Je suis du même avis que les précédents, la piscine à éviter. comme la salle de sport, c’est vrai, comme les bars, les boites, les soirées open bar… si un endroit était parfait pour rencontrer quelqu’un ça se saurait non?

    Nina, si tu dois trouver un fiancé ou tout simplement quelqu’un qui te donne de l’affection, découvre un nouveau réseau d’amis!! c’est le seul moyen!

    (et si on organisait une soirée vingtenaire un de ces soirs….)

  12. Je me souviens etre retournée plusieurs fois à la piscine au même horaire juste pour avoir le plaisir de prendre ma douche de sortie en même temps qu’un spécimen admirablement bien fait, avec des cheveux visiblement soyeux (oui, à la douche on enlève le bonnet). Béni soit le coin douche mixte et sans séparations de la plus grande piscine de Bordeaux…

  13. Lise dit :

    Jim, dîtes-vous que la femme est plus généreuse que l’homme, elle ne s’attache pas seulement à la beauté extérieure… même si certaines sont « hors normes » à cette qualité première.
    Malheureuse société ! Nous sommes conditionnés, oui je vous conçois, aux « critères de sélection » divers et variés !
    MAIS SOYONS REBELLES & adeptes du « grain de folie » & le plus important, est de rester soi-même…
    DRAGUER….mot ancestral à mon goût…
    COURTISER…. est là le verbe qui se dénote.
    Les Hommes et les Femmes de ce siècle ont oublié l’art de faire piaffer leurs désirs….

    Pourquoi se « basculer » hâtivement, au lieu de s’appliquer à distiller le trouble dans nos cœurs et à nous emporter vers la passion à petits pas…
    Dépensons-nous alors sans compter à nous COURTISER quelque soit le LIEU qui importe peu….

  14. frederic dit :

    changé de lui aller dans une salle de fitness vous trouveriez un homme plus à vos attente du moin je le pense car dans les piscine il y a plein de microbe mais sinon le coup de foudre se produit n’importe où

  15. KHK dit :

    Nina,

    Pour parler et/ou draguer il y a dans les pays nordiques les saunas avec piscines. Il y a toujours un ou plusieurs salles de repos entre les passages dans des saunas ou piscines pour se reposer et/ou parler. Ca se passe sans maillot ni bonnet et est la majorité du temps mixte. Alors, tu peus voir à qui tu as affaire physiquement ou te montrer sans rien cacher…

    Malheureusement, en région parisienne ou j’habite il semble y avoir seulement des saunas resemblant à des clubs échangistes ou des clubs de nudistes avec une philosophie dont je n’ai rien à faire. Ca me fait simplement bcp de bien en hiver même sans drague. Bien que certains femmes regardent parfois…

  16. KHK dit :

    Nina,

    Pour les saunas en France, c’est dommage car je n’ai pas de place pour en installer chez moi. Ca fait tellement du bien et adoucit ta peau (même sans draguer ni cosmetiques…).

    Pourquoi tu trouves crade de se balader à poil à la piscine ou sur la plage ? Moi, je trouve ça bien de ne pas avoir un maillot sur moi qui colle mouillé et de sentir seulement le soleil et le vent sur ma peau… Et bien que le physique n’est pas tout, tu vois en cas de drague à qui tu as affaire sans cachotries… J’ai fait des études à l’université Hambourg en Allemagne et il y avait carrement des cours de sport pour étudiants à poil mixtes ou il y avait à peu près autant des femmes que des hommes (pas nécessairement en couple). S’envoyer en l’air n’était pas question là mais ce qu’on fait après si affinité…

  17. Ce n’est pas de me balader à poil que je trouve crade mais de me baigner au milieu de gens nus. Déjà que certains ont à la base une hygiène douteuse, je préfère qu’il existe une barrière en tissu entre leur sexe et l’eau.

    Et franchement, voir un mec à poil avant même de le connaître, je ne trouve pas ça génial. Aucune surprise, aucune découverte, rien à deviner vu que tout est exposé… Non, vraiment pas.

  18. KHK dit :

    Nina,

    Pour la hygiene tu as un peu raison mais on peut mieux se laver certains parties du corpos sans maillot… De plus, tu as des maillots étanches pour qu’il n’y a pas de l’eau qui penetre et/ou en resort ? J’ai l’impression que c’est pas le cas de la majorité des maillots hommes et femmes comme des miens d’ailleurs. Alors, c’est parreille avec ou sans de ce point de vue…

    Concernant le point 2 c’est ton opinion que je respecte. Moi, ça m’est égal car je n’y vais pas en priorité pour la drague… Mais parfois je me fais regarder par des femmes…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *