Friends

« I’ll be theeeere for youuuuu ! » En 1997, j’allume la télé un soir d’été et je tombe sur une série bizarre, débile et qui me
fait mourir de rire : Friends. Je connaissais de nom, la série passait depuis quelques temps sur Canal Jimmy et tout le monde en parlait sur Fun Radio ou dans le magasine XL (oui, là, je viens de démontrer qu’ado, j’étais une super pintade). Du coup, j’étais méfiante. Quand on hurle au génie, j’ai peur de l’effet de mode. Donc comme rien ne vaut ma propre opinion, je regarde.

 

Voici donc l’histoire de 6 New-Yorkais pré-trentenaires. Rachel, Monica, Phoebe, Chandler, Joey et Ross. J’avoue que je ris comme une bossue, je suis totalement fan. Bon, je m’abstiendrai de présenter les personnages, je pense que tout le monde connaît la série et l’a vu au moins une fois. Cette série a « révolutionné » ma culture de fin d’adolescence. Au lycée, dans notre groupe d’amis, on ne parlait que de ça, j’étais surnommée « Phoebe » parce qu’à l’époque, j’étais totalement mystique, un peu timbrée et surtout, je voulais devenir
chanteuse. Oui, moi, mon rêve, ado, c’était de me retrouver seule sur une scène avec ma guitare. Bon, presque 10 ans plus tard, je n’ai jamais pris un cours de guitare mais les rêves d’adolescence sont très beaux. Bref, on en était accro, on s’était amusé à doubler un épisode, on en parlait souvent : « et tu as vu Friends, hier soir ? ». Cette série m’a d’ailleurs valu une déclaration d’amour particulière. Je raconte. J’ai donc 17 ans et je fais une soirée chez moi, trois copains restent dormir à la maison. Je vais me coucher et quelques
instants plus tard « toc, toc, toc ». Je vais ouvrir : Julien, un des trois garçons. Il m’explique que les deux autres font les cons et qu’il a envie d’un peu de calme donc on commence à discuter et on dérive sur Friends. A un moment, je babillais sur le sujet et je me prends un : « je t’aime ». Là, je bloque et je réponds : « Heu… Tu dis ça pour moi ou pour Friends ? ». Oui, quand je dis qu’ado, j’étais vraiment nulle dans mes relations homme/femme, je mens pas.

Bref, revenons à Friends. Les personnages sont assez caricaturaux, pour provoquer des situations burlesques, mais je pense que nous nous reconnaissons tous un peu dans ces personnages. Ado, j’étais plutôt Phoebe, aujourd’hui, je serais plutôt Rachel. Un peu gamine, un peu pleurnicheuse, carriériste, enthousiaste et totalement nulle en matière de drague. Non parce qu’il faut l’avouer, ce que je préfère chez Rachel, c’est quand elle s’amourache d’un mec et ne sait comment se déclarer. Et ses galères, je connais. Comment faire comprendre au mec trop craquant qu’on aimerait bien qu’il nous fasse des câlins, qu’on s’installe ensemble et tout ça ? En plus, j’adore la façon dont elle s’habille, faudrait que je m’inspire un peu de son style.

Pour les garçons, j’ai remarqué que la plupart d’entre eux se reconnaissent plus dans Chandler ou Ross. Sans doute parce que Joey, même s’il est très mignon et attendrissant, est un sacré idiot. Même si Phoebe a un côté très naïf, elle aussi, elle se montre redoutablement intelligente quand il s’agit de manipuler les gens. Donc les mecs aiment bien se sentir proche de ces deux-là. Je me souviens de Guillaume the first qui essayait de copier le mouvement de tête de Ross quand il part brutalement après une lose, genre « je garde ma dignité ».

Friends, c’est un peu la vie dont tout le monde rêve : une bande de potes qui reste unie quoi qu’il arrive. Ils vivent dans de beaux apparts, ont des boulots plutôt peinards (ils passent leur vie au café), ont des gardes robes impressionnantes, ont toujours des histoires amoureuses avec des personnes physiquement très séduisantes… Bref, tout est plutôt rose. Bien sûr, ils connaissent les loses du quotidien : les problèmes d’argent, les problèmes de boulot, les problèmes sentimentaux… Mais ils finissent toujours par s’en sortir, notamment grâce au soutien de leurs amis. Il y a aussi des décès, comme la grand-mère de Ross et Monica puis la grand-mère de Phoebe. Il y a des naissances également : Phoebe donne naissance aux triplés de son frère, Rachel a une fille avec Ross. A la fin, Monica et Chandler, qui ne peuvent se reproduire, adoptent des jumeaux. Il y a des mariages aussi : Monica et Chandler, Phoebe et Mike. Ross
s’est marié deux fois dans la série, la série débute juste après sa séparation de sa première femme, Carole, devenue lesbienne. Le jeune homme a épousé Emily et Rachel avant de se séparer d’elles.

Ce qui est fantastique, c’est qu’ils vivent tous en coloc : Monica et Rachel et Joey et Chandler puis Ross vient vivre chez les garçon, Monica et Chandler s’installent ensemble donc Rachel part chez Phoebe alors que Ross se prend un appart. Suite à un incendie, Rachel part vivre chez Joey puis Phoebe chez Monica et Chandler avant de récupérer son domicile. Puis lors de sa grossesse, Rachel part vivre chez Ross avant de revenir chez Joey. Ce sont les entreprises de déménagement qui doivent être contents. Notons aussi que pendant un temps, filles et garçons ont échangé leur appart et qu’avant le début de la série, Phoebe vivait chez Monica. C’est compliqué, hein ? Au moins, ça fait des économies pour les décors.

Le truc qui m’agace un peu dans Friends, ce sont les incohérences : lorsque Rachel arrive lors du premier épisode, Monica lui présente Chandler qu’elle n’est pas censée connaître. Or, lors de plusieurs flash back, on apprend qu’ils se connaissaient déjà (Chandler étant l’ami de Ross, Rachel celle de Monica), ils se sont même échangés un baiser à la fac puis Rachel s’est faite draguer par le même Chandler quand elle était fiancée à Barry (celui qu’elle a abandonné) mais elle l’oublie à chaque fois, le pauvre garçon ! Par ailleurs, il y a de gros
soucis avec les âges. Lors de la 1ère saison, Monica a 26 ans. A la 5e saison, on apprend que Ross a 30 ans. Or Monica devrait arriver à sa 31e année et vu qu’elle est la petite sœur du monsieur, y a comme un souci. D’ailleurs, dans la 7e saison, Rachel fête ses 30 ans alors qu’elle a le même âge que Monica et devrait donc arriver aux 33. Or une saison équivaut bien à une année chez nos amis puisqu’on a systématiquement droit à l’épisode de Thanksgiving. De la même façon, certaines pistes intéressantes sont abandonnées : une
fois que Phoebe a accouché, on ne revoit quasiment plus son frère et les triplés, elle en parle de temps en temps mais je la trouve pas très préoccupée par ses neveux, la tatie. Idem pour Emma, la fille de Ross et Rachel qui passe plus de temps chez ses grands-parents ou chez la nounou qu’avec ses géniteurs.

A l’inverse, certains éléments sont présents tout au long de la série comme le chien blanc en marbre acquis par Joey lors de la 2e ou 3e saison qui navigued’appart en appart jusqu’à la fin de la série. Il y a aussi la porte coupée de la chambre de Chandler. Par contre, l’élément récurrent le plus agaçant de la série est le personnage de Janice. Petite amie de Chandler durant la 1ère saison, elle revient régulièrement dans la vie du jeune homme. A partir du moment où il sort avec Monica, Janice revient de temps en temps, croisant par hasard nos héros mais je trouve que son personnage est surexploité à la fin, il n’apporte rien du tout à l’intrigue et ses : « OH MON DIEU, Nahahahahahahahah ! » sont plus agaçants que drôles, à la longue. Je veux bien croire que les hasards de la vie nous fait revoir certaines personnes mais qu’elle croise tout ce petit monde au resto, à l’hôpital (comme par hasard, elle accouche en même temps que Rachel), ou se retrouve future voisine de Monica et Chandler, faut pas déconner non plus.

Friends, c’est fini. Et ce n’est pas plus mal, il faut savoir arrêter les choses tant qu’elles marchent et pas trop tirer sur la corde. D’ailleurs, la dernière saison n’est pas forcément la meilleure et pue un peu trop la guimauve à mon goût. Phoebe se marie, Monica et Chandler adoptent des jumeaux, Rachel et Ross se retrouvent et Joey part faire carrière à Hollywood. Manquerait plus que l’un d’eux gagne au loto ! Ce qui est agaçant, aussi, ce sont les réactions excessives du public. Exemple : lors du dernier épisodes, il font des
« houhou » en applaudissant comme des fous quand Monica et Chandler présentent des jumeaux à leurs amis qui n’étaient pas au courant de la nouvelle. Mais le public sait puisque l’une des scènes précédentes montre l’accouchement. Alors c’est pas la peine de s’exciter, hein ! Mais bon, c’est pareil dans toutes les séries, ils doivent être super bien chauffés pour être au bord de l’hystérie, comme ça.

Ceci étant, je pense que Friends est et restera une série culte emblématique de la fin des années 90, début 2000. Malgré le côté caricatural, on se reconnaît tous plus ou moins dans les galères de ses pré-trentenaires. Et moi, je l’avoue, je revois cette série avec plaisir, surtout que toutes les chaînes du câble s’empressent de la rediffuser…

Rendez-vous sur Hellocoton !

26 réflexions sur “Friends

  1. PREUM’S!!!!! Vive le dimanche!
    Friends, série emblématique de notre génération. Je suis totalement fan aussi, je n’en ai pas loupé un épisode! Je pense que friends a permis de lancé un nouveau genre dans les séries. Sex and the city, desperate housewives, 24h chrono, alias, ally mc beal, nip/tuck…Toutes des séries différentes et que j’apprécie de regarder. J’ai l’impression qu’à partir de friends, les auteurs se sont « lachés » pour utiliser un ton plus libre et des thèmes parfois plus « trash » ou »sex ». Bref, nos enfants et petits enfants trouverons cette série complétement nulle mais moi je resterai toujours une fan inconditionnelle.

  2. j’ai recuperé un décodeur TNT cette semaine et depuis je fais le plein de série. Là je viens de me taper deux episodes de black books cultisiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiime, tout ça pour dire que les sitcom anglo saxon sont quand même 100 fois mieux que les français surtout les anglais. je comprends pas qu’on ne soit pas capable de faire aussi bien

  3. bonsoir nina, je te lis beaucoup mais n’intervient jamais; jamais rien à dire. Mais pour cette série culte qui m’est si chère (c’est même la sonnerie de mon portable), savais-tu qu’à propos de sexe justement, « faire l’amour » souvent formulé ainsi dans la VF (pour ne pas nous choquer?) se dit en fait toujours « to have sex » dans la VO… Moi qui suis une bille en Anglais, j’ai été ravi de progresser dans la pratique de la langue.

  4. Moi j’ai jamais été un grand fan, mais j’aimais bien regardé quand ca passais. Après avec vu l’intégrale en VO, je trouvais déjà la série beaucoup mieux. N’empêche que le côté « 12 ans d’âge mental » m’a toujours énervé dans cette série. Et puis faut pas chercher le réalisme…
    Moi je suis plus « That 70s show » côté humour. Dommage que France2 le passe à des horaires merdique et vive internet !

  5. Nina, Nina… Quand je me pose devant Friends c’est pas pour noter les incoherences !!!! J’ai ecarquillé les yeux comme un dement en lisant ton passage !!! Tu vas pas me dire que tu passes chaque episode au peigne fin en hurlant des trucs du genre  » NON !! CA C’EST FAUX IL A DIT LE CONTRAIRE DANS L’EPISODE 12 DE LA 4EME SAISON !! BOUH LA PAS BELLE INCOHERENCE !!! AH LES SCENARISTES JE VOUS AI BIEN EU !!!  »

    M’enfin j’dis ça mais je rale aussi quand ej regarde 24 et qu’il y a le perchman ds le champs ou un bout de camera visible dans un coin…

  6. Coucou !

    Aaaaaah, Friends ! J’adore cette série ! Je possède l’intégrale de la série chez moi d’ailleurs (une partie en k7 vidéo, le reste en DVD). D’ailleurs, je projette de remplacer mes k7 par des DVD pour accéder à la vo à volonté, si quelqu’un est interessé j’ai les saison 4 à 8 à vendre en vidéo lol 25€ le tout ! (+frais de port)

    Personnellement, j’aime beaucoup la version française, je trouve que chaque voix colle trés bien aux personnages, et à leur personnalité. Ceci dit, à partir (je crois) de la saison 7 (ou la 8 ?), on a eut droit à un changement de doublage affreux, 3 des persos changeaient de voix ! C’est là que je suis passé définitivement à la version originale sous-titrée…

    Le perso de Janice, je l’adore, moi. Je ne pourrais pas le supporter en perso permanent, mais je la trouve géniale de façon récurente ! Elle apparait environ tous les 6 mois, quoi qu’il y a un trou de 1 an et demi à un moment donné. Es-tu sûr qu’il n’y a pas des gens que tu croisent aussi souvent, Nina ? lol

    Effectivement, les dernières saisons sont les moins bonnes. En fait, la série arrête d’être excellente à la saison 8. Les 9 et 10 ne sont que divertissante. Voir Joey amoureux de Rachel était osé, mais trés amusant. Voir Rachel amoureuse de Joey était destanbilisant, mais bien mené. Les voir en couple a été une idée d’une absurdité sans nom. J’ai détesté ça, et j’ai été ravi que les scénaristes aient interrompu ça dés le début de la saison 10 (mais l’épisode de Ross qui « I’m Fine ! » était extraordinaire ! « Fajitaaaas !! »)

    Et j’ai du mal à croire que tu puisses parler des réccurences dans la série sans parler de « MAIS ON ETAIT SEPARES » mais également du génialissime « ALORS ? CA ROULE ? »
    – « Mais on était séparés ! » Quand Ross devient trop jaloux envers Rachel, elle décide de faire une pause. Mais Ross, lui, ne le prend pas ainsi. En vo, arrêtez moi si je me trompe, « they are on a break » (ils « font une pause », dans le sens temporaire du terme) tandis que Ross, lui, considère que « they break » (ils cassent, dans le sens définitif du terme). Ca revient tout le long de la série, et si la version française perd la nuance entre les deux phrases, elle le transpose (« mais on était séparés ! » ne fait pas de nuance) assez bien pour que ça reste trés drôle (en français, elle lui reproche d’avoir tourné trop vite la page, en quelque sorte).
    – « Alors, ça roule ? » La phrase agicheuse de Joey, qui fait tomber toutes les femmes. Parfois traduite par « Comment ça va, toi ? », il me semble que c’est cette seconde traduction qui est la meilleure. Pourtant, peut-être parce que je l’ai vu en premier, c’est vers « alors, ça roule ? » que ma préférence se tourne.

    A noter qu’une nouvelle série « Joey » fait suite à la série Friends, en relatant la vie de notre ami, parti à Hollywood pour booster sa carrière.

    Trés décriée, cette série n’adopte pas le même ton que Friends, mais personnellement je l’ai beaucoup aimé quand même.

    Pour toi qui n’aime pas les incohérences, Nina, tu seras ravie d’apprendre que l’on découvre dans cette nouvelle série les soeurs de Joey… qui ne sont pas les mêmes que celles qu’on a vu dans un épisode de friends ! (mais alors rien à voir, hein ! lol)

    Thom…
    ps : heureusement que j’avais sauvé ce message ! il semble que quand on écrit un message trop long, il ne passe pas (les 3 caractères à inscrire ont une durée de péremption ?)

  7. Bon et bien je ne connais absolument pas cette série… non je déconne.
    Bien évidemment je connais. Et c’est MA série phare. Je continue régulièrement à en regarder un épisode. C’est ce qui est bien dans friends, tout se suit et tout peut-être vu séparément. C’est aussi ça la force de la série.

    Je me souviens, la première fois où j’ai vu cette série, c’était une soirée spéciale sur la 2 pour présenter cette nouvelle série qui cartonnait outre atlantique.
    Dés le premier épisode j’ai adhéré. Puis ma famille a suivi. Tout le monde est accroc et ri aux aventures des six collocs.

    Moi j’aime bien les thémes réccurents. Je décroche toujours un sourire quand janice fait son apparition. C’est le guest de la série.
    Enfin bon, comme tu le dis, heureusement que cette série est terminée, elle peut ainsi se vanter d’avoir effectué un parcours sans faille, et entrer ainsi dans la légende.
    Parait qu’un film est en projet, et que Ross et rachel ont déjà accepté.
    Je ne sais pas ce que celà peut donner. Nous verrons bien…

    En attendant, j’ai remplacé mes colocataires favoris par les desperate housewives qui m’offrent beaucoup de joie également.

  8. J’adore cette série !!! C’est clair que les incohérences sont pénibles : on voit vraiment que les auteurs ne savaient pas où ils allaient quand ils ont commencé…. La série a vraiment évolué selon « ce que le public attendait »… Dommage…

  9. minute de lucidité dominicale: revenir sur les origines d’un personnage, d’un fait, en ajoutant un détail qui modifie voire contredit ce passif se dit en language geek un « retcon ».
    Retro Complex. Exemple connu: Obiwan qui ne reconnait pas C3Po alors qu’il l’a vu pendant les préquelles quand même.
    bon euu voilà. Rideau.

  10. VO ou VF, le choix est souvent rapide. La VF, même excellente, ne sera jamais aussi bonne que l’originale. Et quand on est habitué à une voix, difficile de s’en défaire. Petite exception peut être pour les dessin animé (south park ou simpson) car on ne vois pas les lèvres bouger.
    Mais le passage à la VF change pas mal de chose dans un série. Genre lost, la française deviens allemande, saïd perd son accent, et bien d’autre qui me font dire que la VF pue du cul.

  11. J’aimais bien au début mais les rediffusions incesantes sur AB1, RTL9, etc font que j’ai du voir chaque épisode 5 fois et au final ça me saoule un peu. Je n’ai plus du tout aimé à partir du moment ou les doublures ont changé (je sais, les puristes vont dire qu’il faut le voir en VO mais ça me gonfle).
    Ma série culte c’est Ally Mc Beal …

  12. Ahhhhhh Friends! Qui ne s’est pas comparé à l’un des persos, qui n’a pas reproduite les gestes (les deux poings cogné rapidement deux fois l’un contre l’autre, la danse de Chandler, ou celle de Joey…). J’ai un pote que est un mélange de Joey et Chandler, les mêmes vannes que l’un et des fois le même air naif que l’autre. Moi je sais pas…

  13. AH ben tu vois moi qui possede l’integrale de Friends à la maison je pensais que ton article allait me saouler mais non!! Ca m’a fait du bien de lire un avis construit! D’ailleurs je crois que je vais m’en mater un épisode du coup, mais de quelle saison??

  14. Friends mdr

    J’ai jamais vraiment accroché, même en VO pourtant que je suis arrivé en angleterre je me suis forcé à regarder hein mais bon je trouve ça bof.
    Par contre une chose de pas crédible du tout dans friends et on est tous d’accord c’est la colocation… non parce que je suis jamais tombé sur une monica hein..

    Donc c’est bien du pipeau

    BAO les gens

  15. C’est clair que friends a bercé une bonne partie de notre adolescence. Perso je continue l’achat des DVD. C’est une série sympa et qui peut se regarder dans le désordre (d’ailleurs le cable s’en prive pas…)

  16. Ralala comment j’ai pu passer à côté de cet article? Moi j’adore Friends et c’est tout, les incohérences je m’en tamponne le coquillard mais d’une force…j’avais même jamais remarqué…moi en voyant les 30 ans je me dis juste que je vais déprimer comme ça parce que je déprime déjà à 27 ans et ces derniers jours je me suis dit que je devais faire une liste de choses à faire avant 30 ans comme Phoebe! Oui je suis totalement dépendante, j’assume, je regarde tous les jours en rentrant du taf sur RTL9, j’aime cette série d’amour!

    Et puis à mon âge, je me sens encore plus proche de cette série (et je trouve que Ross est vraiment puéril aussi, plus que Joey en fait…). Depuis mon chômage de septembre-octobre où je regardais tranquille 6 épisodes par jour (vive ma neufbox), je décolle plus! 🙂

    Par contre moi les deux premiers épisodes sur la 2, je m’en souviens, c’était présenté par Delarue et j’avais pas accroché, ils avaient pris deux épisodes au milieu juste parce qu’il y avait des guests j’avais rien compris et j’avais été très déçue…je me suis rattrapée depuis! 🙂

  17. ouai j suis tomber sur ce site , un peu tard certe mais bon , juste pour te dire qu au cas ou tu ne le serais pas les rires sont pré-enregistré et j suis dacord avec la personne au dessus les incoherences on s en tape serieux c est vraiment la serie la plus divertissente et drole depuis ses 15 dernières années ! (pour moi)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *