Mais non, ce n’est pas parce que t’es célibataire que t’es moche !

Comme toute personne normalement constituée, j’ai été célibataire et pas qu’une fois dans ma vie. Même après Guillaume I, j’ai été célibataire
longtemps, quasi un an. Un an sans bisous, caresse et brouette, rien du tout. Et je ne suis pas la seule à connaître ce genre de traversée du désert. Sauf que s’il a des raisons objectives, 
niveau confiance en soi, c’est dur à vivre.
 

brune.jpg

Dans mon entourage, j’ai toute sorte de personnes, comme tout le monde, mais j’ai un prototype de célibataires assez répandu : la « j’ai-pas-le-temps-d’avoir-une-vie-là-j’ai-mes-études-à-faire ».
Genre je passe le CAPES ou l’agreg. Moi même, après ma rupture avec Guillaume, ça a été un peu ça : j’ai fini ma maîtrise science-po, j’ai fait un stage et fait mon master de journalisme, j’avais pas super le temps de me trouver un mec. Surtout quand j’ai su que je partais à Paris, je voyais pas bien l’intérêt de me trouver un Toulousain. Parce qu’il était aussi un temps où je ne voyais pas bien l’intérêt des coups d’une nuit… Ouais, on change, je sais. Bon, je vais prendre mon exemple pour développer mais je sais que ça marche pour mes coupines parce que quand je leur expose ma théorie, elles font « ouais, c’est carrément ça ». Mais bon, c’est normal, j’ai toujours raison.

 

Donc il y a des périodes dans notre vie où on ne peut pas se préoccuper de notre vie amoureuse. Bon, moi, j’ai pas passé le CAPES ou l’agreg mais
c’est le genre d’exams qu’on passe pas par dessus la jambe. Enfin, on peut y aller les mains dans les poches mais bon, si on veut l’avoir… Bref, il y a des moments dans la vie où il faut savoir 
où sont ses priorités. Au début, notre célibat, on n’y pense pas trop. On recourra après les mecs quand on sera diplômées. Puis la Seconde Guerre Mondiale, c’est pas si mal. Mais voilà, une fois le diplôme obtenu (ou, dans mon cas, les cours terminés), on est tous contents tout ça mais un beau matin, on se dit : « tiens, je suis seule dans ce grand lit depuis pfiouuuuuuuu ! ». Et là, on se rend compte dans quel cercle vicieux on a foutu les pieds. Quand on est une femme, j’ai l’impression qu’on a souvent tendance à douter de son pouvoir de séduction. Même si on ne le montre pas. J’ai beau me regarder dans la glace tous les matins, moins y a d’hommes dans ma vie, moins je me sens jolie. Ce qui est idiot en soi. Est-ce parce que je ne dis pas « nous » que je suis un boudin ?

 

Surtout que dans la rue, certaines plus moches et plus boudins que moi ont des mecs. Parce que voilà la suite du processus : « j’ai pas de mecs, je suis moche… Et elle trop vilaine elle en a un, mais qu’a-t-elle que je n’ai pas (hors un petit copain, of course) ?? ». Moi, en général, quand je commence à regarder les filles en leur taillant toutes des costards, c’est qu’il est temps que je me trouve un mec. Pourtant, les histoires d’amour, ça se trouve pas sur le paillasson sauf si le facteur est le sosie de Smith (si vous croyez encore au Père Noël, les filles, c’est pas ma faute !). Si je regarde mes copines, j’ai des filles en couple depuis longtemps, depuis moins longtemps, depuis pas longtemps et des célibataires
depuis pas longtemps, un peu plus longtemps, longtemps… Or mes copines célibataires ne sont ni moches ni boudins. Donc ceci n’explique pas cela. Mais quand on rencontre pas une personne qui emballe notre petit cœur, ben voilà, on va pas se forcer non plus. Bien sûr, en cas de forte déprime, on peut pousser le destin en multipliant les sorties en boîte (mais je suis pas convaincue
que ce soit un bon endroit pour trouver un only one, si vous voulez mon avis), traîner sur des sites de rencontre ou autres. Si on laisse faire le destin, des fois, ça prend du temps.

 Alors oui, forcément, on finit par douter, par se dire que nos vilains bourrelets disgracieux n’aident pas, qu’il faudrait aller chez le coiffeur, acheter un masque pour la figure, tout ça, tout ça. On doute du seul élément qu’on dispose pour expliquer notre célibat : nous. Même qu’on ne nous drague plus dans la rue. Même que la liste des prétendants frôle le néant absolu. Bouh, je suis moche, personne ne m’aime, je finirai vieille et desséchée et aigrie avec mon chat et je filerai des coups de cannes aux gamins et aux pigeons !
 
Alors oui, le célibat longue durée, ça peut déprimer. Et pourtant. Si on regarde en arrière, on a plu, on a été en couple, des fois longtemps. On n’a pas vraiment changées depuis. Alors pourquoi on ne plairait plus ? Et tiens, le mec dans le métro, là, c’est pas moi qu’il regarde ? Hihi ! Parce qu’il ne faut pas tomber dans le sale processus : je suis moche- je plais pas- je fais plus d’effort pour être jolie et séduisante. Si on ne le fait pas pour un homme, autant le faire pour soi. J’aime mieux avoir dans ma glace une jolie jeune femme qu’un boudin blanc qui fait la gueule.
Rendez-vous sur Hellocoton !

32 réflexions au sujet de « Mais non, ce n’est pas parce que t’es célibataire que t’es moche ! »

  1. Perso, j’ai jamais vu le rapport entre « je suis débordé, mes études tout ça » et « donc j’ai pas le temps d’avoir un mec ». Ca se décide pas tout ça si? Mes plus belles histoires ne sont jamais tombées au bon moment, ou quand j’avais la tête à ça. Je suis vraiment une exception?

  2. Bon ben tout pareil… mais je rajouterai un point cependant, oui si je ne fais pas de commentaires à rallonge je ne suis pas contente et j’ai l’impression d’avoir perdu ma journée… oui techniquement je devrais avoir autre chose à faire… non j’ai pas honte de monopoliser les commentaires comme ça !!
    C’est toujours quand on a décidé de se consacrer à autre chose qu’à sa vie amoureuse qu’on a une liste d’opportunité longue comme mon bras (et j’ai le bras long croyez-moi !). Donc non seulement il y a le syndrome du j’ai personne, je suis moche ; mais il y a surtout le syndrome du j’ai pas le temps, tout le monde me veut. Je suis passée par une période « tous les hommes me dégoutent, si y en a un qui m’approche je l’émascule », ben on ne m’a jamais autant draguée, proposée, adulée que pendant cette période.
    De deux maux lequel est le pire ?

  3. « Quand on est une femme, j’ai l’impression qu’on a souvent tendance à douter de son pouvoir de séduction. » > C’est totalement pareil avec un mec ! Voire pire vu que vous avez plus d’opportunités/facilités de tester votre pouvoir de séduction (un tit décolleté et hop !)…

  4. rem dit :

    Dans les grandes lignes, tu peux aussi appliquer ta théorie aux mecs à part que vous avez plus d’opportunités que nous sans faire d’effort.
    A fait c’est qui le facteur smith?

  5. SLong > ben moi ça ne m’a jamais fait ça perso. Moi je suis plutôt d’accord avec Nina dans le sens ou quand dans ta vie pro ou etudiante t’es très occupée ton esprit n’est pas disponible pour rencontrer quelqu’un. Et je crois que souvent même si un mec te fou une pencarte lumineuse « je te veux » des fois tu la vois même pas.

    Nina > « mes copines célibataires ne sont ni moches ni boudins » >> MERCI !!!!
    (le celibat c’est pas drôle)

  6. J’ai pas trop d’avis sur la question (mais oui je fais quand même chier mon monde en postant un commentaire), mais l’article m’a bien fait marrer, donc Merci ! pour me permettre de commencer la journée avec un éclat de rire.
    Rem> (ou la personne qui demandait qui était Smith, j’arrive pas à déchiffrer le nom) : Smith est le mec de Samantha, une héroïne de Sex and The City, série particulièrement appréciée de la gente féminine (moi en première).
    Si tu veux le voir : http://absolut.pinknet.cz/mix/absolut_hunk.jpg
    Je pense que l’allusion facteur Smith vient du fait que Smith et Samantha ont plusieurs fois endossé des rôles (agents secrets – femme mariée/cambrioleur) pour pimenter leurs ébats.
    voilà voilà

  7. je suis célibataire depuis plus d’un an et je ne pense pas être moche. Bien sur y’a des matins tu te regardes dan sla glace et tu te dis beurk, mais dans l’ensemble je suis pas plus moche qu’une autre. Alors qu’est-ce qui cloche ? J’essaie tjs de comprendre et de savoir, parce que mine de rien… bah j’ai pas de réponse au pourquoi du comment je suis incapable de trouver un mec.

  8. Céline dit :

    ouh la ça m’inspire ce sujet!
    Bizarrement j’ai passé le CAPES et l’agreg ac un chéri, et une fois les concours terminés, je me suis retrouvée toute seule… l’exception qui confirme la règle?
    Les filles célibataires prennent bcp de temps pour se faire belles, s’entretenir, ne pas manger de viande en sauce, etc…donc en général je trouve qu’elles sont plus jolies que les autres… mais le Mâle cherche-t-il une fille « jolie »? Je ne crois pas, il cherche une nana riante et spontanée, une « bonne », et du coup ça ça peut se perdre à force de célibat.
    Personnellement je m’inquiète: j’aimerais bien ne plus être célibataire, mais je suis de plus en plus difficile… tomber amoureuse, ça ne s’improvise pas.

  9. Ben je suis depuis deux ans, déjà…dans la situation : je mets ma vie de côté pour déccrocher le CRPE, ce qui ne m’a pas empêché d’entretenir une relation à distance…mais bon je suis quand même de ton avis Nina, pendant ces moments là on n’est pas très ouverte aux hommes.
    Enfin dans mon cas je tombe amoureuse quand ce n’est pas le bon moment…à chaque fois que je dois partir vivre ailleurs faut que ça me tombe dessus!!! Arf je me suis encore fait avoir…mais c’est difficile de résister à un beau et fort sympathique kiné qui vient de s’installer juste à côté de chez moi… 🙂

  10. pfff même moi, mec de mon état, je connais le smith ! lol (et perso je le trouve moyen *mode pas jaloux du tout*)

    Nina, as-tu déjà demandé à ton miroir si t’étais la plus belle ? 😀

    Je suis d’accord avec toi quand on est à fond dans ses études (ou autre), on ne pense pas forcément à son célibat. On laisse venir, si ça vient pas tant pis. Et de toute façon la vie étudiante est largement propice à toutes les rencontres diverses et variées…huhu !
    Par contre quand tu commences à bosser / quitter la ville où tu as grandi, pour conquérir quelqu’un, faut redoubler d’effort. Là je pense qu’il faut « provoquer » un peu le destin sinon ça viendra jamais…

    Enfin c’est bizarre, normalement quand t’es célibataire, tu ne devrais pas avoir peur d’être moche, car t’es censée te faire belle pour trouver ton bonheur. Et c’est plutôt quand tu rencontres qqn que là tu commences à flipper et à te dire  » est-ce qu’il me trouve moche ? »

    PS : ‘tain c’est vrai qu’elle est moche Ugly Betty ! lol

  11. @dodo-kun : ouais elle est moche mais qu’est ce qu’on se bidonne devant ça ! un vrai prozac. ça passe déjà en France ? je suis avec les ricains (bouhhh c’est pas beau de télécharger) et j’attends la deuxième saison avec impatience.

    Et d’abord Smith, c’est un concentré de sex appeal avec un quotient érotique fois 300 !!! et en plus il est gentil…

  12. Smith, j’attends qu’il vienne sonner à ma porte en me disant qu’il me veut (et qu’il va payer mes loyers en retard) En attendant… Ben je cherche pas! Mes virées chez le coiffeur, c’est quand j’ai envie de ressembler à une pouff goth. Mes masques (pour la tronche, les cheveux etc) c’est quand je me trouve moche. Mais personnellement moche, pas vis à vis du regard des autres. Mes dessous de catin, c’est pour me sentir féminine, même et surtout si personne ne va les voir. Un homme dans ma vie? Pourquoi pas, mais je n’ai pas forcément besoin de lui pour me construire (non non, je ne ferai pas le couplet « de toute façon ils se barrent tous », c’est tellement cliché…) Que des boudins se tapent des canons? Hum, bande de pétasses va, mais bon, il doit bien avoir des défauts lui aussi, voire même être invivable. Et puis ya pas que les études qui te ruinent une vie amoureuse… En ce moment, je me vois mal avoir le temps d’être fraîche et rayonnante pour plaire à un jeune homme. Les copines au moins, elles s’en foutent que je ne sois pas épilée! Comment ça trop warrior? M’en fous!

  13. @ le sufeur d’argent : MAIS ON T’EMMERDE !!
    non mais si ça t’embête de lire nos petites vies pathétiques via des commentaires, mais casse toi rien de plus simple !
    Pourquoi tu nous emmerde à poster ce genre de commentaires ? Finalement tu ne vaux pas mieux que nous toi aussi tu végètes dans une vie de m***e (euh les autres prenez pas ça pour vous hein) mais ton seul plaisir c’est de venir laisser des commentaires absolument pas constructifs et déplacés au milieu d’une discussion légère et plaisante.
    Alors explique quel est ton problème ou arrête de polluer les posts sympas

  14. Qu’est-ce qu’il a, le surfeur d’argent, pour polluer comme ça un blog de manière anonyme (quel courage) ? J’allais répondre à l’article mais là, ce genre d’attaques personnelles, je trouve ça incroyable. Soit tu connais Nina, tu lui en veux pour une raison x et au moins, tu pourrais avoir le courage de lui dire en face, soit tu ne la connais pas, et alors tu vas sur d’autres sites. Personne ne te force à aller sur le blog des vingtenaires.
    En plus, c’est quoi ces commentaires sur la beauté plastique ? Je ne sais pas si tu liras les réponses à ton comm, et ça doit sans doute te faire marrer d’énerver les gens, mais je te le dis : tu es une tête de con d’un conformisme pathologique.

  15. « Une nana trouvera toujours à se faire tirer même si son pouvoir de séduction est faible. Suffit qu’elle indique qu’elle écarte facilement les cuisses et hop, le tour est joué ! » Oui donc il est « facile » de vous réconforter sur votre pouvoir de séduction (mm si la méthode que tu expliques est hum très glamour). Je crois que bcp de mecs pensent avoir un pouvoir de séduction très réduit et donc ont plus un point de vue « pessimiste » sur le sujet et donc pt etre moins enclin à douter. (mais en mm temps j’extrapole sur mes ressentis et experiences donc j’ai surement tort)

  16. +1 avec kinder, tout le monde a ses doutes sur son niveau de séduction…
    En même temps, quand je lis l’article, j’ai vraiment l’impression de voir des filles qui attendent que les mecs les draguent… La parité existe et comme vous dites « tomber amoureuse ne se fait pas par hasard », prennez le devant et vous tomberez peu être sur un étalon gagant ou sur un gros con beau gosse :p

  17. L’inverse est encore plus choquant : « ce n’est pas parce que t’es moche que t’es célibataire ». Certaines arrivent même à sortir avec des gars sympa (cad dévoués et prêt à perpétuer l’espèce humaine coûte que coûte). M’enfin plus rien ne me choque depuis que j’ai pu voir des filles avec une demi-dizaine de bourrelets cachants presque le nombril censé être apparent, tout comme la ficelle du string, marchant avec plus d’assurance qu’un Aldo Maccione.

  18. alors moi je suis pas d’accord que pour une fille c’est plus facile de se rassurer sur son pouvoir de séduction. Perso le fait de savoir que si je dis que je couche facile y a plein de mecs qui rappliquent, ça ne m’indique rien sur mon pouvoir de séduction.

    et moi je dis mieux que smith il y a marc slone de grey’s anatomy. ce mec transpire le sex littéralement.
    bon sur ce je vais me coucher.

  19. idem que Kinder, le célibat pour un mec, c’est vraimt pas gratifiant (pas plus que pour une nana, ok)
    Et pr l’anecdote, qd tu passes effectivmt sur meetic et que les retours sont pas plus encourageants, là tu te prends un méchant doute dans les dents… Même si les potes + collègues (ouais meetic à la machine à café ça tourne bien 😉 essaient de te rassurer…
    Et qd tu vois un connard sortir avec une super fille ultra gentille & mimi & tout & tout, ben tu l’as mauvaise aussi. Et tu te dis… bah non, tu te dis rien !
    Bref, arrêtons là le vécu 🙂
    Comme quoi, comme dab, on a beaucoup de points communs entre hommes et femmes (à un chromosome près 😉

  20. Ralala ma cère Nina.
    J’aime bien ton blog, je suis même plutôt convaincu par cet article, mais ça me fait quand même marrer. Franchement, une fille avec un nombre d’amants à 2 chiffres (c’est toi qui le dis, hein) qui se lamente constamment sur la désolation de sa vie amoureuse et trouve qu’un an de célibat c’est long, je trouve ça un peu fort. A croire que ce sont ceux qui baisent le plus qui se plaignent le plus de pas baiser. A moins que comme ailleurs, on en veuille toujours plus, ce qui nous donne l’occasion d’entendre des trucs du genre « oh lala, ça fait 10 jours que j’ai pas baisé j’ai le cul en feu j’en peux plus » (variante nympho de « j’ai une BMW et une porche, mais je suis trop triste que papa ne veuille pas me payer une audi TT ») – très drole quand on est pas trop aigri.
    Je ne te connais pas en vraie, mais à ce que je peux en lire sur ton blog, t’as pas l’air de trop mal t’en tirer sur ce plan là. Alors peut-être que pour ma part je ne mets pas la recherche de l’âme soeur au top de mes priorités (j’aurais plutot tendance à lui mettre des batons dans les roues), ce qui expliquerait que ma plus courte période de célibat ait duré plus longtemps que ta plus longue. Doù que tout ça me semble parfois un peu surréaliste.

    Gros poutou, et au plaisir de te lire.
    E.

    PS : concernant boudin ou pas, j’ai l’impression que tous les goûts sont dans la nature. Pour ma part je ne cesse de m’émerveiller devant la tolérance de certain(e)s ^^

  21. Je suis membre d’un blog ou tous les membres sont dans une situation bien pire que toi concernant le célibat. Alors avant de t’apitoyer sur ton sort, regarde autour de toi.

  22. Van dit :

    « ouais, c’est carrément ça »

    Je fais bien la coupine non ?!!!

    Sinon pour revenir dans le sujet, Kinder a bien résumé :

    Nous les hommes (je deviens porte parole, attention !!!, bon ok, moi) nous sommes les premiers à douter de notre pouvoir de séduction. On se passe 50 fois la scène de : qu’est ce qui pourrai ce passer, si je vais discuter avec cette jeune femme à la table … Est-ce que je vais lui plaire ?? Pas évident.

    Non sérieusement, enfin dans mon cas, je me sens beau uniquement quand je suis avec quelqu’un, et que j’ai l’impression d’être aimer par cette personne. Quand je suis célibataire bah … bah tanpis !

    Sinon très bon article, j’adore 🙂

  23. Van dit :

    je te cite parce que c’est indispensable :
    « Non parce que des fois, on rencontre pas donc pour se retrouver en couple, ça aide pas!  »

    Tu viens de résumer ma vie !!!

    Bon voilà j’ai plus rien à raconter, je retourne bosser.

    (ah sinon si, les matins où je me reveil avec un magnifique soleil en ayant dormi suffisament, ca me donne la pêche donc forcément si j’ai la pêche, je me trouve beau, vive l’été et … pourvu que ça dure lol)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *