La Thaïlande, c’est… Waaaah !

J+2 après mes vacances, j’ai des tas de choses à raconter tant sur la Thaïlande que la plongée, des anecdotes… Je vais tenter de vous faire ça sans trop d’articles, deux ou trois sur la Thaïlande en elle-même et un (ou deux) sur mon voyage en particulier. Je vais essayer de pas trop vous saouler. Puis je vais intercaler des articles sur autre chose aussi.

Alors, la Thaïlande, je vous la fais en liste selon ce qui me vient.

– La Thaïlande, en un, c’est moite car tropical. Climat qui ne me sied pas vraiment car ça me fait gonfler et j’aime pas transpirer à grosses gouttes. Pour vous situer le truc, j’ai perdu de vue ma cheville gauche pendant trois jours.

– En Thaïlande, tu sens que y a des choses, c’est pas trop leur truc. Genre le code de la route, les installations électriques et l’unité architecturale.

– Comme pas mal de pays d’Asie (à ce que j’en sais), les Thaïlandais sont très deux roues. Quitte à être beaucoup dessus comme ce couple avec un chien posé nonchalamment sur les genoux de la passagère ou la petite famille postée dessous. A noter que les animaux sont très sereins vis à vis de cette circulation de dingue : les chiens regardent avant de traverser et la nuit, ils roupillent sur le goudron, tranquille. Et un peu suicidaires.

– Ce qui est fascinant, c’est le côté “entre tradition et modernité”. En fait, tous les deux mètres, t’as des néons, c’est chargé, ça clignote dans tous les sens… et hop, juste à côté un petit autel bouddhiste. Oui, ok…

– J’avoue que j’avais un mauvais a priori sur la Thaïlande. Pas sur le pays en lui-même mais sur le type de destination que ça représente. Du genre Thaïlande = destination de branleurs kékés car c’est tropical mais pas excessivement cher. Bon, j’ai eu un peu tort, c’est à dire qu’en Thaïlande, on peut faire des trucs bien touristiques voire glander méchamment sur la plage mais il y a une culture à découvrir, pour peu qu’on sorte un peu des quartiers touristiques.

– Bon, par contre, ils sont vraiment totalement branchés tourisme. Au choix, vous pouvez faire une journée en bateau pour découvrir “l”île de James Bond”. En fait, L’homme au pistolet d’or (que j’ai pas vu) fut tourné en Thaïlande et cette mini île est devenu un haut lieu touristique. Durant cette journée, y a des virées en kayak. Nous, on avait compris : tu poses ton cul dans un kayak et tu rames. Et non, ce sont les petits Thaï qui rament, toi, tu regardes. Faut pas se fatiguer. Quant à la fameuse île, j’ai eu honte un peu. Tu grimpes sur une sorte de péniche propulsée par un moteur à longue queue qui laisse une belle flaque d’huile. Vu qu’il y a en moyenne 3 péniches par minute, autant dire que l’écosystème sous-marin des abords de l’île, y a plus. Bref, tu arrives sur l’Ile, tu as plein de petites boutiques où les nanas te sautent dessus pour te vendre des bracelets en plastique… Sinon, vous avez aussi le Bouddah géant en toc (fait), le temple bouddhiste avec bonzes (fait), une balade à dos d’éléphants (pas fait), Patong, mais ça, je vous en parlerai plus tard.

– Pour la petite histoire, Phuket a un quartier historique sino-portugais. Et c’est vrai que dans les rues du vieux Phuket, tu sens le style colonial. L’ancienne maison du gouverneur me fait furieusement penser à la Nouvelle Orléans (enfin, à ce que j’en ai vu en photo).

– En Thaïlande, on mange bien. Le premier soir, notre accompagnateur nous amène au resto, je prends un plat à base de crabe et lait de coco pour 3 euros. Oui, en Thaïlande, tu manges pour rien. J’avais un peu peur avec le lait de coco, je le digère très mal. En fait, j’ai pas pu finir mon plat tellement je pleurais des larmes de feu. Oui, c’est épicé. Pardon, je devrais dire : PUTAIN C’EST EPICE !!! Par contre, les fruits… OH MON DIEU LES FRUITS ! Des ananas sucrés, des pastèques avec du goût, des mangues comme jamais t’en manges. Mes papilles ont pleuré de joie.

Demain ou un autre jour, je vous raconterai l’anglais un peu alternatif des Thaïlandais et les mésaventures que ça provoque, leur addiction au sucre et d’autres choses.

NB : J’ai un peu bâclé mes pêle-mêle mais c’est parce que j’ai pas eu le courage de les faire sous Photoshop.

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 réflexions au sujet de « La Thaïlande, c’est… Waaaah ! »

  1. Les fruits, oui… sauf le durian. T’as goûté (et senti, surtout) du durian ?
    Mais sinon je suis bien d’accord, la Thaïlande c’est chouette (j’y retournerais bien faire quelques bulles d’ailleurs).

    • Nina dit :

      Oh mais merci pour le durian, c’est donc ça le truc bizarre qu’on a mangé avec « Anaïs » ! ILs étaient confits avec des noyaux très durs, j’avais un peu l’impression de manger mes dents. Et oui, le goût est… curieux.

      On te racontera nos plongées mardi (je suis contente, j’ai progressé dans ma conso).

  2. boulou dit :

    Ca me rappelle des souvenirs tout ça. Au niveau touristique, j’avais préféré le nord de la Thaïlande où les bouddhas ne sont pas en toc et où le tourisme de masse n’est pas encore (trop) présent. On s’était retrouvé dans un petit village par hasard, je crois qu’ils avaient jamais vu de touristes.
    Mais bon, je garde quand même un souvenir ému des îles, de leur eau bleu turquoise, des poissons de toutes les couleurs et des buckets de cocktail à 5 euros 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *