C’’était mieux avant

Lundi, je lis le Figaro pour le boulot. Oui, je précise car j’avoue qu’avec le Figaro, j’ai du mal, je suis pas (encore ?) assez réac pour partager le point de vue d’un empaffé qui hurle au scandale car on utilise le mot « défenseure », une femme qui défend, donc, car c’est pas dans le dico. D’ailleurs dans le dico, il est aussi spécifié que le « mariage », c’était un contrat entre un homme et une femme donc le mariage homo est un non sens linguistique. Je sens que ce pauvre monsieur a bien dû pleurer quand il a appris que le Petit Robert avait intégré le mot « kiffer » dans ses colonnes. Mais là, n’est pas le sujet.
becassine-scoutisme

Au milieu des articles réac qui donnent une image poussiéreuse de notre société, voilà une pépite. Un article sur Harry Roselmack rédigé par deux maîtres de conf’ de Sciences Po qui, au lieu de souligner la couleur de sa peau, soulignent son âge : 33 ans ! Bref, un petit jeunot. Et là, ils se demandent pourquoi les vieux ne laissent pas la place, donnant des
chiffres assez hallucinants : Chirac est entré dans un gouvernement la première fois en 67, PPDA a présenté son premier journal télé en 76 (même pas j’étais née…). Parce que les Français, ils aiment bien le bon vieux temps, la nostalgie et tout ça, ils ne sont pas super favorables au changement car on ne change pas une équipe qui gagne.

Vendredi soir, je discutais avec un charmant jeune homme sur MSN, on se remémorait la dépravation des années 80. Des seins partout, des bonnes femmes qui font des strip tease dans des émissions tout public… Benny Hills, le Collaroshow, les Nuls et tout, séquence nostalgie ! C’est fou comme on a toujours l’impression que c’était mieux avant. Avant, quand y avait pas le sida, où le sexe était facile et sans danger. L’époque où on pouvait dire « bite » à la télé, montrer un mec sauter à poil sur son lit. Tout ça, aujourd’hui, c’est fini. Ah, que c’était bien quand on était petits, la vie n’était pas si dure et tout ça.

Pourtant, quand on regarde en arrière, chaque période a ses crises. Quand je faisais ma maîtrise sur le Québec, en 2002, je travaillais sur des journaux de 1992 et qu’est-ce qui faisait les gros titres ? La guerre en Irak ! Aujourd’hui, on se désespère en lisant qu’une nouvelle guerre a éclaté au Liban mais ce n’est, hélas pas, un évènement inédit : en 75,
il y en avait déjà une, là-bas. Quand j’étais petite, je voulais vivre dans les années 70 parce que je croyais qu’à l’époque, y avait pas de guerre. Oui, quand on est petit, l’histoire, on la connaît pas sur le bout des doigts. Maintenant, quand je regarde en arrière, je me dis qu’aucune époque n’est mieux ou pire qu’une autre. Alors pourquoi on a toujours la nostalgie de cet « avant » ?

Lecteur, t’est-il déjà arrivé de retrouver un amour de jeunesse ou de retourner dans un lieu que tu aimais particulièrement ? Si oui, tu auras remarqué à quel point les souvenirs lissent les défauts et les rend toujours plus beaux. Par exemple, si je prends mon enfance, je peux dire aujourd’hui que c’était une période très heureuse de ma vie. Pourtant, tout ne fut pas toujours rose. Il est vrai qu’aujourd’hui, quand je repense à mes soucis de petite fille, je me dis que c’était le bon vieux temps et que tu étais simple mais à l’époque, ça me paraissait dramatique. Genre quand je me retrouvais les doigts plein d’encre parce que mon stylo encre coulait ou ce genre de petites choses. Ou comment dire au garçon qui me plaisait que je l’aimais, comme on peut aimer à 8 ans ? Avec le recul, aujourd’hui, tout me paraît simple, c’était le bon vieux temps. Même l’adolescence, qui ne fut pas précisément la meilleure partie de ma vie, ça me paraît une douce période avec le recul. C’est vrai, mon avenir était tracé : après la 6e, la 5e puis la 4e. De « grandes » décisions à
prendre : quelle langue étrangère choisir ? Dois-je partir en littéraire ou scientifique ? Oui bon vu mes notes, forcément, je pars en littéraire, c’est évident. Finalement, à l’époque, tout était si simple, j’avais tellement pas de problèmes.

C’est marrant comme en grandissant, on lisse notre passé, on oublie nos petits tracas, ce qui n’allait pas et nous rendait malheureux. A croire qu’on ne garde que le meilleur.

La société marche comme ça aussi. On a souvent tendance à chercher un Eldorado dans le passé, au moment où « tout allait bien ». Mais bon, si on regarde objectivement les données du passé, l’histoire, l’économie, les chiffres du chômage, le taux de suicide ou autre, il n’y a pas de période bénie, finalement ou alors, si, en comparaison de périodes plus sombres. Il est intéressant de constater qu’on a de la nostalgie pour le passé, de l’espoir pour des lendemains qui chantent mais comme on déteste toujours notre présent. Le présent, c’est toujours la partie
sombre de notre vie. Et la société, c’est pareil. Quand on regarde la télé ou qu’on lit le journal, il y a toujours une espèce de nostalgie, de ce « mieux avant ». La télé nous ressort de vieilles émissions ou nous fait de nouveaux programmes en recyclant de vieux concepts. A la radio, c’est pareil : vieux tubes ou chanteurs d’aujourd’hui reprenant de vieux standards. Au cinéma, on fait des remakes… Et en même temps, tout ce qui est prévisions aux infos, romans ou films d’anticipation, on adore. Mais la nouveauté, le truc qui arrive aujourd’hui, ça fout toujours
la trouille. Si on reste dans le domaine de la culture, qui prend aujourd’hui des risques ? Personne. Oui, on veut du changement mais on ne fait rien pour amorcer la pompe.

Aujourd’hui, on nous met un jeune homme noir à la tête du JT le plus populaire de France. Ok, c’est démago au possible mais au moins, pour une fois que quelqu’un prend un risque, autant applaudir, non ?

No related content found.

Rendez-vous sur Hellocoton !

38 réflexions sur “C’’était mieux avant

  1. moi aussi ve casser des jambes aux hommes !!

    bon ben figure toi que moi qui regarde jamais le JT de la une je n’ai remarqué le changemetn que cette semaine. et je me suis effectivemment ou lala c démago mais en même temps au moins c’est fait c’est peut être une porte ouverte vers autre chose.

  2. Et si, simplement, on préfèrait avant parce que tout va de pire en pire?

    En ce qui concerne les émissions TV, admettons au moins que c’est plus dur de faire un best des 10 années à venir que des 10 passées.

  3. Ah, Les Nuls, toute ma jeunesse…

    Je rejoins le point de vue de damston sur le « de pire en pire ». Bon attention je vais pas annoncer un point de non-retour ou la chute de la station Mir lors de l’éclipse solaire.

    Je ne crois pas vraiment au « pire en pire » : j’ai plutôt l’impression que plus les années passent et plus nous avons assez de recul pour réaliser que la vie bah elle pas toujours rose.

    Je m’en suis encore rendu compte dans le train ce soir, en passant à Limoges où j’ai étudié trois ans : je me disais qu’à l’époque ma vie c’était études, copains, copine, plaisir. Je ne savais pas encore que je tomberais sur une patronne à gifler, que j’allais morfler sur le plan amoureux, que mes amis allaient s’éparpiller partout en France.

    Dans quelques années j’aurais une femme et des enfants, je m’inquiéterai pour eux, je chercherai à acheter une maison, je me poserai des questions sur ma carrière…

    C’est pas que « c’était mieux avant », c’est qu’avant on était plus insouciants.

  4. Demago peut être, mais ils ont pas pris le plus moche… Tu vaspas te plaindre nina, j’ai beau être hetero, il est beau le b….d arf c’est la jalousie qui parle 😛
    Maintenant ce qui serait un vrai risque et un vrai progres ce serait qu’ils nous foutent de vrais infos et des analyses objectives chez TF1, mais ça il va falloir attendre.

  5. Je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi….
    D’abord ça dépend des gens.. Perso, mon adolescence a été plus que catastrophique, et, meme avec un peu de recule et en cherchant bien, il n’y a rien qui puisse me faire dire que finalement c’était pas si mal.

    Et dans un sens, heureusement qu’on garde le meilleur non? parce qu’avancer dans la vie avec le poids de nos erreurs passées, des mauvais moments et des mauvais souvenirs, c’est pas évident.. Est-ce que, finalement, ce n’est pas simplement que l’esprit humain est fait de tel façon qu’on tire des leçons du pire (ou au moins qu’on essaye) pour tenter de ne pas recommencer les mêmes choses, tout en ne gardant en mémoire que les bons souvenirs histoire de ne pas se tirer une balle à chaque fois qu’on se retourne? et, finalement, n’est-ce pas la meilleure façon de grandir?

    Pour ce qui est de la société, note quand meme que le concept de l’émission qui s’appelait il me semble « … c’était mieux avant » et qui devait être une nouvelle émission de prime time n’a vu naître qu’une seule émission: « l’amour, c’était mieux avant? » pour cause de mauvais audimat… Comme quoi..

    Je pense qu’en France, il s’agit plus d’un problème de mentalité qu’autre chose. Je veux dire qu’on refuse tout changement, toute prise de risque, toute réforme, tout en fait, parce que le changement fait peur. Et je crois que cette idée là est ancrée dans les mentalités françaises particulièrement. Je pense qu’il s’agit plus de cette peur là, cette peur de prendre un risque (et si on se trompait?) qu’une envie de ne pas changer parce qu’avant c’était mieux….
    D’autant que, quand on écoute parler des personnes agées, on entend souvent « tu ne sais pas la chance que tu as de vivre aujourd’hui, de mon temps on avait pas ci, ni ça, et il y avait la guerre etc ».

    Et pour ce qui est du futur, j’ai lu ce matin qu’une enquête vient d’être réalisé pour Capital auprès des 15/24 ans, et qu’elle révèle que 62% des gens interrogés ont peur pour leur avenir parce qu’ils pensent que ça sera plus dur: moins de boulot et beaucoup de choses à payer pour les retraites notament, et développement des inégalités et du racisme, d’après eux

  6. Le passé -comme son nom l’indique, on y est déjà passé, et si on en est là c’est qu’on y a survécu…donc je pense aussi que parfois si l’on s’y raccroche c’est parce qu’il nous rassure; on sait de quoi il est fait. Ce que l’on ne connait pas à tendance à faire peur…
    Et me cherchez pas sur Harry je vous ai déjà dit que j’allais bientôt remplacer sa femme!

  7. Bon, je retente parce que j’ai envie…

    Le beau black de TFI est beau…Mais il ne dira rien de plus que notre Claire nationale qui montre ses seins dans Voici tous les étés…Il montrera surement ses beaux pectoraux, et toi jeune Nina, tu achèteras. Faut bien vivre…

    Le passé, vaut mieux en avoir un, savoir s’en servir pour savoir où aller…C’est là suremment un léger problème pour nous français. La traite des noirs, ca vous plombe un passé en moins de deux quand meme…Mais bon, Bordeaux est une jolie ville…

    Mais bon d’autres n’ont pas ce problème avec le passé… D’autres jeunes filles partout dans le monde, n’ont pas tous ces problèmes …Elles savent où elles vont, parce qu’elles savent d’ou elles viennent.

    Et moi, je ne voudrai pour rien au monde changer d’époque, revenir en arriere…

    Je veux savoir qui va gagner entre Nina et l’autre…

    Je veux voir la fin du film … C’est totalement passionnant !

    Non?

  8. Ben c’est tjs pareil aussi, ça dépend de la qualité du futur proche…
    genre au hasard: tu me présentes dans un futur proche le café où Sagamore…??!!
    bon ok je sors
    je vais aller chercher des photos de Mme Roselmack pour la peine 😀

  9. En même temps les points d’interrogation c’est aussi ce qui met un peu de piment..!
    Et c’est incroyable: tu tapes roselmack et compagnie sur le net, t’as au moins 15 pages de photos de môsieur mais rien du tout sur madame du même nom….
    j’aimerais pas être à sa place à la madame, tout le monde fatasme sur son mari et elle elle passe aux oubliettes total!
    dommage… comme quoi il suffit pas d’être mariée pour être star lol
    😉

  10. Tiens un exemple comme ça dans le genre c’était moins bien hiers (c’est mon avis en tout cas): je suis sur, nina, que tu as connu plus de mecs que ta maman……………………………non ?

    Donc aujourd’hui c’est mieux…………………………………………

    Isn’t it ?

  11. C’est une coquille volontaire, mais c’est pas une insulte hein :p

    Nina, pour répondre à ta réponse à ma réponse, je redirais que ça dépend des gens… J’ai passé toute mon adolescence en déprime totale (et j’en suis pas sortie, mais ça a évolué différement) et je ne peux pas me dire que finalement c t pas si grave… Idem, même si je pourrais relativer sur les pbs que j’ai eu avec ma mère (quoi que..), je peux pas me dire que ça n’était pas si grave étant donné qu’il a fallu que j’en arrive à me pointer à l’hopital en disant que je ne voulais plus rentrer chez moi pour que ça commence à s’arrange…
    Ma meilleure amie a eu un cancer à 14 ans, et même si elle s’en est sortie aujourd’hui, c’est pas qqch dont elle peut se dire que c t pas grave… Ce que je veux dire c’est que ça dépend du vécu de chacun, et que je pense que plus on se fait mal, plus on souffre, plus c’est dur d’oublier, de lisser le passé..

    Lilie: à mon avis, il faut attendre un peu pour Mme Roselmack. Y’a bien un mag à la rentrée qui va nous sortir une Une genre « Harry et Bernadette, le bonheur à fleur de peau » ou « Mme Roselmack dit TOUT sur son mari et les coulisses de TF1 ». Sauf si elle est très moche, là p-e que personne ne voudra parler d’elle.
    Ou alors c’est un accord avec TF1 genre « moins on rappelle qu’il est marié, plus les filles fantasment sur lui, plus elles regardent le JT ».

  12. J’ai encore paumé un message. Je suis content.

    Ras le bol…J’arrête internet.

    Je racontais juste que nina est peut etre magré les apprences une fille du passé et que ce blog est symptomatique de plein de trucs… C’était hyper intéressant !

    Cela aura été une oeuvre éphèmère. Dommage pour vous…

  13. Je disais ça par provoc of course…Et je m’inclus dans le jugement en plus. Je suis un mec du passé…

    Un prof m’a dit y a pas longtemps que j’avais une culture classique. Ca m’a tué… C’est vrai, j’assume mais c’est totalement déprimant à entendre. J’aurai pu lui répondre: c’est la seule que je connaisse et la seule valable…C’aurait été approuver son jugement !

    Je me demandais en fait si on est pas tous un peu vieillissant, si on est pas dans un monde fini … On cherche un mec, une fille tellement parfaite qu’on trouvera jamais.

    Puis, le syndrome bridjet jones qui se résoud dans une famille décomposée ou recomposée je sais pas quoi…

    Je crois oui, qu’on est très vieux. Je pensais Nina que tu t’offusquerai de cette affirmation…Vieille toi ??? Je te connais meme pas. Et pourtant, tu es presque d’accord…

    Terrible ce mot de « coquille vide » …

    Ce blog a l’air tellement vivant pourtant … Arrivera bien un jour où il y a aura une photo de toi enceinte non …?

    Et tu pourras cloturer ce truc rose…

  14. C’est vrai que nous sommes nostalgique de ce que nous avons vecu puisque l’inconnu fait peur. Pour le présent ? Et bien pour une fois, je m’y laisse porter. Je profite de mon job (même si le 31 août c’est fini) de mon nouvel amour (mes ailes me font voler un peu trop haut mais je me laisse porter), le soleil, les tous petits rien qui justement prouvent que nous sommes là et qu’il faut en profiter car on ne sait pas comment demain sera fait.

  15. Espérons surtout que ce sera mieux aprés!!!!!!
    Espérons que Gros quick reviennent recuperer la place que mr le jeune et svelte lapin lui a piqué.
    Espérons que des couples puissent se reformer sur « Tournez manège ».

    Mais surtout

    Espérons ne pas avoir droit au « dance machine » 273.
    Espérons voir (pourquoi pas) une femme présidente de la France!
    Espérons mettre des mini jupes sans se faire traiter (en 2006) de pouf.

    Dans le passé y a des choses a reprendre, des choses a laisser et des choses qui ne changeront jamais!
    Il faut voir l’avenir comme tu vois ton passé: meilleur!

  16. (c’est qui Elsa Linux ?)

    Finalement la seule différence entre toi et le figaro, c’est la capacité d’engagement… ?
    Et encore non meme pas ! Le Fig n’est pas vraiment un journal engagé…………………………………………………………………..
    Tu verras un jour tu ne supporteras plus le mot kiff, toi non plus !!! Pas de famillle en puzzle, le gout pour les photos jaunies et bientot une petite vie bourgeoise…
    Pis de toute façon, le figaro vaut mieux s’habituer à le lire aujourd’hui, c’est le seul qu’est rentable…le seul qui restera à terme.

    Ce qui me turlupine (silence…….) c’est cette prétendue incapacité à s’engager. C’est flippant ce truc…T’imagine, si tout le monde fait comme toi ! D’ailleurs, on l’entend partout ce « moi je veux pas m’engager » ou « les momes c’est pas pour moi ».

    Prenons un exmple moi : bon ben je crois que j’ai un peu n’importe quoi en matière de sexe. Limite dépravé…Si , c’est bête à dire mais c’est le cas. J’en rigole parce que ca n’a pas de sens…sauf les causes qui poussent à cela, mais ca c perso.

    Bon ben pour autant je dis pas que je suis incapable de m’engager pour autant… Alors certes il y a des conditions: savoir d’ou on vient et ou l’on va. Apres l’engagement avec un mec ou une fille qui est cohérente avec ce parcours perso, ca devient une formalité…On sait ou va sa propre vie.

    Mais dire, je suis incapable de m’engager………..

    Comment peut t on dire ca ?

    Je veux pas non plus te déranger avec mes questions existencielles…Mais, depuis que je suis passé sur ton blog, me suis dis faut quand meme que je cause à l’auteur ( sans « e »).

    Parce qu’un mec comme moi et une fille comme toi, ca se croise pas dans la vie, a priori.

    Et du coup j’en profite pour te poser la question : qu’est ce qui a un moment donné, te fait lacher l’affaire, même provisoirement…

    Ca peut pas etre seulement une déception si ?

  17. Nina c’est quoi ce coup de déprime que je vois arriver ?!!!
    Installes toi à une terasse, sirotes un verre en regardant les beaux gosses passés … ec ça saute 🙂
    Bisous

  18. >> Lo: c’est clair …! Pauvres de nous…Nina fait quelque chose, le journalisme est biaisé, on nous trompe, on nous spolie, on nous ment! bouhouhouh dire qu’on ne saura jamais vraiment la vérité sur Harry et sa femme…comment je fais moi pour pointer mon nez à la prochaine engueulade ?!

  19. Ce Harry, quel bel homme!!
    Même si le JT de TF1 est plus populaire que celui de France 3, n’oublions pas qu’une réunionnaise le présent depuis plusieurs années, et qu’lle est très ravissante aussi.

    Je ne sais pas si le passé était mieux, jeune, je n’avais pas de soucis, aujourd’hui, j’ai un ulcère et avec lui je me sans moi seule!! Il faut savoir ce que l’on veut!!

    En ce qui concerne le changement, pour moi, il faut remonter bien plus loin que mai 68, la vraie évolution, c’est Napoléon, depuis, ça traîne un peu…

  20. Une fille qui lit le figaro est quand même carrèmment plus sex qu’une fille qui lit libé………………………………………………….

    L’une est du domaine du fantasme (tradeuse? manageuse? étudiante à HEC? avocate internationale?), l’autre je la vois tous les jours dans mon métro ligne 1… (fumeuse de joint? lesbienne? étudiante en arts ? militante à ATTAC ou Act Up?).

  21. Et moi je suis pas vieux, mes principes sont discutables et si je peux être réactionnaire, ce n’est certainement pas dans le sens ou tu l’entend…

    1 point partout la balle au centre.

    Et j’ai la chance de pouvoir lire toute la presse tous les jours. Libé ca me gave, on y apprend rien … Par contre le portrait en quatrième de couverture est top, je le lis tous les jours.
    Mais que le proprio ce soit Rotchild et que le rédac chef (zut son nom ????) soit parti, ça ca me plait pas du tout … Mais faut bien vivre.

    Rapport entre les lesbiennes et Libé ? C’est vrai que c’est idiot…Les homo qui sont plutot pro famille tradi et pro mariage doivent effectivement lire le figaro plutot. Non ? Ou alors je vais de cliché en cliché ce qui va me faire un bel album à la fin !!!

    Le fig , c’est con, mais c’est de droite… on a le droit d’être de droite non ? Pas forcèmment mon cas (ça dépend des jours…Ségolène est tellement jolie, je pourrais voter pour elle…Elle est au PS? Trop fort…Suis de gauche alors !), mais j’autorise ceux que cela intéresse à l’être. Et puis surtout, j’ai l’impression d’apprendre plein de trucs quand je lis le fig…J’y peux rien, c’est comme ça !

    C’est comme le monde diplo…je peux plus … c’est ennuyeux au possible ! Pourtant j »étais assidu au début… Je découvrai un truc , une pensée différente ( qui a dit réac ??? vous, sortez !)Mais ca vire vraiment à l’argumentaire d’extreme gauche pas tres évolué je trouve…

    Tiens si tu faisais un article de pure politique droite-gauche, histoire de s’engueuler un peu ???? Ca serait original dans la PAB….

    (paysage audiovisuel des blogs)

    Tiens pour revenir au beau Harry … Trouvez pas qu’il articule trop ? Il veut faire français d’origine ou quoi ?
    Oula….borderline ça……

  22. Ecole de Paris ? Lille ? Et tu bosses pour un canard là ?

    Pas mal la conclusion de la maïtrise…Rien à ajouter perso. Et on est d’accord: la presse éco, c’est indispensable…Comment comprendre l’affaire Clearstream si on a pu lu la presse éco ?

    Moi je pense que les homos ne sont pas des individus… Mais c’est discutable je crois comme idée.

    Pfffffff, c sur c’est moins risqué de s’acheter un 2ème god que de se demander si Ségolène est de gauche…Et puis peut etre que Ségo a des jouets perso aussi………

    Raaaaaaa, le fantasme absolu !!!!!!!!!!!!!!

  23. 1 ) Je suis un paresseux…je n’ai encore pas lu tout le contenu de ce blog. Je débarque et je ne vous connais pas …Excusez mon ignorance qui est sans fond, jeune jolie et savante Nina.

    2 ) Mouais de la provoc…M’en tape en fait. On pourrait suremment défendre l’idée qu’ils sont plus une communauté que des individus. Mais c’est légèrement sans intérêt et je le pense pas.
    Nan en fait je prenais le contre-pied de ce que tu disais pour te montrer que l’inverse de ta phrase est un peu absurde ou caricatural. Donc, forcémment oui, ce sont des individus…Cela va sans dire.

    Par contre en tant que communauté, ils lisent le fig ou libé? (nan je lache pas facilement)

    3 ) Des élans de féminisme ? Bien ca…comme quoi tu n’es pas décerebrée…
    Et comme en fait je vais pas voter pour elle, je suis en réalité libre de mes fantasmes.

    Mais la sincérité qui parfois me prend, m’oblige à t’avouer qu’en réalité, elle ne me fait vraiment pas fantasmer. Quelle froideur ….

    Contrairement à l’image de toi (inventée forcémment) avec ton jouet. Mais bon, j’imagine que ça, c’était voulu…

  24. 1 ) Ok jeune fille. Autre question dont la réponse doit exister quelque part sur ce Blog ? Nina c’est ton prénom d’artiste ?

    2 ) Sans aucun 2nd degré ni ironie (et c rare chez moi), ca me gave ce genre de débat style faisons bien gaffe à bien les considérer. Perso, etre homo je trouve ca idiot, limite immature. Bon c’est pas grave…J’ai l’impresssion que tout le monde est immature en fait aujourd’hui ( ca doit etre moi qui le suis…)

    En revanche Un mec homo m’expliquait ce matin en quoi le pape est un usurpateur. Ben ca, c’est pas passionnant ! Faut dire, il est juif aussi…Enfin bref, je digresse.

    Et toi en tant qu’hétéro qui connais des homos ben forcémment, tu lis libé.

    3 ) Ah non non et non ! ta vie est forcémment passionnante… Sinon je me casse moi !
    L’auto-flagellation merci, ca aussi , ca me gave. Et j’ai horreur de reconforter les déprimés. Moi les déprimés, ca me déprime.

  25. Oula Oula restons calme…

    Il y a une erreur dans mon texte qui prete à confusion : il faut lire  » Ben ca , c’est pasionnant ! » et non pas « Ben ca , c’est pas passionnant  » Il y a eu comme un bégaiment scriptural.

    En outre je me relis et c’est pas bien clair ce que j’ai voulu dire.

    Donc je précise:

    – j’ai bien eu une conversation passionnante avec un pote gay sur la question de l’usurpation de l’eglise de Rome. Il se trouve que c’est un type d’origine juive (logique, là est toute la différence entre les catho et les juifs: Jesus , Pierre et suivants…) et qu’on causait un peu histoire des religions…C’est d’actualité, tu as remarqué.

    – Je parle de ca pour dire qu’il est inutile de chercher à me prouver que les homos sont des individus qui ont des idées. Mais vraiment inutile … tu vois ?

    Ou alors je vais continuer à t’expliquer en quoi les homos sont une communauté, et on va s’énerver.

    Et tu devrais varier un peu tes amis, ca devient caricatural.

    Pfiouuuuuuuuuuuuuuu…Comme quoi, quand on aborde des vrais sujets , faut faire gaffe à ce qu’on écrit. Je me relierai plus à l’avenir.

    ===

    Euh…Je sais pas trop pourquoi tu pleures, mais je vais pas fuir pour autant. Sauf si tu y tiens.

  26. Ah non…Ca c’est plutot mon style à moi de poser ce genre de question !

    Du coup, en général, ils ont peur de moi et ils me le disent pas et comme ca, ca se passe bien…Sinon, je serais un peu du genre à leur demander pourquoi ils sont homos. Ce qui est très con , faut l’avouer.

    Mais du coup on cause normalement quoi…C sur que de ce fait j’en connais pas d’homo moi: enfin, je le découvre apres tout le monde, vu qu’on en parle pas.

    Et comme souvent, les gens à qui je cause, ce sont des potes, ben je suis obligé de rester pote avec des homos…Sinon ce serait me trahir. Et ca moi vivant, jamais !!!

    Pas mal comme système heing ????

    Bon je provoque encore un peu hein, t’énerve pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *