Le tampon rend con

Il y a un mois ou deux, avec LilVirgo, on a lancé le concept d’un one woman show. Comme c’est ferié aujourd’hui, en cadeau bonus, voici le premier sketch : le tampon rend con

(regarde son agenda)
tampon

26, 27, 28… Bon, ben, mercredi, j’ai mes règles. Ca tombe mal, j’ai une réunion super importante où je dois démontrer que je mérite mon salaire et que je ne passe pas mes journées à devenir une championne au solitaire. Non parce que je sais pas si vous avez remarqué mais, souvent, les règles, ça nous rend con.

Est-ce dû au fait que notre sang se concentre là ? Ca veut dire que notre cerveau n’est plus irrigué ? Regardez toutes les pubs pour les tampons et les serviettes hygiéniques. Les nanas, elles se retrouvent tout à coup avec 2 de QI. Ca m’étonne que les publicitaires nous aient pas encore fait le film mettant en scène une executive woman. Imaginez, la nana en tailleur strict, chignons et petites lunettes sur le nez. Cartable à la main, elle avance d’un pas sûr, on sent qu’elle pourrait écrabouiller n’importe qui avec ses hauts talons. On la voit aller dans les toilettes et là, drame ultime : les anglais ont débarqué. Et la voici devenue toute niaise avec une voie ridicule et une espèce de gêne dans son attitude.

« Et Josiane, tu viens prendre un café ?
– J’peux pas, j’ai mes règles. »

Ce que je trouve fascinant dans le traitement des règles dans les pubs, c’est qu’on sent que c’est fait par des mecs. Outre le fait que ça nous rend totalement niaise, ça nous empêche de tout faire. La phrase à placer dans ces pubs c’est « je peux pas, j’ai mes règles », à prononcer d’une voix la plus niaise et empruntée possible, tout en rougissant. « Han, je peux pas, j’ai mes règles. » Petite mise en pratique.

« Julie, tu viens te baigner ?
– J’peux pas, j’ai mes règles
– Julie, tu viens regarder la télé ?
– J’peux pas, j’ai mes règles
– Julie, tu ranges ta chambre ?
– J’peux pas, j’ai mes règles
– Julie, tu…
– J’peux pas, j’ai mes règles »

Le problème, c’est que dans la vie, ça marche pas. Moi, si on me dit : « Nina, y a un dossier urgent à boucler, là, je vous le confie !

– J’peux pas, j’ai mes règles.
– Et alors, ça vous empêche pas de bosser ! »

De toute façon, la phrase « j’peux pas, j’ai mes règles » est toujours suivi d’une autre de type « mais enfin Julie, tu connais pas topitampon ? C’est top, ça absorbe trop bien le flux ! Bon, nous sommes toujours aussi niaises et empruntées mais au moins, on peut aller se baigner, woohoo ! ». Et là, je rêve de voir mon boss me filer un topitampon en m’en vantant ses vertus et comme ça, je pourrai finir mon dossier. Bon, c’est pas aussi glamour que draguer les mecs au bord de la plage mais bon, au moins, je suis sauvée.

C’est marrant comme les règles, ça a vraiment un côté sale et on sent les mecs pas à l’aise du tout pour parler de ça… Du flux et de l’odeur. Y a toujours un côté très poétique pour en parler. Le mieux, c’est que depuis quelques temps, on nous refile des tampons « capteurs d’odeurs » ou qui sentent bon. Bon alors, déjà, en tant que femme, je refuse que mon sexe sente le déodorant pour toilettes. Bon, le parfumé, ça n’a pas marché donc on capte les odeurs. Bon, c’est bien… Sauf que moi, le tampon, je le change suffisamment régulièrement pour pas que ça sente.

Non, vraiment, les publicistes, arrêtez de croire que les règles, c’est la fin du monde pour nous. Ca fait presque 15 ans que je les ai tous les mois et regardez, je ne suis pas morte. Je crois qu’il faut traiter le problème autrement, avec plus de fun. Virez moi ces nanas coincées qui osent à peine prononcer le mot de tampon et allons-y gaiement ! Par exemple : ambiance boîte de nuit, Jennifer et Kevin se roulent des patins d’enfer, Kevin a bien envie d’aller visiter le dessous de la micro robe de Jennifer, la jeune fille l’entraîne dans les toilettes… Ouais, je sais, baiser dans des toilettes avec les pieds qui pataugent dans une espèce de mixture à base de pâte de PQ, ça n’excite pas tout le monde mais passons…Donc Jennifer l’entraîne dans les toilettes pour filles, elle prend une pièce et la tend vers le distributeur de capotes mais au dernier moment, elle la met dans le distributeur de tampons et prend le petit objet en haussant les épaules genre « désolé Kévin, c’est pas ce soir que tu visiteras mon intimité ». Mais ça, c’est du concept ! Autre idée. Prenons notre copine Julie, celle de la plage. Bon, cette cruche a enfin compris qu’avec un tampon, on pouvait aller se baigner, on avance. Donc Julie se la joue Pamela Anderson, on la voit avancer sur la plage avec un déhanché limite interdit au moins de 16 ans et là, la caméra centre sur ses fesses et que voit-on sortir de son maillot ? La ficelle du tampon. Slogan : « Topitampon, on n’a pas non plus toutes les solutions ».

Alors, c’est pas du concept ça ? Hé ouais, j’ai peut-être mes règles tous les mois mais ça n’empêche pas que ça cogite, là-haut (tapote le front).

Rendez-vous sur Hellocoton !

51 réflexions sur “Le tampon rend con

  1. lool, ptdr !! Nina, tu devrais être publiciste plutôt que journaliste, on rigolerait beaucoup plus pendant la pub… Mais bon, faudrait aussi cogiter sur les pub lessives (avec ses mères qui trouvent ça génial de voir leur affreux rejeton sauter dans des flaques de boue ou foutre de la peinture partout)… Sans parler des pubs genre kinder, nutella ou gervais: « un kinder = 2 verres de lait », « un gervais ça compte autant qu’un steack »… Genre comme si ces trucs bien caloriques et chimiques étaient hyper bons pr la santé et que t’es limite une mauvaise mère si tu l’achèètes pas…

  2. Le « Topitampon, on n’a pas non plus toutes les solutions » est vraiment énorme. J’ai beaucoup rit sur cette réplique. Pour le reste faut voir ce que ça donne en live, car c’est ce qui fait toute la différence.
    « Ca fait presque 15 ans que je les ai tous les mois » < Et t'es toujours pas morte d'une hémoragie interne ? Les femmes m'étonneront toujours.

  3. La dernière idée avec le fil qui sort du mallot m’a fait mourir de rire 🙂 C’est vrai que ca serait bien qu’ils mettent de l’humour dans ces pubs-là ! C’est pas la fin du monde tous les mois, alors autant en rigoler !
    Au passage, je lis régulièrement ce blog et j’adore le style d’écriture !

  4. « Contente de te voir ici, docteur! Bientôt en vacances?? »
    < :-) oui oui, je m'envole demain (si tout va bien) pour la Tunisie et pis 1 mois en Thaïlannnnnnnnnnde !! seule ombre au tableau: je ne pourrai plus suivre aussi assidûment la folle vie des vingtenaires!
    gros bizz et bonne continuation..

  5. Et le principal, personne n’en parle? Les règles bleues qui ont traumatisées des générations de collégiennes, ça vous dit rien? 😉
    A quand une bonne vieille cataracte sanguignolante dans un film publicitaire? A quand la tache rouge sur le canapé blanc qui suggère la défaillance technique de la « serviette X » qui n’a pas les propriétés absorbantes de la nouvelle serviette « Absorbtout » à l’algue ragnoutophile de Nouvelle-Guinée lancée par Chouchouyaya Nature?

  6. Je viens de penser à un truc. Le tampon c’est pas écolo. A quand un tampon recyclable ? Il suffira de la presser comme une éponge dans le lavabo, et hop, comme neuf !
    Mieux, on récupère le sang pour en faire don. Ma pub ce serais une femme qui presse son tampon pour en récupérer le sang. Le slogan « le nouveau geste qui sauve ».

  7. Grr, quitte à te faire peur, le tampon recyclable existe déjà!!!
    Il s’agit d’un tampon en mousse naturelle, livré avec son ti kit de nettoyage et utilisable jusqu’à 300 fois! C’est allemand, à l’origine… Putain d’écolos!

  8. Ceci dit certaines nanas sont vachement mal à l’aise aussi pour en parler, ou alors peut-être parce que je suis un mec… Mais quand je bossais à l’officine des patientes m’ont parfois demandé des conseils sur des problèmes liés aux règles. Elles faisaient parfois tellement de périphrases que je captais pas tout de suite de quoi elles parlaient!
    Je comprends pas ce tabou sur un phénomène pourtant tout ce qu’il y a de plus naturel…

  9. Je parlais malheureusement de nanas de notre âge…
    Comme quoi à force de voir les pubs tourner autour du pot, certaines finissent par l’intégrer. C’est dommage.

    Sinon c’est vrai, bravo pour les idées. Si tu te lances dans le one-woman show je veux une place au premier rang!!!

  10. Moi j’connais des sketches moi j’connais des sketches, nananèreuh!
    Bon, j’avoue quand même, mon best of c’était un « toi aussi, deviens catho » que t’avais sorti lors d’une conversation. faut que tu le recases; et « topitampon, on n’a pas non plus toutes les solutions » qui m’avait déjà fait mourir de rire à l’époque!

  11. Ben en fait, le « toi aussi deviens catho » est lié à ce sketch.
    On parlait du personnage de ce sketch (avant que ce ne soit un sketch, d’ailleurs), et je te disais de prier Dieu pour qu’Il te débarrasse de la personne en question. Tu m’as répondu que non, on n’allait pas déranger Dieu pour ça. Mais que c’était un plus promotionnel, d’où le « toi aussi, deviens catho », qui sur le moment m’avait fait me gausser pas mal j’avoue…
    Cette tranche de vie vous était offerte par Lil’Virgo Inc. Merci de nous avoir suivis. Tout de suite, la météo, suivie de votre soirée de l’été, proposée par Nina

  12. Elle est conne Brenda de refuser d’aller se baigner parce qu’elle a ses règles. Elle pense que l’eau va virer au rouge dans un périmètre de 2 mètres autour d’elle ? qu’elle va attirer les requins ? qu’elle tracera un trait rouge sur le sable jusqu’à sa serviette en sortant de l’eau ? (qu’elle se serve de cette faculté pour tracer les limites du terrain de volley, tiens, les hommes la remercieront)

    Les publicités pour tampons garderont malgré tout à jamais le mérite de nous avoir appris l’existence de la _sphaigne_.

  13. discussion dans une cour de maternelle entre deux ‘tits gars.
    – Tu as demandé quoi au père noël ?
    – un vélo, et toi ?
    – moi j’ai demandé un topitampon
    – ah bon ! c’est quoi ?
    – je ne sais pas, mais ma grande sœur dit qu’avec on peut courrir, sauter, nager, faire du vélo et tout plein d’autres trucs.

  14. Super article !
    J’adore tes idées de pub, ça serait vraiment plus délires que les trucs débiles, censés mettre à l’aise les ados, qu’on voit à la télé !

  15. Bon maintenant que je suis sobre, je vais dire ce que je pense de cet article: tu devrais faire de la com moumour! Les publiscistes ont besoin de toi!!!!

    En tout cas, tout ça c’est la faute de c’te pute d’Eve!!!! La péché originel, on a rien inventer de mieux pour vous pourir la vie 😉

    Promis j’arrête avec les reférances bibliques!!!

  16. C’est où qu’on achète les places pour le spectacle?

    Si vous voulez, je vous ponds un sketch sur le rasage, c’est aussi mal traité que les tampons… comm equoi, l’égalitré devient une réalité.

  17. Super sympa les sketchs! Si y’avait des pubs comme ça, je regarderai la télé! ^^
    Mais euh, pourquoi berk dès qu’on parle de sang? oO C’est pas sale, on en a plein dans les veines, et même les gars!
    Bref, bon boulot! 😀

  18. au secours, Nina débarques à la télé…!!!
    Avec des idées comme ça tu vas te faire des ennemis…comment Pamela va t’elle justifier qu’elle n’est pas en forme pour aller se baigner avec Brad maintenant? hein?? tu y as pensé à ça???
    grrrr
    ^^

  19. ^^ l’auto dérision, je pense pas que ce soit vendeur, c’est sure que çà ne choque plus vraiment tout le monde a l’habitude de les voir ces pubs, a l’époque çà choquai ma mere, aujourd’hui, çà passe très bien derrière calgonyte et avant actimel, pourquoi vouloir en faire quelque chose de différent? on sait que c’est pas glamour, pas la peine d’en rajouté, ils ont déjà casé les odeurs…
    le but c’est de rassuré la cible, lui dire qu’elle aura pas de taches ni de débordements, et maintenant plus d’odeur d’abats, c’est pas pour aller lui faire comprendre qu’en plus elle pourra pas baiser (quoique y’en a que çà gêne pas), ni qu’elle pourra pas mettre de string ni de bikini, a cause de la ficelle du tampon, tu vois je pense que ce sont des femmes qui font ces pubs, elle sont seulement d’une génération plus vieille que toi…et si les filles ont l’air connes c’est pour ne pas dramatiser, tu l’as dit toi même c’est pas la fin du monde! bi’

  20. On peut, à condition d’aménager le terrain…mais effectivement pas d’objection de principe. En tant que mec en tout cas ça me dégoûte pas.

    Sinon, rien à voir mais cette expression, « avoir du sexe », on la rencontre de plus en plus un peu partout. C’est très américain en fait (to have sex w. someone). Ca me gène pas hein, mais le vocabulaire anglo-saxon dans le domaine sexuel est très pauvre, j’espère qu’on n’y perdra pas nos expressions si savoureuses.
    …M’enfin je n’oublie pas que je m’adresse à la créatrice du verbe du premier groupe « brouetter » promis à un grand avenir! 😉

    C’était le quart d’heure pédant « défense de la langue française » (que je suis le premier à massacrer bien loin devant la propriétaire de ce blog).

  21. Whouaou !! J’adore ! La grande classe !

    Franchement, je me pause souvent des questions sur ces pubs qui font du copier/coller depuis 40 ans. C’est comme les pubs pour les lessives ! C’est toujours la même !!! J’ai vu une étude comme quoi les publicitaires ce lâchent sur certains produits (les voitures par exemple) mais se refusent d’innover sur les pubs visant la « ménagère de moins de 50 ans » (quelle expression sectaire et horrible). C’est pour ça que depuis l’invention de la lessive, on a la même pub… encore et toujours…

    Franchement, ça lasse.

    On a tous en tête le souvenir d’une pub innovante qui nous a marqué par son originalité. Dommage que les publicitaires qui se décarcassent à faire quelque chose d’original, soient bouffés par les spots sans intérêts.

    Mais un jour on arrivera à la société de consommation façon Technopolis avec des messages subliminaux partout ! Oceany à l’aide !!! 😉

    Meuh !

  22. Ha oui, la pub avec les homos… Un pur produit cliché-démago, qui ne plaira ni au homos (trop cliché) ni aux anti-homos (oula il risquent de le devenir en lavant leur lessive avec !!)
    Bref, un échec marketing !

    Pour le chat, bon choix ! Mais attention de ne pas fourrer Kenya dans la machine un matin de réveil embrumé… Elle risquerait de ne pas apprécier ! (Mais alors pas du tout !)

    Meuh !

  23. et avec un petit retour dans le passé tu peux ajouter l’époque où ils proposaient des « algues » absorbantes … souviens toi c t l’époque où les odeurs de marré ne genaient pas encore.
    Les algues c visiblement magique, tu en fais des salades, des produits de beauté, des serviettes hygieniques … faut juste pas se tromper de paquet.
    Je trouve aussi tres drole la mode de la taille des serviettes, ils te font des pub pour te dire que oj miracle ils ont les serviettes les plus petites du monde, des speciales string et deux mois apres autre miracle, ils ont les plus grandes du monde et c bien mieux (la limite avec les couches ??? ah oui le tour de hanche).
    Question volume c aussi intéréssant, ils te font les démonstrations avec 1 bon litre … des fois que .. Je me demande si ils confondent pas avec le don du sang. Evidemment avec ces volumes faut trouver de bons absorbants … faites gaffe si il y en a un qui pense à la litiere pour chat (avec deux couches de coton) … Ca fera un peu l’effet plage de sable fin, dans le maillot.

  24. dernier com de ma part j’espere sur ce sujet … hier j’ai découvert un pub pour des tampon en soie ! j’ai donc pensé à toi (enfin au blog) … Je me demandais si il en feront en cachemir pour l’hiver…

  25. faut faire super gaffe dans les commandes au pere Noel faut etre précis; Plus question de se contenter de demander « un truc en soie comme la fille à la télé » …. il pourrait y a avoir décéption !

  26. le mec idéal une date de péremption rapprochée ….
    Pas besoin de collecte comme les bouteilles de verres, il part tout seul quand il est usé ?

  27. Perso, règles me dérangent nullement! Techinocolor, on se fait 1 film? Souvent entendue, ‘Brouetter’ avec couleurs vives, plaisir pour la femme, désir accentué. La pub tampon , me semble assez en phase avec l’attente des nanas. Des jours réglés comme les autres jours. Topitampon, sympa ton concept, allez tu es novatrice , mais laisse faire le pros, chacun son job. Oh , tu bloques pas ? Baveuse et chef de produit ,rien à voir. J’reconnais que tes idées sont à retenir, mais avec la mesure de l’approche nécessaire de la cible à convaincre. T’es forte Nina, de tte façon…..

  28. Go! J’te prends en main, je deviens ton imprésario (70% for me,j’ai bcp de frais), ns démarrons ds café théatre, 6 par soirée.Pour mise en scène de ton show, ce sera V. Lemercierje choisie tjrs tt seul.
    N’empêche ,y’a longtemps…..j’ai donné ds ce milieu extrèmement difficile , mais ô combien merveilleux quand le succés suit. Que des souvenirs inoubliables. C’était sur Paris et autour

  29. Désolé, j’ai toujours trois trains de retard, mais je viens de découvrir le blog, et le temps de tout lire… Donc cet article me plait particulièrement, car il est criant de vérité, et est toujours d’actualité. Maintenant c’est même pire, car d’après les publicistes, les règles sont « un cadeau de mère nature »!!!!! J’adore ton concept de pub!! Faudrait que des publicistes lisent ton blog!!!!! Salut!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *