Les blogs

 Ecrire un blog peut paraître amusant, comme ça, mais c’est quand même du boulot alors pourquoi le faire ? Mercredi, alors que je faisais semblant de travailler, je me Baladais sur mes blogs fétiches, à savoir celui de Maliki et celui de Nicolin (voir liens).

Ce dernier utilise également over-blog et il avait des problèmes pour mettre en ligne ses planches, je commence donc à poster pour raconter mes propres malheurs à ce sujet. Puis je trouve une nouvelle planche sur ses questions existentielles de blogueur. Intéressée par le sujet, je lui pose la question suivante : « Est-ce que tu n’as pas peur que des nanas te draguent rien que pour être sur ton blog?? Je ne doute absolument pas de ton pouvoir de séduction mais frantico s’était posé la question à un moment et je te demande ton avis à ce sujet. » En effet, sur le blog de Frantico, aujourd’hui abandonné (quelle tristesse), des lectrices le contactaient pour copuler joyeusement avec lui. Pourtant, il se décrivait comme un loser de la drague, un petit gros à lunettes et chauve… Nicolin me répond qu’il pense que, au contraire, ça doit les faire fuir. Personnellement, et je lui fais part de mon avis, je suis convaincu que certain(e)s seraient prêt(e)s à tout pour avoir une certaine célébrité et coucher pour qu’on parle de soi dans un blog que l’on lit tous les jours ne me paraît pas si incongru que ça. D’ailleurs, Nicolin m’avait proposé un deal : « je parle de ton blog si tu parles du mien », j’avais répondu : « pour être dans mon blog, il faut coucher ». Tu vois, Nicolin (car je sais que tu lis cet article vu que je t’ai donné le lien pour le faire), je t’ai menti, je parle quand même de toi, même si je n’ai pas pu tester tes dons d’étalon.

Bon, suite à cette réponse un peu provoc’, il m’invite à aller sur son chat privé pour qu’on discute (je faisais alors toujours semblant de travailler) et la conversation fut, à mon sens, très intéressante car elle soulève plusieurs points intéressants concernant les blogs.

Les blogs sont-ils des instants de vérité ? Vous qui me lisez et qui ne me connaissez pas, êtes-vous sûrs que je sois réellement une jeune fille de 25 ans ? Qui vous dit que mes brouettes et râteaux existent réellement ? Il en va de même pour tous mes amis : sont-ils réels ou le fruit de mon esprit fécond ? Il reste une aura de mystère, un point d’interrogation difficile à effacer. Il y a quelques temps, j’avais participé au tournage d’un film amateur réunissant une certaine communauté parmi laquelle je pensais retrouver la fameuse
Maliki, dont j’ai parlé plus haut. Pour ceux qui auraient la flemme d’aller voir sur son blog, Maliki est une jeune femme à l’âge indéterminé (une vingtenaire, assurément), qui se représente avec des cheveux roses et des oreilles pointues et qui publie une fois par semaine un petit strip sur sa vie. J’aime beaucoup son style, c’est une loseuse comme moi, à savoir qu’il lui arrive des
petits pépins qui font beaucoup rire quand on les prend avec autodérision. Je l’adore d’autant plus qu’elle a deux chats profondément débiles qui feraient passer la mienne pour un félin normal. Je pensais que miss Maliki serait là car je savais qu’elle était amie avec une des actrices du film, elle parle souvent de cette demoiselle dans son blog.

Arrivée sur le tournage, je repère une nana brune avec des mèches rouges (version rouge fluo…) et je me dis : « tiens, c’est peut-être elle, Maliki ! » donc ni une, ni deux, je fonce vers elle et lui demande si j’ai raison. Elle me répond : « Ah non, c’est pas moi… Maliki n’est pas là mais, tu sais, c’est un garçon. »

La foudre est alors descendue du ciel pour me frapper, je la regarde avec ma bouche grande ouverte, mes amygdales impudiquement exposées. Je lui demande de répéter, persuadée d’avoir mal compris et elle me confirme, m’assénant cette terrible sentence : « Tu sais, il ne faut pas croire tout ce qu’on lit sur le net ! ».

Lors de ma conversation virtuelle avec Nicolin, on est un peu parti dans le même délire : qu’est-ce qui te prouve que je suis celui ou celle que je prétends être ? Rien mais est-il vraiment utile de le savoir ? Toi, mon lectorat, as-tu envie de savoir à quoi je ressemble, être sûr que j’existe ? Que mes histoires ne sont pas le fruit de mon imagination fertile ? Bon, évidemment, vu mes histoires pourries, on aura du mal à penser que c’est inventé… J’invite mon nouveau lectorat à lire l’article intitulé « Christophe » dans la catégorie Nina : c’est pas possible d’imaginer un vent pareil, ça ne peut être que du vécu. Mais le doute subsiste.

D’ailleurs, il se cultive. Mercredi soir, j’ai envoyé ma photo à Nicolin vu qu’il m’avait offert un joli dessin, mais pas n’importe quelle photo, celle où je fais ma star. Celle qui m’a valu je ne sais combien de flashes sur meetic. Celle où on ne voit que mes yeux parce que j’ai coupé le décolleté impressionnant qu’il y avait en dessous. Il faut savoir que je ne m’aime pas en photo donc quand j’en trouve une où je suis bien, j’en use et j’en abuse. Mais lui ne m’a pas rendu la pareille, pour « conserver le mystère », a-t-il dit. C’est vrai que je ne
peux pas l’imaginer autrement qu’en dessin, je ne sais pas trop comment je réagirais si je le voyais en photo… Déçue ? Peut-être pas, vu que je m’attends à rien mais c’est vrai qu’il est essentiellement pour moi un personnage dessiné. Cependant, cher Nicolin, si je ne t’ai pas perdu lors des précédents paragraphes, sache que ça me ferait bien plaisir de te croiser dans les rues de Paris, ce serait marrant. Et, non, je ne suis pas une nymphomane en mal de célébrité qui veut à tout prix te coincer dans un coin pour être dans ton blog. Mes exploits sexuels sont déjà évoqués ici et puis je suis pas sûre que ce soit une bonne idée de coucher avec un mec qui a connaissance de mon blog.

Car mon blog, je ne l’ai pas crée pour me taper un maximum de mecs qui se rendraient compte à travers ces lignes que je suis une espèce de déesse du sexe. D’abord, je ne couche pas avec n’importe qui et puis, reste cette question que j’avais posé à Nicolin (qui a beaucoup plus de lecteurs que moi) : n’as-tu pas peur qu’une fille veuille coucher avec toi juste pour être dans ton blog ? Personnellement, je pense être à l’abri mais si un gars qui lit assidûment mon blog venait à me proposer une brouette… Bon, s’il me plaît, je ne pourrai pas dire non mais en ferai-je un article, ensuite ? Pas sûr, même si ça me rapportera un point dans les statistiques qui ne sont pas du tout à mon avantage, en ce moment. D’un autre côté, j’ai pas envie que mes camarades de brouette passés et actuels tombent sur mon blog, je ne suis pas sûre qu’ils soient ravis de savoir que je partage ces moments intimes avec mes lecteurs (peu nombreux, certes)… Et puis je n’ai pas envie qu’ils sachent ce que je pense d’eux.

Alors pourquoi j’écris ce blog ? En fait, l’idée m’est venue un matin où je faisais semblant de travailler (pour changer). En fait, tout est parti de Victoire qui avait un rendez-vous avec un gars de meetic et qui doutait de l’issue de la soirée : ce jeune homme (Fulbert, nous en reparlerons dans la rubrique appropriée) voulait l’amener voir une exposition. Elle m’envoyait donc plusieurs messages dans la journée, râlant sur le fait que Fulbert ne semblait pas porté sur la brouette mais je lui ai dit : « il faut se méfier de l’eau qui dort,
ma Victoire… A mon avis, tu vas l’avoir ta brouette, c’est juste un fétichiste de l’art ! ». C’est fou ce que je peux dire comme bêtises quand je m’ennuie. Le lendemain matin, j’arrive au boulot (en retard), je m’installe à mon pc et me précipite sur notre forum de prédilection, elle m’envoie un message pour me dire que j’avais raison (comme si j’en doutais) et là, m’est venue l’idée des vingtenaires : nous sommes célibataires, nous avons la lose en amour, pour la plupart, nous vivons des histoires qui valent la peine d’être écrites par une future journaliste qui s’emmerde en stage. Tous les ingrédients sont là. Alors je me suis lancée…

Bien sûr, j’aurais pu faire un blog comme Frantico, Nicolin ou Maliki et raconter ma vie au jour le jour car il m’en arrive, des bêtises : la climatisation du train qui tombe en panne, mon troisième orteil du pied droit tout bleu parce qu’un plateau plein de linge humide lui est tombé dessus, mes histoires de téléphone et d’Internet, mes amendes car j’ai perdu ma carte orange… Oui, mais je ne sais pas dessiner. Alors, quitte à faire ce que je fais de mieux, écrire, autant qu’il y ait de la matière. Et avec huit vingtenaires, bientôt neuf, croyez-moi, y a du boulot !

Il y a deux catégories de personnes dans les blogs : ceux qui les écrivent et ceux qui les lisent. Seuls les premiers savent ce qui est vrai ou ne l’est pas mais, au fond, est-ce que c’est vraiment important ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

22 réflexions sur “Les blogs

  1. Cher Nicolin, si tu es aussi irrésistible que ce que tu prétends, mon rêve, c’est toi et moi en train de faire une brouette… Mais suis pas sûre que je sois enchantée de retrouver mes galipettes en dessin, par la suite! un peu de pudeur, que diable! 😉

  2. Fantômas a décidé de lever le voile, (pas le masque) suite à l’excellent article que tu as écrit… Je t’ai laissé une lettre car je ne pouvais pas me permettre d’encombrer ta rubrique commentaires… Et 2 KC l’ambiance – maladroit !! – 🙂

  3. Mon cher Bruno : si, quand tu parles de lettre, tu évoques un mail, sache que je ne l’ai pas reçu…:( Peux-tu me le renvoyer, STP? Merci bien!
    Sinon, tu peux te lâcher en commentaires, si tu voyais comme je pourris le blog des autres avec mes multiples commentaires!! :p

  4. Bruno -> j’ai vu ta lettre, j’ai répondu sur ton blog.
    Nicolin -> je réagis 3 h après : je ne rêve pas d’un dessin de brouette, je rêve de brouette tout court! :p T’as intérêt à accepter, tu sais pas ce que tu perds, sinon! 😉 Et puis si tu cherches un jour une attachée de presse blonde à forte poitrine, tu seras bien content de me connaître, là!! :p

  5. Mon cher Nicolin,
    Si tu me connaissais telle que je me connais, tu comprendrais que:
    – je veux une brouette, avec toi ou non, parce que j’ai décidé de me mettre au sport et que Cosmo m’a expliqué ce mois-ci que la brouette, c’est bon pour les abdos. En +, la brouette que j’ai prévue cette semaine me semble compromise.
    – ce n’est pas tant que je veux être sur ton blog mais si, toi, tu pouvais être sur le mien, ça m’arrangerait, ça me rajouterait un point dans les stats! 🙂
    De toute façon, Nicolin, cette semaine, tu rencontres des producteurs pour tes puceaux. Même si je suis une déesse de la brouette, tu parleras de ton boulot dans ton blog, normal! Et puis depuis le temps que je te lis, je vois bien que tu ne racontes JAMAIS tes brouettes, tu ne fais que les évoquer.
    Et puis, je te rappelle que je ne sais pas à quoi tu ressembles! Toi, tu sais à quel point je suis belle et désirable (humour)mais peut-être que,moi, je n’aurai pas envie de brouetter avec toi, que tu n’es pas le sosie de Pierce Brosnan jeune… Non mais! 😉 😉

  6. Tu ne SAIS pas que je suis blonde vu que tu ne m’as jamais vue, tu me crois quand je le dis, c’est pas pareil! 😉
    Nina, ça sonne latin (Espagne, Italie), c’est pour ça que tu m’imagines brune, je pense! 🙂

  7. Tu ne SAIS pas que je suis blonde vu que tu ne m’as jamais vue, tu me crois quand je le dis, c’est pas pareil! 😉
    Nina, ça sonne latin (Espagne, Italie), c’est pour ça que tu m’imagines brune, je pense! 🙂

  8. C’est vrai, il est monté te voir à Paris ??? !!!

    Il est énorme ce Nicolin, alors comment le trouve-tu ? Je suis sûr que tu risques de sucomber à son charme…

    Si tu es encore avec lui, passe lui le bonjour de la guenille!

    A +

  9. Merde, je viens juste de lire ton message, la guenille!
    Oui, j’ai rencontré Nicolin et Reno hier, un grand moment! Mais je vais en faire un article, ne t’inquiète pas! 🙂

  10. Ha bien j’ai hate de le lire, et surtout de savoir si tu es tombé sous le charme… comme quoi tu vois, ce n’est pas forcément quelqu’un qui se fait passer pour un autre avec son blog !

  11. "êtes-vous sûrs que je sois réellement une jeune fille de 25 ans ? Qui vous dit que mes brouettes et râteaux existent réellement ? " : On ne peut pas être sûrs à 100 pour 100, mais tu en parles trop, bien et si tu es si précis dans tes récits qu’il est difficile de penser que tout n’est qu’imagination. 🙂

    "as-tu envie de savoir à quoi je ressemble" : non, ce serait comme lire une BD au lieu d »un bouquin, l’immaginaire travallerai moins. 🙂

    "être sûr que j’existe ? " : physiquement oui, je doute qu’une IA (Intelligence Artificielle) puisse écrire un tel blog.

    "mes histoires ne sont pas le fruit de mon imagination fertile ? " : il faudrait qu’elle soit rudement fertile alors. 🙂

    "Mais le doute subsiste" : oui, tout comme si je te dis que je ressemble a BratPit mais en mieux. Comment çà je ne suis pas crédible?! 🙂

    "une bonne idée de coucher avec un mec qui a connaissance de mon blog." : pourquoi? au moins il serait à quoi s’attendre!

    "qui a beaucoup plus de lecteurs que moi" : t’inquietes pas, ils vont arriver petit à petit, ton blog n’as qu’un peu plus de 3 mois. 🙂

    "Seuls les premiers savent ce qui est vrai ou ne l’est pas" : c’est vrai pour TOI, mais pas pour Gauthier, Anne, Lucie, … où pour eux tu es TOI aussi une simple lectrice.

    Nina : Alors, oui, j’existe vraiment! Entre l’écriture de ce texte et aujourd’hui, j’ai fait des guests dans les blogs de Nicolin et Papaiyahime, c’est une preuve, ça! 😉 Et puis c’est pas possible d’inventer des trucs pareils! 😉

    Depuis, j’ai aussi couché avec 2 gars qui ont connaissance de mon blog, c’est bizarre… Pas tant la brouette en elle-même mais quand j’écris l’article en sachant que la personne concernée va le lire. Heureusement, les 2 ont été très bien! Remarque, ils se seraient comportés comme des connards, je vois pas pourquoi je l’aurais caché! 😉

    Oui, je suis lectrice des aventures de Gauthier, Lucie et co mais je les connais en vrai! Anne, ça fait plus de 20 ans que je la connais! Donc je sais que ce qu’ils me racontent est vrai…Surtout qu’en général, je leur dis : "ok, ben, tu me mets ça par écrit pour le blog, s’il te plaît!"

  12. "c’est une preuve, ça" : pas vraiment. 🙂 Il est assez facile d’écrir un programme informatique (IA) pour lacher des com ‘type’ sur un blog, exemple d’IA pouvant le faire : http://www.pandorabots.com/pandora/talk?botid=f5d922d97e345aa1

    "Et puis c’est pas possible d’inventer des trucs pareils!" : ton film préféré, ce n’est pas BigFish? 🙂

    "j’ai aussi couché avec 2 gars qui ont connaissance de mon blog" : zut, tu m’as devancé. 🙂 j’allais justement te le faire remarquer. 🙂

    "c’est bizarre … la personne concernée va le lire" : pire, imagines qu’il est lui aussi a un blog sur lequel il raconte ses brouettes. Et qu’il ne le fait pas de manière aussi possitif que toi.
    Tu n’as pas un peu peur de tomber dans un cercle vicieux de ‘PUB et Parainage’ avec ce genre d’article?

    "comme des connards, je vois pas pourquoi je l’aurais caché" : caché, non. Mais si tu écris quelques choses de négatif sur une personne dans un post et que cette personne le lit, tu peux lui faire très mal voire le détruire, uniquement en mettant le doigt, de façon involontaire ou non, sur un sujet ‘sensible’ pour lui.

    "plus de 20 ans que je la connais" : mes parents, aussi, croient me connaitre. 🙂 Poutant ils ignorent pleins chose sur moi.
    "je sais que ce qu’ils me racontent est vrai" : tu ne peux jamais être sûr à 100 pou 100, je crois. Quand on raconte un simple fait, on rajoute forcement une couche. Du genre si tu pêche un poisson de 15cm, deux heures après il fera 20cm ou 10cm. On le fait tous de façon volontaire ou pas. 🙂

    Nina : Stef, quand je parlais de "guest star", ça veut dire qu’ils m’ont dessinée car j’ai traversé leur vie à un moment. Des comm’, je peux en laisser partout en signant Brad Pitt, si je veux…

    Big Fish, j’ai adoré.

    Ce qu’ils me racontent est vrai, même si c’est un peu exagéré… Quoi que je ne suis pas sûre, on ne parle jamais de quantité! 😉

  13. "Mes amis me mentent jamais, sûr" : ce n’est pas mentir que d’exagérer un peu. 😛

    Nina : Oui, bon, des fois, je soupçonne Gauthier d’exagérer un poil quand il dit: "MAIS COMME IL EST BEAU CE MEC!!!!!" mais sinon… 😉

  14. Nina, idée d’article: le mensonge, à partir de quel moment est-ce que l’ont ment? Si on exagère, ou si au contraire on diminue les faits, on ment? Si on ne dit pas qqch de faux mais qu’on ne dit rien du tout?

    Nina: Euh… Perso, en toute mauvaise foi, quand je me tais sur certaines choses, je dis: "non, j’ai pas menti, j’ai omis de dire la vérité, c’est différent…" :p Exagérer, ce n’est pas mentir, c’est naturel, dans le sud!! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *