Comme des stars

Il y a quelques mois, j’avais écrit un article sur les blogs. A l’époque, j’étais une inconnue, j’avais une dizaine de lecteurs à tout casser. Aujourd’hui, mon regard sur ce phénomène a un peu changé, j’ai moins de naïveté et voici ma nouvelle réflexion sur le sujet.

Mercredi dernier, je passe la journée en compagnie d’un autre blogueur : Loui. C’est un jeune garçon vraiment très intéressant, on a discuté longuement du phénomène blog et cette conversation vaut, à mon avis, son pesant d’or. Pourquoi écrit-on un blog ? Comment faire face à notre « succès » ? Comment ne pas avoir envie d’abandonner, parfois ?

Quand j’ai commencé ce blog, je ne m’attendais absolument pas à tout ce qu’il s’est passé. Me voici aujourd’hui à 1400 lecteurs par jour, pour la plupart anonymes. Pourquoi viennent-ils ? Pourquoi se passionnent-ils pour nos vies somme toute normales ? De façon tout à fait objective, je suis une fille comme les autres, pas mal de nanas de mon âge peuvent
en faire autant… Je n’ai pas tant d’aventures amoureuses que ça et même, en ce moment, c’est d’un calme ! Evidemment, c’est super flatteur, ce succès inattendu mais somme toute relatif : 1400 personnes sur 60 millions de Français, y a pas non plus de quoi se pavoiser. Et puis, les vingtenaires ne sont pas censés aboutir à quelque chose de concret. Un livre ?
Non, certainement pas ! J’écris depuis que j’ai 15 ans (bon, c’était merdique, à l’époque, je l’avoue) et j’adore ça mais quitte à être publié, je voudrais que ce soit pour mes romans, pas pour ma vie… Je n’ai pas envie d’être connue sous le nom de Nina Bartoldi, pas du tout. Nina marque une période de ma vie qui s’achèvera un jour et je ne prendrai plus ce nom.

Le problème quand on a un succès d’estime, c’est qu’on récolte vite quelques ennemis. Curieusement, le succès engendre systématiquement la jalousie. Loui en fut victime et de façon assez violente… Moi aussi. Personnellement, ça ne me touche pas dans la mesure où les gens s’attaquent à Nina et pas à moi, même ceux qui m’ont fréquentée de façon éphémère. Peu m’importe que les gens aient une mauvaise opinion de Nina, au fond, ils ne connaissent pas mon vrai nom et, s’il le faut, ils me côtoient tous les jours et m’adorent…

Cependant, il y a certains comportements que je ne comprends pas. Qu’on soit en désaccord avec ce que je dis, c’est normal et si ça peut engendrer un débat comme sur l’article Politique, j’en suis ravie… Mais qu’est-ce qui pousse les gens à être insultants envers nous ? Qu’on apprécie pas mon blog, mes idées, ma personnalité (du moins, ce qui transparaît sur le blog), soit. Qu’on me crache à la figure de façon aussi violente, là… Je pense qu’il y a d’autres façons pour marquer sa désapprobation que l’insulte. Il est vrai que, personnellement, quand je tombe sur un blog que j’aime pas, je passe mon chemin, je n’ai pas envie de traiter l’auteur dudit blog « d’enfoiré de connard qui doit être trop moche et qui pue du cul ». Si je suis en désaccord avec ce qui est écrit et que j’ai envie de le dire, rien ne m’empêche d’être courtoise. Evidemment, les insultes sont souvent de la provocation, l’anonymat est grisant, je peux aller sur n’importe quel blog et insulter les gens en les traitant de tous les noms, je ne risque rien… Oui parce qu’en général, ces gens-là sont très courageux. Samedi soir, je n’avais plus le net, donc, et Gauthier m’appelle pour connaître le fin mot de l’histoire et me dit : « On a encore été insulté ! » Emma était furieuse paraît-il. Moi, ça m’interpelle. La plupart des insultants lise le blog avec attention pour mieux nous cracher à la gueule : « t’es qu’une grosse conne inintéressante ! » Alors pourquoi tu lis mon blog, andouille ? Y en a certains qui devraient visiter un lieu fantastique qui s’appelle Sainte Anne à Paris, Beaupuy ou Marchand à Toulouse, ça leur ferait le plus grand bien…

Nous restons interdits face à de tels comportements. Loui m’a expliqué que suite à un mail particulièrement violent, il avait failli arrêter son blog. Moi même, j’ai été tentée de le faire après l’épisode « Raphaël écrit des insanités sur moi ». Non pas que ça m’ait touchée, c’était trop gros pour être crédible mais je me suis posée la question : est-ce que ça en vaut la peine ? Le blog est un loisir, pour moi, ça me permet d’écrire, occupation que j’adore, mais si c’est pour ramasser tant de haine, le jeu en vaut-il la chandelle ? Evidemment, il était hors de question d’arrêter pour si peu, ces personnes n’attendent que ça mais c’est vrai que des fois, on se demande ce qu’on a fait pour mériter ça.

La seule insulte que je ne supporte pas, c’est quand on m’attaque sur mon professionnalisme. Je m’en fous qu’on me dise que je suis une vilaine pas belle : je plais au seul mec qui m’intéresse en ce moment donc les autres, ça ne me touche pas. Et puis personne n’a vu mon visage donc je vois pas comment on peut dire que je suis moche. D’ailleurs, je ne le suis pas,
je suis très belle, j’ai un visage de princesse… Non, je plaisante ! Enfin, peu m’importe qu’on me trouve conne sur ce que j’écris, un article est torché en trente minutes maxi, c’est bourré de fautes d’inattention… Mais qu’on en déduise que je suis une mauvaise journaliste, là, ça me fait hurler. Personne ne sait comment je travaille dans une rédaction. Je n’écris pas un article sérieux de la même façon : je fais des recherches documentaires, je relis, je travaille sérieusement. Pour le blog, je ne peux perdre trop de temps dessus, je suis en recherche d’emploi et ça me prend du temps… De la même façon, quelqu’un avait accusé Loui d’être un mauvais infirmier en lisant son blog. Mais comment se permettre un tel jugement ? D’autant qu’à travers ses planches, j’aurais dit précisément l’inverse, on sent qu’il est très proche de ses patients et qu’il fait ce métier, très difficile, avec cœur. Mais bon, ce doit être le jeu, on nous juge sur la parcelle de nous qu’on montre. Mais Loui est tellement plus que son petit personnage, je suis tellement plus que Nina… Ce n’est pas parce que je ne vous fais pas tous les jours un bilan de ma recherche d’emploi que je ne cherche pas. Ce n’est pas parce que je ne fais pas une revue du livre que je viens de terminer que je ne lis pas, ce n’est pas parce que je ne vous parle pas de musée
que je n’y vais jamais… Sans doute est-ce le jeu : dès qu’on s’expose un peu, on est vite détestés, voire haïs. Personnellement, la haine étant l’exact contraire de l’amour, on ne peut haïr que quelqu’un qu’on a aimé… Je n’ai jamais pu détester une personnalité quelle qu’elle soit, je n’aime pas certaines mais les détester… Je garde mes sentiments pour les gens qui les méritent. En effet, ces gens-là ne jouent aucun rôle dans ma vie. Par exemple, je n’aime pas Ophélie Winter car elle représente le vide artistique pour moi… Ce n’est pas pour autant que, si je la croisais dans la rue, je l’agoniserais d’insulte ou que je me sens emplie de haine quand je l’aperçois…

Malgré cette aversité et cette haine que je déclenche parfois, je persiste et signe. Pourquoi ? J’ai réfléchi, samedi soir, dans mon bain, sur la question, j’ai repensé à ma conversation avec lui. Si un jour, j’édite mes romans, j’aurai forcément des détracteurs, personne ne fait l’unanimité. Arrêterai-je d’écrire parce qu’une personne aura mis le feu à mon livre
qu’il aurai jugé « merdique » ? Non. Parce que si j’écris, c’est d’abord pour moi. Puis, comme m’a dit très justement Gauthier, pour un commentaire insultant, nous avons des dizaines de sympathique. Dois-je arrêter mon blog parce qu’un courageux au pseudo « pouetpouetcacaprout » m’a dit que j’étais moche (comment pourrait-il le savoir ?) alors qu’à
côté, il y a des Stef, Yome, Fanfics, Gloups, Lefroid, Zibro, Nico, David… qui sont là tous les jours à lire nos histoires et à nous donner leur avis (pas toujours en accord avec le nôtre) ? Non, certes pas.

Et oui, car à y réfléchir, nous sommes comme de petites stars, avec nos fans et nos détracteurs mais comme a dit si bien Gauthier : « continue à nous insulter, nous, on s’en fout, ça fait grimper nos stats ! ». De mon côté, j’aurais plutôt tendance à dire que plutôt que de nous insulter sur des conneries futiles et superficielles, que le détracteur nous offre une critique argumentée et respectueuse de notre travail, ça nous donnera plus envie de l’écouter.
Rendez-vous sur Hellocoton !

51 réflexions au sujet de « Comme des stars »

  1. pat dit :

    ouuaaaaiiiissss j’ai gagné, je suis myster vingtenaire !!!!!
    à moi les défilés de mode, les pubs tv, les GONZESSES !!!!

    comment je me suis trompé ?

  2. taz dit :

    presque preums aussi… J’ai commencé à le lire alors qu’il y avait un com :'(

    J’ai une grande philosophie pour les gens insultants, je leur parle pas. C’est le genre de chose qui me fait ni chaud ni froid. Les insultes c’est pas constructif ! Que ce soit des inconnus, ou des proches, les insultes je m’en fouts un peu beaucoup. Par contre les critiques contruites et avérées font plus mal.

    Je suis un peu déçu que tu fasses tes articles à la volée :'(

  3. La Poupée dit :

    Perso, jtrouve ça génial que tu les écrive ‘à la volée’, ces articles, c’est ce qui fait toute leur fraîcheur, ça leur donne un style si naturel qu’on a l’impression de te parler
    (c’est d’ailleurs surement pour ça qu’on s’attache, on a le sentiment de discuter, c’est même presque vrai dans les comm’s ;p)
    Par contre, je pense qu’on dit ‘je l’agonirais’ du verbe agonir, et pas agoniser… Quel manque de sérieux professionnel!
    La Poupée (qui n’a pas pu s’en empêcher!)

  4. pfff suis même pas cité dans les gentils lecteurs reguliers (pas quotidien dsl)
    bon ben voilà ya eu 10 comm sympas là donc je dois faire un comm d’insulte si g bien compris ? alors t laide et tu puduku !
    mdr
    biz

  5. Hé hé Nina tu resteras toujours NOTRE STAR à nous!!!

    Par contre je suis un peu inquiet car je viens de me rendre compte que cette aventure (=> le blog) va s’arrêter un jour!!!chose à laquelle je n’avais pas encore pensé depuis que je fais partie des « habitués » (merci pour m’avoir cité jsuis touché de tant de considération)…Alors oui c’est vrai ça s’arrêtera un jour, c’est affreux!!!!!Et ce qui m’inquiète c’est que tu le dis dans l’article mais aussi dans une reponse à un comm…..L’absence d’internet t’aurait-elle fait reflechir????Je te sens en periode de doute non???

    Tu vas continuer, hein dis???
    On a besoin de notre dose de Nina…… 😉

    Les insultes c’est soit des gamins qui n’ont que ça à faire ou alors des jaloux…mais ça c’est le revers de la célébrité!!! 😉

    Longue vie aux vingtenaires….

    On sera toujours là nous, tes fidèles commeurs…ON T’AIME.

  6. stef dit :

    « Pourquoi viennent-ils ? » : parceque visiblement les articles les intéressent ou les font rire un peu.

    « Pourquoi se passionnent-ils pour nos vies somme toute normales ? » : çà n’existe pas une vie normal! Chaque vie étant différente, comment peut on établir une norme? Et puis, quand on débarque pour la première fois dans le monde des blogs, on n’a pas le recul qu’il faut pour se rendre compte que la vie décrite est « normal ».

    « 1400 personnes sur 60 millions de Français » : ce n’est pas comme çà qu’il faut raisonner, mais plutôt de savoir quel est le nombre moyen (ou max) de lecteurs pour un blog. Certaine feuilles de choux n’ont pas autant de lecteurs quotidien.

    « Mais qu’est-ce qui pousse les gens à être insultants envers nous ? » : comme ecrit plus haut, c’est généralement la jalousie, méchanisme d’auto-défense quand on ne sait plus quoi dire. Sinon les insultes peuvent aussi venir des personnes qui se sont (ou croivent) reconnu dans l’un de des articles et qu’ils n’ont pas apprécié certains propos sur eux. C’est pour çà qu’il faut y aller molo quand on parle de quelqu’un, en négatif, sur un blog.

  7. stef dit :

    « suite à un mail particulièrement violent, il avait failli arrêter » : ce genre de mail est, malheureusement, inévitable surtout quand on parle de d’autre personne « en mal ». Et même quand on écrit que des articles sur des sujets généraux, avec une pointe « d’humour » par exemple, tout simplement parceque personne ne va percevoir cette humour de la même façon. Certaines personnes vont bien le prendre, d’autre non. En résumé, quelque soit l’article écrit, il ne pourra jamais plaire à tout le monde, à partir de là, il y aura autant de réaction possible qu’il y aura de lecteur. Donc imposible d’éviter cette violence, le piège c’est de tomber dans le jeu de la personne et que les choses empirent. Le mieux étant de demander à cette personne pourquoi elle pense de telle choses et d’essayer de tomber dans une sorte de débat ou chacun défend son point de vue.

    « on se demande ce qu’on a fait pour mériter ça » : c’est la même chose dans la vie de tout les jours. Si cela se trouve notre voisin de palier nous en veux à mort, uniquement parceque la musique qu’on écoute, et qui nous semble à niveau sonore faible, est trop forte pour lui. Si il n’ose pas trop nous le dire, il va prendre sur lui, avec le temps, ce petit truc va grandir grandir grandir jusqu’à qu’il n’en puisse plus. Et là il viendra à notre porte pour nous engueuler comme du poisson pourrie, alors que le volume sonore était encore plus bas que d’habitude. Là, comme on ne comprend pas sa réaction « excessive » soit on essait de lui parler calmenent, soit on l’envoit chier (à tord?). Et c’est comme çà qu’on arrive à des gueguerre de voisinage, tout simplement par un manque de compréhension et de dialogue.

    « comment on peut dire que je suis moche » : peut être parcequ’elle te connait en vrai. Ensuite les goûts et les couleurs …

  8. stef dit :

    « Mais comment se permettre un tel jugement ? » : parcequ’un blog ou un livre ou autre média, ne donne qu’une fenêtre très courte sur la vie de l’auteur. A partir de là, les lecteurs, qui ont acces à cette fenêtre, ont l’impression d’avoir une vision globale suffisante sur la vie de l’auteur pour estimer avoir le droit de juger, ce qui est une grosse erreure.

    « on ne peut haïr que quelqu’un qu’on a aimé » : je ne suis toujours pas d’accord sur cette remarque. 😉 Il me semble avoir déjà dit pourquoi sur un autre articles. 🙂 On peut haïr une personne sans l’avoir aimé, la plupart des guerres entre gangs le démontre. Tu peux haïr une personne par vengance, parceque cette personne t’auras fait très mal. A présent, il est possible aussi que ce sentiment de haine n’existe que chez certaines personnes et pas chez d’autre. Le sexe de la personne a peut être aussi une influance. Possible que les hommes connaissent d’avantage ce sentiment que les femmes.

    « je me sens emplie de haine quand je l’aperçois » : heureusement! 🙂 je l’aime bien moi Ophélie. 😉 On peut difficilement haïr une personne sous prétexte qu’elle chante mal à la StarAc. Par contre tu peux la haïr, si tu estimes qu’elle a piqué ta « place » (à tord ou à raison), et que son succès est en fait le tient. Si celle qui a gagné croule sous le fric pendant que l’autre croule sous les dettes, la dernière va forcement jalouser la première. Après un peu de parano peux transformer cette jalousie en haine.

    « que le détracteur nous offre une critique argumentée » : oui, qu’on comprenne son point de vue, ensuite on discute. 🙂

  9. stef dit :

    La Poupée > « me tape pas » : elle tape pas! Par contre elle peut t’engueuler. 😉 Mais elle ne le fera pas parcequ’elle aura comprit que tu plaisantait. 🙂

  10. wahh!! j’ai mon nom (enfin mon pseudo) écrit EN TOUTE LETTRE dans ZE blog les Vingtenaires!!! JE SUIS UNE CELEBRITE!! Je vais etre invité chez Guillaume Durand à des heures impossibles pour faire semblant d’etre intelligent, on va citer mes oeuvres (sisi, l’intégrale du glandeur patagonais paru au éditions Je m’en fout)!! A moi les invits sur la croisette, les vacances à l’oeil sur le yacht de Gauthier… Attend voir de GAUTHIER??? mais je suis plus d’accord, là!! Y a erreur!! Nina, y a une coquille dans le scénario!!
    OUIIIINNNNN!!!!

  11. Yome dit :

    David> je viens de vivre ça avec une autre de mes blogueuses chéries et j’avoue que je pensais pas que ça me ferait autant de peine. Biensur ce ne sont pas des « Amies », mais c’est une relation privilègiée avec quelqu’un qui finit et on ne peut pas dire que ça laisse indiférent, on a nos habitudes qui s’en trouve changées, c’est pourquoi, faut dire tous les jours à Nina qu’on l’aime, comme ça elle ne pourra plus se passer de nous 🙂

  12. Tiens je profite de cet article pour faire « mes plates excuses », comme dirais ma nina.
    Au final, j’aime beaucoup votre blog, il y a vraiment une quantité phénoménal de trucs, une bonne ambiance et des gens qui ont l’air ma fois très sympatiques.
    Je suis désolé, je n’avais qu’a peine feuilleter l’ensemble et j’avais une princesse à sauver … je n’ai pas franchement penser aux ‘dommages colatéraux’.
    Sinon, nina, tu te lis bien, ça coule, j’aime ça. Pas de pression, que du bon :).

  13. je viens lire votre blog tous les jours ou presque, chers 20tenaires, et même si je ne suis pas toujours d’accord avec vos idées, vos modes de vie ou autres (bien que très très globalement d’accord, ça arrive), je continue de lire. Accepter d’écouter des points de vue divergents du sien est particulièrement enrichissant.
    Je ne supporte pas les personnes dotées d’un cerveau manifestement invisbles qui se permettent d’insulter sans critiques construites.
    Bref, bravo pour ce blog, dont je me sens proche en tant que vingtenaire (tout juste) et future journaliste (j’espère)
    a bientot
    Cilou.

  14. JE SUIS CITE !!! JE SUIS CITE !!! JE SUIS CITE !!!

    ps : vraiment à chier ton article lol

    Thom…
    ps : j’insiste sur le fait que j’ai pas copier-coller les « je suis cité », c’est du écrit-main !!

  15. plus sérieusement, j’ai pas grand chose à dire sur cet article en fait. Pourquoi parles-tu de ta vie ? Pourquoi te lit-on ? Les mauvaises langues feront bien un lien avec la télé-réalité, mais c’est même pas le cas pour ton blog à toi, puisqu’il est plus sérieux que ça… en général^^

    Bref, rien à ajouter…

    Thom…
    ps : J’AI ETE CITE !! J’AI ETE CITE !! J’AI ETE CITE !!!!! (sans copier-coller)

  16. Stéphane dit :

    BANDE DE VEINARDS ! BANDE DE VEINARDS ! BANDE VEINARDS !

    Il y en a qui en ont de la chance (troisième fois que j’écris cette phrase dans ce blog) ;o)

  17. Ptit-Pois dit :

    ben la j’ai rien à dire de spécial.. juste que ceux qui insultes pour rien sont soit des jaloux ou des gens qui n’ont rien d’autre à faire, mais bon ça à déja été dit..
    Je pense qu’il faut garder les bons com’ comme chemin puisque la majorités des com’eurs(euses) sont là pour passer un bon moment et non là pour insulter.. alors longue vie « Au liaisons Foireuse! » pourvu que ça dure!!

  18. bonjour! me voici de retour j’ai lu avec bcp d’attention ton post de ce jour car même si pas mal d’années nous séparent je me retrouve bien dans ce que tu décris là??? juste envie de te dire continue a te faire plaisir par l’écriture laisse parler les gens pour reprendre « dis l »heure » ton lectorat s’il apprécie te sposts te suivra quoqu’il advienne le succès aussi humble soit il provoque tjrs amertume envie jalousies et sur un espace com’ tout le monde s’exprime mais au final c chacun qui se fait son avis peros les com sauf si c graossier et insultant je les laisse tous Gros bisous jolie princesse 😉 continue à écrire

  19. Un detracteur vaut mieux que mille admirateurs… Car une savante insulte te fera toujours plus progresser que dix insipides compliments. Merci pour ton article car j’ai donc moi aussi decide de commencer a t’insulter.

    Tout d’abord en te disant que tes stats, c’est bien beau, mais qu’en ciblant certains sujets (notamment ceux plebiscites par les hordes de gamins males prepuberes en mal de sexe qui sevissent sur internet), rien de plus facile que de les faire grimper…
    Je suis sur que ton prochain article ou il sera question de sexe, sodomie, et autres galipettes verra tes stats vont exploser. Dans le petit monde du blog, notoriete est loin d’etre synonyme de qualite…

    Un blogueur frustre de voir ses stats stagner a quatre lecteurs par jour

  20. Alors je vais pas répondre à la place de Nina (même si c’est moi le chef en ce moment).

    Les 1400 par jour c’est des lecteurs uniques oui, je crois qu’on est à plus de 10 000 pages consultées sinon mais bon là ça veut pas dire grand chose…

    Les insultes gratuites comme ça, ça ne fait rien avancer du tout, sauf l’envie de reetourner dans son placard, et je pense que la plupart des gens ici souhaitent voir coninuer ce blog. Bien sûr il évoluera avec les vingtenaires.

    Moi je ne peux pas expliquer ce succés, pour moi il est surtout dû à Nina, à ces contacts dans le petit monde des blogueurs (ces passages répété chez Nicolin qui avait beaucoup de lecteurs déjà quand on a démarré). Et puis pê aussi parce qu’on parle de choses plus ou moins légères qui vous affectionnez quand vous êtes au travail.

    Oui on le sait la majorité des gens nous lisent depuis leur travail… Arf et vot’ pov’ patron s’il savait ça, hein?

    Bref tout ça pour dire qu’il n’est absolument pas question d’arreter pur le moment. Par contre dès que Nina aura un travail ça risque d’être moins suivit. Elle pense qu’elle pourra tjs publier un article par jour, perso j’en doute… Moi j’en écris 3/4 par mois et les autres aussi donc bon si elle veut ralentir le rythme elle ne peut pas trop compter sur nous (la pauvre).

    Voilà j’ai fait le tour! Ah oui j’oubliai, ce que j’aime le plus ici? Traumatiser les petits hétéros mâles (Yome, Thom, et apparemment Gloups aussi)

    Bisous mes poulets et poulettes 😉

  21. sechev dit :

    Bon, alors puisque je n’ai pas été cité, je déclare que c’est un jeu stupide de dire « j’ai été cité ». Et puis je m’en fout, j’ai déjà été cité dans un titre d’article (merci B&M) 🙂

    Pour rebondir sur le comm’ de Thyrionn, c’est pas une insulte, aussi savante soit elle, qui fera progresser. Une insulte porterai plutôt celui qui le reçoit à se braquer. Il ne faut pas confondre insulte et critique. La critique porte plus sur ce qui est dit ou fait, donc sur des actes quand l’insulte atteint directement la personne.

    Et c’est bien le sens de l’article, me semble-t-il.

  22. sechev dit :

    Ca aussi, c’est clair, Gauthier. Le fait d’aller commenter les autres blogs, d’entretenir un réel échange avec ses lecteurs (au moins ceux qui commentent), ça fait venir et surtout rester les lecteurs. J’y pense depuis quelque temps, j’ai pas le temps de le faire, mais ça serait certainement très instructif de dessiner le réseau, en se posant des limites, de quel blog est relié à quel autre, si il y a des renvois d’ascenceurs mutuels, à partir de quels moment on peut parler d’une communauté de blogueurs…

    Mais bon, pour l’instant j’ai un autre sujet de recherche… j’y retourne.

  23. Etrange, je ne reçois aucune insulte. La rançon de l’insuccès (je fais l’ingrat, j’ai quelques lecteurs fidèles). Bien que pas toujours convaincu par tes articles, je n’ai rien à redire sur celui-ci. Une critique constructive ? Parfois, tu vas un peu vite en besogne et certains racouricis fallacieux nuisent à la qualité de tes articles. Mais bon, je continue à venir donc au fond c’est que ce blog doit me plaire.

  24. Bien, salut à tous les vingtenaires, à Nina, Gauthier et tout le monde, les lecteurs assidus (yome, gloups et les autres)…
    Voici ma vision des choses…
    Tout d’abord, même les insultes sont mieux que rien du tout… Au moins, il y a des réponses, qui même si elles ne sont pas constructives, montrent que les posts de ce blog ne laissent pas indiférent, et même si tout le monde ne laisse pas un com, il y a les habitués, dont j’aspire à devenir (c’est pour cela que je viens au boulot 2h avant d’embaucher, ne possédant pas chez moi de PC). Je pense qu’avoir des réactions est primordial pour la continuité d’un Blog, bien sur, si ces réactions sont positives, c’est mieux…
    Secondo, pourquoi ils viennent, nous venons, lire les blogs… Alors, pas forcément tous les blogs d’ailleurs… Car, j’ai eu l’occasion, au détours de mes errances Webiennes de tomber sur des blogs du genre: une photo et comme légende: « alors ça, c’est ma meilleure amie, elle est trop forte et je l’aime »… hyper constructif également comme post, non ? (et ne riez pas, c’était le blog de notre miss france actuelle avant que la prod ne décide de le fermer… véridique!!!)
    Donc, je disais pas tous les blogs… Et Yome ou Gloups, que j’ai déjà croisé sur d’autres blogs maintenant fermés (domage!!!) ne me contrediront pas, si nous sommes tellement assidus, c’est parce que ces blogs que nous fréquentons sont vraiment sympas, attachants, que nous nous y retrouvons un peu ou beaucoup, que les sujets traités nous interpellent, nous intéressent, nous ressemblent, nous rappellent de nos aventures… Bref, parce que nous y trouvons tous quelque chose qui nous parle…
    En tant que nouveau lecteur assidu de certain blogs, et possédant le mien depuis peu également, le fait de pouvoir discuter, échanger des idées avec des personnes intéressantes, ayant des avis et sachant les exposer, les argumenter…Bref, c’est un enrichissement. Par la lecture de Blogs, nous entrons un peu dans la vie des gens (voyeurisme ? besoin d’amis ? je ne sais pas…), et ils entrent un peu dans la notre aussi.
    Enfin, tout cela pour dire que même si je ne suis vingtenaire qu’encore pour un jour (demain, j’aurai 30 ans… snif…), je me retrouve un peu dans ce blog. Je l’aprécie beaucoup, et les gens qui le fréquentent aussi…
    Continuez, ne vous laissez pas toucher par ces mail d’insultes, ils n’en valent pas la peine. Les personnes vraiment intéressantes sont celles qui disent des choses construites, pas celles qui crachent leur venin à la gueule des personnes qu’ils jalousent. Courage, Superfish est avec vous…lol

  25. Ton vrai nom n’est donc pas Nina ? Tu te rends compte que mon univers vient de s’effondrer ? 😉

    Pour le reste, je suis tout à fait d’accord avec toi: les insultes ne valent pas la peine d’être écoutées. De toute manière, dès lors qu’on se rend public sur le web, on a intérêt à avoir un minimum de carapace. Vous tomberez toujours sur des gens qui, pour une raison ou pour une autre, essaieront de vous blesser.

    En l’occurence, ils en sont incapables. Parce que des mots sur un clavier, ce n’est que ça, du vent, de la vapeur, quelques pixels qui se baladent.

    Je suis assez difficile au niveau des blogs que je suis (ne serait-ce que parce que je n’ai pas le temps de lire autant que je le voudrais), et je vais régulièrement sur le tien. Si quelqu’un d’aussi formidable que moi te plébiscite, tu as donc la confirmation de ton talent.

    Poil aux dents.

  26. JE SUIS pas CITE !JE SUIS pas CITE ! JE SUIS pas CITE !

    Bon Moi c’est pire je fais face a l’ingnorance totale et je suis sur que les 30 visites reguliéres de mon blog sont a 50% mes visites a moi… sniff sniff…
    Il y aura toujours des aigris, des jamoux, des je sais tout mieux que tout le monde… heureusment des fois ça améne des débats intéressants…

    Et pour paraphraser brel … voici venir l’ennemi qui me fera héros.

  27. Stef dit :

    Mrfish > « même les insultes sont mieux que rien du tout » : non! des critiques oui car elles font avancer les choses mais les insultes ne servent à rien d’autre que blesser.

  28. A.S : attention lecteur, tu vas avoir le droit a un CHR (commentaire hautement rébarbatif)

    Séchev, le problème de la « critique », c’est qu’elle peut-être indifféremment positive ou négative, et donc ne permettait pas vraiment d’illustrer la situation. Il n’y a malheureusement pas de terme en français qui permette de lever l’ambiguïté d’où mon utilisation (à tort) du substantif «insulte».

  29. Une très belle leçon de sagesse !

    C’est très interressant, et je trouve que tu as réellement du potentiel dans l’ecriture. 🙂

    Tu dois être une personne sympa à connaître, … mais as-tu des points faibles ??

    Après tout, les stars ne montrent que leurs plus belles photos non ?

  30. Coucou Nina,

    bon, sur chaque article il y a environ une 50aine de commentaires, tu dis avoir 1400 visiteurs par jour, donc j’en deduis que beaucoup de gens passent, lisent et attendent le lendemain pour le nouvel article … donc 1350 qui ne t’insultent pas ni te disent qu’ils t’aiment !
    Il y aura toujours une poignée d’irreductibles pour dire des insanités , ne serait ce que par plaisir ! c’est comme dans les cités : il y a 99% de gens tres tres bien et malheureusement on gache tout avec des bandes de voyous !! Bon je sais l’analogie est un peu forte mais bon .. c’est pour le principe …
    Alors continuez !

  31. Sechev dit :

    Thyrionn, je l’entend bien comme ça, c’est pour ça que j’ai employé ce mot. C’est bien parce que la critique peut être positive ou négative qu’elle est recevable, encore une fois parce qu’on n’y juge pas une personne mais ce qu’elle fait ou dit sur le moment.

  32. ricky dit :

    bon moi j’ai pas l’intelligence des autres donc je citerais Winston Churchill: « Il vaut mieux faire l’information que la recevoir ; il vaut mieux être acteur que critique. » v’la et je dirais de plus heureusement pour nous Loui n’arrete pas son blog(enfin j’espère) pour ce genre de chose car c’est vraiment pas une bonne raison, mais par contre si cela ne lui apporte plus rien, alors. donc ong vie aux vingtenaires et à Loui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *