Les femmes préfèrent les connards

Qu’est-ce que c’est que cette  affirmation, encore ? Décidément, lecteur, je ne t’épargne aucun cliché. Et pourtant, c’est un fait : les femmes préfèrent les bad boys.

 

Trop bon, trop con ?
Lors de mon ancien stage, j’ai côtoyé un garçon charmant, Ludovic, qui figurait dans mes « targets ». Brun, mignon, un sourire à tomber, des fesses à croquer… A la fin de mon stage, il y a eu la finale de rugby et nous avons tous fait la fête jusqu’au bout de la nuit. Nuit blanche avec Ludovic, le lendemain, nous avons dormi ensemble durant un quart d’heure dans un bureau, c’est hautement romantique. Et alors que j’étais à côté de lui, que nous discutions, je me suis dit : il lui manque un truc. Je le trouve super mignon mais, au fond, je  ne suis pas attirée par lui.

Un mois plus tard, je déjeune avec une ancienne collègue de mon âge et nous voilà en train de discuter de Ludovic : il est mignon, attirant, sexy, mais… En fait, ce « mais », c’est qu’il est trop gentil, un comble ! Ma collègue sort d’une histoire compliquée avec un homme marié qui l’a quittée pour fréquenter une autre jeune femme. Mais elle ne vit et ne respire que pour lui, elle attend (à raison, apparemment) son retour. Ludovic est sur le carreau, il ne la fait pas vibrer. D’après ce que nous savons de la vie amoureuse du jeune homme, elle n’est pas brillante : il ne sortait qu’avec des filles qui ne lui plaisent pas plus que ça car celles qu’il convoite n’ont pas envie de lui. Il est trop gentil, trop lisse. Fin de la démonstration.

Si tu ne m’aimes pas, je t’aime
Les femmes préfèrent les connards, c’est un fait. Le font-elles exprès ? J’en doute. Si je regarde dans la liste de mes vingtenaires et que je vois les relations de Anne et son Tobias ou Victoire et son Fulbert, Linga et son ex, je me dis que nous avons un gène masochiste très prononcé. Je suis désolée, les filles, mais quand je vois comment ces hommes vous ont traitées, ça me gonfle. D’une part, nous sommes des princesses donc nous devons être considérées comme telles. D’autre part, pour ces sales types, votre ego est passé à la trappe et à l’arrivée, vous avez souffert plus qu’autre chose. Bien évidemment, je n’échappe pas à la règle. Jeune, je suis sortie avec un sale type trentenaire alors que je n’étais pas vingtenaire, une relation dominant/dominée très forte. Plus il me foutait plus bas que terre, plus je rampais à ses pieds. Gauthier m’a avoué récemment qu’il m’aurait volontiers giflée, à l’époque, pour que je me sorte de cette relation. Six ans plus tard, je me rends compte qu’il avait raison, je ne comprends pas comment j’ai pu me faire marcher sur les pieds comme ça.

Mais pourquoi préférer les bad boys aux gentils garçons ? Dans la série Lost, je bave devant le vilain Sawyer qui est terriblement sexy, Jack est trop lisse, toujours pareil…Et
apparemment, je ne suis pas la seule. Pendant son séjour, Clara et moi discutions sur un banc de ma ville à 22 heures en attendant que nos pizzas soient prêtes (elles m’ont rendue malade, d’ailleurs). Et voilà qu’elle considère sa propre vie amoureuse et soupire : pourquoi a-t-elle couru longtemps après son ex qui ne l’a jamais considérée avec les égards qu’elle mérite. Je me souviens en décembre, juste avant les vacances, nous avions passé un après-midi avec une camarade de promo et elle nous avait exposé ses problèmes de couple. Pour moi, il était clair qu’ils ne passeraient pas les vacances et j’ai eu raison. Je ne parlerai pas de leur couple en détail mais le coup de grâce fut un voyage professionnel de monsieur au Sénégal (je crois, je ne suis pas sûre du pays). Il part avec une collègue plutôt charmante et des amis et n’appelle quasiment pas Clara. Et, à son retour, il lui sort : « Je veux retourner au Sénégal avec X et Y pour les vacances ! » Et elle, elle pue le pâté ? Et pourtant, elle a cherché à le récupérer en avril et a lâché l’affaire il y a peu, définitivement dégoûtée de son attitude. Pareillement, nous avons discuté d’une de ses amies dont le cœur balance : d’un côté, son nouveau petit ami officiel qui la bombarde de textos d’amour, de coups de fil, qui veut la voir tout le temps. De l’autre un playboy dédaigneux qui aime s’entourer de jolies filles mais qu’elle avait repéré avant. Normalement, la raison devrait la conduire à choisir le premier…mais non !

Un de mes charmants lecteurs (il se reconnaîtra) m’a raconté par mail quelques anecdotes amoureuses dont une qui illustre ce que je raconte : il sort en boîte avec, entre autres, un de ses amis et une nana. A l’entrée de la boîte, la joyeuse troupe croise deux demoiselles qui s’apprêtent à partir car il n’y a personne mais nos gentils garçons les convainquent de rester : pourquoi partir puisqu’ils sont là ? Bref, durant la soirée, un des garçons mélange copieusement sa langue avec la fille avec qui il est arrivé (mais qui n’était pas sa copine), celle-ci étant morte saoule puis il est allé rejoindre les deux filles croisées à l’entrée et il a soutiré le numéro de la plus jolie avec qui il est sorti deux jours plus tard.

Le connard a tout compris
Mais pourquoi on préfère les connards ? J’ai une théorie à ce sujet. C’est parce que sortir avec un connard, c’est un sacré défi. Partons du constat, indéniable, qu’on veut toujours ce qu’on ne
peut avoir. Sortir avec un garçon sympa, c’est être sûre d’avoir de suite un prince charmant serviable et dévoué à notre personne. C’est bien mais pas drôle, il est où, le défi ? Je pense qu’inconsciemment, on recherche le bad boy qu’on va tenter de transformer en parfait lover. Comme ça, on pourra se vanter : « tu vois, lui, avant de sortir avec moi, c’était un parfait connard. Maintenant, il file droit ». Quelque part, il y a la satisfaction du travail bien fait, le plaisir d’avoir fait du lion sauvage un chaton câlin…  Déjà, le connard ne se traîne pas à nos pieds, à nous de le conquérir. Voici un premier défi de taille. Le connard aime les femmes et laisse son regard glisser sur les fessiers et seins à portée de vue. Ça nous exaspère mais, en même temps, si on parvient à devenir l’unique objet de son attention, quelle gloire ! Le connard n’a pas besoin de nous susurrer de beaux mots d’amour, il a d’autres moyens pour nous rendre folle de lui. Le connard a compris quelque chose, le fameux adage : « je te fuis, tu me suis ». Le connard a compris qu’une femme est jalouse et les mettre en concurrence.

Une fois à la colle avec le connard, on fait tout pour rester avec lui et, s’il file, pour le récupérer. Pourquoi ? Je me base sur ma propre expérience avec mon connard cité
précédemment. Je me considère comme quelqu’un ayant un sacré caractère et une assez haute opinion d’elle-même et, pourtant, je me suis laissée rabaisser sans rien dire et j’ai tout fait pour le garder. Mais là, je sais pourquoi. Une nuit, après de multiples brouettes, nous discutions tranquillement et il m’expliquait qu’il ne se souvenait pas de toutes ses partenaires sexuelles, il en avait trop eu… Et là, je me suis dit que je ne voulais pas être oubliée par lui, d’autant qu’il était le premier à visiter mon intimité. Donc pendant deux mois, malgré la distance, je me suis escrimée pour pas le perdre. Tout ça pour rien, à l’arrivée.

Ça ne m’a pas trop servi de leçon, finalement. Sans aller jusqu’à dire que je ne sors qu’avec des connards (ce qui serait logique, vu qu’ils m’attirent), j’ai besoin d’un mec qui a
du caractère pour m’attirer, quelqu’un capable de dire merde… Mais pas à tort et à travers non plus. Quelqu’un capable de parler sexe crûment et de jouer les misogynes gentiment, tant qu’il ne
l’est pas vraiment (à choisir, je préfère un gars qui fait des blagues machos qu’un gars qui regarde le foot avec sa bière pendant que je me tape la vaisselle parce que ma place est à la
cuisine…).

Les garces ont tout compris aussi ?
A l’inverse, les hommes préfèrent-ils les garces ? Au vu de mon expérience, malgré mon jeune âge, j’ai tendance à penser que oui. En effet, quand j’étais une gentille jeune fille, peu de garçons s’intéressaient à moi (enfin, si, les gentils). Depuis que j’ai une réputation plus sulfureuse, le nombre de mes prétendants s’est multiplié de façon exponentielle. Après, je reste une gentille fille, je ne suis pas désagréable gratuitement ni dédaigneuse mais mon côté brouette girl les attire… Sans doute plus grâce à la perspective d’une folle nuit en ma compagnie que grâce à ma merveilleuse conversation… Ceci étant, je sais que mon côté peste plaît beaucoup, plus que mon romantisme (s’il m’en reste encore). Après, je me demande si un homme épousera plus facilement la parfaite ménagère ou une maîtresse limite SM…

Alors, les gentils garçons n’ont donc aucune chance ? N’exagérons rien ! Les gentils garçons ont tous une mauvaise conscience, un côté un peu insupportable ! Et parfois, ils font
les connards sans le faire exprès, comme quand ils ne se rendent pas compte que nous sommes folles d’eux et qu’il ne nous rendent pas les regards langoureux que nous leur lançons. Messieurs, montrez-vous un peu peste (sans abuser, nous ne sommes pas de vulgaires paillassons) : on a beau dire, on adore ça.

Rendez-vous sur Hellocoton !

60 réflexions au sujet de « Les femmes préfèrent les connards »

  1. « D’une part, nous sommes des princesses donc nous devons être considérées conne telles »
    oolala léger lapsus là tu ne crois pas 😉

    pour ton article, toujours impressionné par la longueur c’est cool!, ça en fait des trucs à lire entre le manuel des castors juniors et bridget jones’s diary. je le trouve un peu catégorique, académique, considérer, ce que tu ressens comme une généralité. parce que tu n’es pas encore allé "entrevue..er" la minorité qui préfère les filles sages aux boites d’allumettes (les allumeuses). au début les filles qui m’intéressaient c’était par exemple: une fille un peu grunge qui écoute du métal, qui porte des pompes de skate, le style Asia Argento, une nana qui soigne son look sa physionomie sans en faire des tonnes en maquillage, qui cultive sa différence dans son style. wakécoul! (merci K.) mais maintenant les années collèges
    sont terminées, et avec le recul moi et mes potes (le groupe kyo;) mais j’ne fais pas parti du band:) on préfère le style qui a de l’ambition qui est passionnée par un truc, tout en étant douce à la fois, ça y est j’ai trouvé le terme, j’adore, je kiff, "les tueuses" pas Buffy hein 😉 quoique…, mais les filles "talentueuses" une fille qui me jouera "the drugs don’t work" à la guitare ou un air au piano, c’est le genre de fille qui me fera secrèter des endorphines, une autre qui me fera chi*** des vertes et des pas mûres => hasta la vista baby! bien-sûr, j’ai pas besoin ni mes potes, de cruches qui disent "oui" à tout ce que je dit "ouais, ouais, t’as raison" on veut pas d’écho 😉 mais un juste milieu, les mecs aiment la compétition, le combat, la garce n’est pas une fille facile, et la docile n’est pas facile n’ont plus 😉 faut savoir apprivoiser, de la personnalité sans pousser à l’excéssif 🙂 les spices girls et leur girl power ne font rien dresser chez moi, mise à part peut-être le majeur du doigt du fuck 😉

    dans le film X-men2 il y a une réplique qui a attiré mon attention. dialogue entre Wolverine et Famke Jansenn Aka Jean Grey: "les filles sortent avec les mauvais garçons, elles épousent les gentils" à méditer 🙂

    J’aime bien la tournure de tes articles, bientôt peut-être ça sera du Bret Easton Ellis, "les lois de l’attraction" continue__________

    Kyomusic ©

    Nina : Merci pour le lapsus, c’est corrigé… je suis à côté de mes pompes, moi. Oui, l’article est un peu catégorique, je le sais, mais ça fait réagir le lecteur et ce n’est pas mal non plus. C’est un peu de provoc’, art dans lequel j’excelle. Mais un trop gentil garçon manque de relief, en général, on aime bien les connards mais, au fond, les gentils connards. Mes préférés sont même ceux qui se la jouent connards intégraux mais dès que tu grattes un peu, tu vois que ce n’est qu’un genre qu’ils se donnent.

  2. Anne dit :

    "Quand j’étais jeune" (oullala!!) je croyais tomber sur des bad boys sans le faire exprès, avec le recul je pense que je cherchais un peu le genre d’histoire d’amour impossible… la vie est assez compliquée comme ça, je milite pour les "nice boys" parce qu’il y a aussi des "nice girls" qui cherchent leur moitié…
    En ce qui concerne Ben Harper, je ne peux pas jouer "drugs don’t works" à la guitare mais je peux la chanter de tête, non en fait il pleut assez comme ça aujourd’hui ! (hihi)
    J’ai lu quelques livres de Bret Easton Ellis et celui dont tu parles est un des meilleurs avec Retour à Brooklin (que penses-tu du film?!) Il analyse avec justesse la complexité et la vulnérabilité de la condition humaine, nos désirs, nos angoisses, les passages sexe/drogues ne sont pas là pour faire clichés mais pour pallier l’ennui de leur propre existence. Il est 09h34, je vais faire du café, quelqu’un en veut?

    Nina : Alors, ma petite vieille de 25 ans, ça va? 😉 Toi, je ne te définirais pas comme une nice girl mais comme une adorable pestouille, comme moi. On est gentilles mais on est joueuses et chiantes, quand on s’y met. Il te faudrai un mec comme toi, un trop gentil, suis sûre que ça te saoulerait. C’est pas toi qui, à une époque, râlait parce qu’un mec te bombardait de textos pour te dire des mots doux?? 😉 Je te phone ce soir.

  3. the drugs don’t work c’est pas plutôt de the verve ? enfin bref là n’est pas le but du commentaire, je trouve cet article très intéressant et je comprends un peu mieux pourquoi les "nice boys" (dont je fais partie sans fausse modestie) morflent et restent perplexes quant on est persuadé de pouvoir rendre une femme heureuse (ça fait peut-être prétentieux de dire ça mais en même temps j’assume mon ego surdimensionné lol) et qu’apparemment ce n’est pas ce qu’elle cherche, comme si dans un élan maso les femmes fuient le bonheur… enfin bref merci à toi d’avoir livré le point de vue féminin sur la question, j’irai dormir (ou brouetter qui sait ? lol) ce soir en étant un peu moins bête 😉

    Nina : Je pense qu’on est tous un peu maso, quoi qu’il arrive! Est-ce qu’inconsciemment on cherche la complexité pour échapper à l’ennui ? N’empêche que les histoires d’amour et de sexes violentes et passionnées font plus recette que les gentils couples établis. Y a qu’à voir ce qui passe à la télé!

  4. [sophiste] dit :

    hum hum, ce blog "pue le pâté"
    voilà, comme tu le désirais tant ! :p
    (m’étonnerait que je lise la réponse à ce post, donc tu sais où répondre… enfin, pas obligée hein…)

    Nina : Je voulais pas un comm’ juste pour avoir un comm’! 😉 Me demande même si tu as lu ce que je racontais! :p

  5. kyle dit :

    Article lucide et révélateur.
    J’ai découvert cet état de fait de l’attirance des filles pour les "bad boys" assez récemment. Et j’ai compris des choses sur le comment du pourquoi de l’attraction h/f. Ma mutation est loin d’être terminé, je suis encore trop gentil garçon. Autre chose … comment ce fait-il que je suis plutôt brune et que je ne sorte qu’avec des blondes en ce moment …
    There is definitely no logic to human behavior come disait une de mes ex.
    On fait comment pour te rencontrer ? 🙂

    Nina : Figure-toi, Kyle, que je préfère les bruns et je sors tout le temps avec des blonds, aussi, sauf exceptions. Explique un peu ce que tu as compris sur l’attraction h/f, ça m’intéresse beaucoup : un avis masculin, diantre ! 🙂

    Pour me rencontrer, faut d’abord me couvrir de cadeaux, je suis une princesse, faut pas oublier! 😉

  6. stef dit :

    "les femmes préfèrent les bad boys" : et de 8. 🙂
    "Trop bon, trop con" : et de 9. 🙂

    "c’est qu’il est trop gentil, un comble" : pitin, j’ai plus qu’à me tirer une balle moi. 🙂

    "Les femmes préfèrent les connards" : ok,prochaine résolution pour l’année prochaine. Et comment fait on pour devenir un connard? non, parceque tout le monde n’a pas forcément ce don dès la naissance.

    "comment j’ai pu me faire marcher sur les pieds comme ça" : je crois que le SM peut apporté un certain ‘piquant’ et un côté ‘excitant’ dans une relation. Maintenant, il ne faut pas forcement en abuser non plus.

    "couru longtemps après son ex qui ne l’a jamais considérée avec les égards" : peut on assimiler çà, comme un gosse qui attends son cadeau de noel?

    "elle a cherché à le récupérer" : je ne pige pas. Quand on me largue pour une autre personne, j’ai plutôt un sentiment haine envers la personne qui m’a fait souvrir. Et des envies de meutre plutôt que de chercher à rétablir la relation, ce qui doit arriver assez rarement. Un couple qui casse une fois et qui se reforme, à de très grande chance de recasser à nouveau, non?

    "on recherche le bad boy qu’on va tenter de transformer en parfait lover" : une fille peut changer un gars, mais le transformer à ce point. Elle peut atténuer ses défauts mais pas lui changer sa vrai nature.

    "c’était un parfait connard. Maintenant, il file droit" : je connais une personne proche dans mon entourage qui était un connard. il renconter une fille. Il a filé droit. Ils se sont mariés, eu des enfants. A présent, il recommence à devenir un connard. L’amour rend aveugle, si on part dès le départ avec un connard, je pense que la chute n’est que plus mortelle quand on retrouve la vue.

    "fait du lion sauvage un chaton câlin" : un lion restera toujours un lion, même si tu l’apprivoises.

    "Le connard aime les femmes et laisse son regard glisser sur les fessiers" : et les femmes, elles apprécient, bien sûr, ce genre d’attitude!

    "l’unique objet de son attention, quelle gloire" : tu parles d’une gloire, çà veut surtout dire que le connard cherche quelqu’un demieux avec qui il est, et ce sera le cas, en vrai connard il le fera.

    "a compris qu’une femme est jalouse et les mettre en concurrence" : c’est pas de l’amour çà, dans ce type de relation il n’y a pas la moindre partielle. C’est comme si un renard, incappable de choisir entre la poule 1 et la poule 2, attendait que les deux poules se battent pour manger la gagnante. C’est pas de l’amour, mais une compétition ou la gagnante ne gagnera jamais rien à part le droit de se battre à nouveau.

    "Une fois à la colle avec le connard, on fait tout pour rester avec lui" :
    Je crois que la fille attiré par un connard, n’est pas amoureuse du type, elle a l’impression de l’être. Elle est justement dans le cas d’une personne qui confond ‘Amour’ et ‘Image de soi’ que renvoit le connard.

    "j’ai besoin d’un mec … qu’il ne l’est pas vraiment" : c’est çà TA définition du mec parfait?

    "Ça ne m’a pas trop servi de leçon, finalement" : c’est bien dommage. Je commence à me demander, si le critère pour reconnaitre un connard ce n’est pas justement de coucher le premier soir.

    "j’ai tendance à penser que oui" : bien sûr, c’est les plus disposées pour un plan c.. d’un soir, non?

    "Depuis que j’ai une réputation plus sulfureuse, le nombre de mes prétendants s’est multiplié de façon exponentielle" : et cela t’étonnes? Qui dit fille sulfureuse, dit moins d’effort pour arriver dans son lit, donc forcement plus de candidats. Candodats qui ne ressentiront pas vraiment de sentiments, je pense.

    "je sais que mon côté peste plaît beaucoup" : j’en doute.

    "si un homme épousera plus facilement la parfaite ménagère ou une maîtresse" : çà dépent de la quantité de jalousie qu’il a en lui. Et TOI es tu jalouses? tu te marrierais avec un homme qui serai comme tu te décris?

    "Les gentils garçons ont tous une mauvaise conscience" : c’est à dire?

    Ps: désoler, aujourd’huit je n’ai pas réusis à écoulé ma dose de ‘:)’

    D’accord avec Gé pour "et je comprends un peu mieux pourquoi les ‘nice boys’ morflent et restent perplexes quant on est persuadé de pouvoir rendre une femme heureuse"

    Nina : Stef, tu peux pas couper tes comm’, comment veux-tu que je réponde exhaustivement, là??? o_O Bon, je fais vite, en tranversale. Bon, je suis pas SM, déjà! Un couple qui casse puis se reforme, ça peut marcher ou non, ça dépend des cas. Ma soeur s’installe dans 15 jours avec un mec qui l’avait quittée dans le temps pour une autre. Cest chacun qui gère.

    Les femmes sont attirées par les connards mais ne restent qu’avec les gentils connards, les autres, on peut rien en faire, effectivement. J’ai besoin d’un mec avec du caractère, un gars lisse qui passerait son temps à me dire "oui", à être à mes ordres, je supporterais pas. Je veux pas un domestique, je veux un être humain avec des opinions qui dit "non" quand il faut. Et j’aime bien qu’on me taquine, un garçon gentil ne le fera jamais.

    Bon, ça me saoule cette histoire de : "un connard couche le 1er soir". Je pense sincèrement que le mec peut être un vrai enfoiré et ne pas coucher avec une nana le 1er soir, sachant qu’il se la tapera plus tard. C’est pas le fait ou non de coucher le 1er soir qui changera la nature d’un mec.

    Ensuite, mon côté peste est ce qui fait mon charme. Par ailleurs, je ne couche pas avec tous les hommes, seulement ceux qui me plaisent. Je suis sensuelle mais pas facile, suffit pas de claquer des doigts pour m’obtenir, qu’on se le dise.

    Non, je ne suis pas jalouse, un peu, comme tout le monde, mais je me suis jamais rendue malade de jalousie, je fais confiance.

    Je répondrai à ton mail en fin d’après-midi, j’ai mal à la tête donc je vais me reposer après avoir répondu aux comm’. Mais je t’oublie pas.

  7. très lucide.. mais je ne pense pas que ce soit le défi qui soit en jeu, les humains sont de gros fainéants.. je dirais plutot que c le fait que le "connard" fait ce qu’il veut et est moins dépendant des désirs des autres que le "gentil garçon".. en sa compagnie on a l’impression d’être avec quelqu’un d’entier, de franc, qui ne se compromet pas à chaque fois pour faire plaisir à l’autre.. Le "gentil garcon" est le défi : il fait bcp pour notre bon plaisir, le défi est de voir jusqu’où il peut aller dans cette déférence !
    pour compliquer le tt, un "gentil garcon" peut etre un "connard" suivant les personnes qu’il rencontre, simplement parce qu’il a une vision différente selon les gens (une sorte de priorité dans sa défférence).. et puis il y a les "gentils garcons" qui jouent au "connard" et qui découvrent que ca marche avec effarement, puis craque en s’attachant et la "gentillesse" réapparait pour se prendre un énorme retour de baton….. Le chemin du jedi connard est parsemé d’embuches, il faut l’engagement le plus pur, le plus déterminé !
    Le reproche que l’on fait aux gentilles/gentils c’est surement le coté "gagné d’avance", il n’y a plus de jeu, et l’huma

    Nina : (début de réponse) Oui, je suis 100% d’accord avec toi. Un connard dit "merde" quand il le pense, le gentil n’ose pas… Je peux être vicieuse à abuser un peu de la gentillesse du gars mais je pourrai pas aller très loin, je ne suis pas méchante. Pas capable de le faire lever en pleine nuit pour aller me chercher à l’épicerie arabe un truc dont je n’ai pas besoin, pour le plaisir.

  8. à mon avi c’est different pour toutes les filles..
    elles n’aiment pas toutes les connards quand meme..
    enfin j’espere pour moi…
    ou alors faut que j’en devienne un, ou sinon c’est mal barré.
    mais c’est un peu vrais, j’ai souvent vu des filles sortir avec des pauvres cons, les filles n’aiment surement pas non plus les mecs qui réfléchissent trop.. ou qui refléchissent tout court.

    Nina : Attends, j’ai dit connard, pas débile profond illettré! O_o J’aime bien les mecs qui réfléchissent, mon ex était un pro de la prise de tête pour un rien. Faut juste un mec qui soit pas totalement à nos pieds, qui nous astique un peu (pas de mauvais jeu de mots), enfin, vous voyez le genre.

  9. c’est pas vraiment nouveau pour moi, il sufftit d’être un gentil connard.
    exemple K et nicolin 🙂

    Je vois pas où est le problème dans le fait que les femmes préfèrent les connards puique nous préférons les gentilles connasses, je te fais pas de roman, mais t’as compris 🙂

    Nina : On est d’accord! Pour Nicolin et K, ils se vantent bcp mais j’ai pas l’impression qu’ils chopent beaucoup!! 😉

  10. stef dit :

    "un ‘gentil garcon’ peut etre un ‘connard’ " : oui mais ce sera un gentil connard par rapport à la définition du vrai connard donner dans le post.

    Nina : Oui mais ce sont les meilleurs, ceux-là! Les vrais connards, on ne les garde pas, de toute façon.

  11. Hello
    J’ai lu avec intérêt ton post et je dois dire qu’il me comble de joie – non pas parce que je suis un connard (encore, c’est dans mes cordes), mais parce que j’ai crée une communauté de mecs qui traite de séduction et des relations hommes / femmes, et que nous faisons constamment l’object de l’attaque des militants "pro-nice"… qui n’ont rien compris 🙂
    Content, donc, de voir qu’il existe des filles lucides, et dotées d’un certain talent pour le coucher "noir sur blanc".
    Question, puis-je te proposer un truc en privé (en tout bien tout honneur, le connard que je suis a déjà sa brouette girl attitrée)…

    a +

    Nina : Grand fou, va! J’ai lu ton mail, j’y répondrai plus tard cause migraine, comme j’ai expliqué à Stef. Ben, il suffit d’observer les filles autour de moi pour s’en rendre compte. Même; regarde : les acteurs, chanteurs, quand ils posent pour des photos, ils prennent toujours leur air ténébreux qui les rend si sexy. Bzd boy = sexy boy, CQFD. Et pour les filles, qu’en pensez-vous, messieurs?

  12. Stef > non non, je parlais pas de gentil connard, mais vraiment de connard, ça peut etre un role à jouer quand le gentil garcon en a marre (donc pas pour ‘suivre la bonne voie’, mais pour se venger, ce qui ne fonctionne pas comme il pensait lol)

    Matisme/FrenchKiss > Nina en guest-star sur frenchtouchseduction ? en évangélisatrice anti-AFC ? 🙂

    Nina : Un vrai connard, c’est lassant, à force, je te jure! :p Plus tard, j’épouserai un gentil connard, si jamais je me marie, évidemment ! 😀 Je suis une princesse, quand même, faut pas déconner.

  13. Matt > pas nécessairement, mais elle apporte un point de vue intéressant au débat, qui plus est, un point de vue FEMININ qui change pas mal de l’éternel discours moraliste et scandalisé "pro nice" . Un peu de fraîcheur, je suis pas contre 🙂

    Nina : Girl power!! J’irai voir ton site tout à l’heure, promis (un site plein de mecs, je veux bien participer, moi!! :p)

  14. [sophiste] dit :

    bah voilà, je suis reviendu et je ne le pensais pas… toujours pas lu ton article, bon allez, je re, je lis le titre […] ah ben voilà, je comprends pourquoi je suis alone. voilà, le commentaire qui est en relation avec ton article, enfin, son titre, c’est déjà pas mal… et puis chez Nicolin, il y a des images, et je galère moins à lire les images que le texte, je sais, c’est nul, mais je n’avais que ça à dire… tchô

    Nina : Tu m’intrigues, toi, tu es vraiment un curieux personnage! 🙂

  15. avis de mec : on marche a peu près de la même façon sur ce plan là 🙂
    une de mes ex (aucune prétention dans ce propos, je sous entends pas qu’elles sont nombreuses mes ex mais y’en a + qu’une lol) était à mes pieds, c’etait "oui" tout le temps et pour tout… et bien ça gave. Une fois, pour voir, j’ai testé ses limites (je sais c’est pas bien 😉 ) : on se promenait en ville, on se tenait la main et à un moment je lui dis d’un air sérieux (je sais avoir l’air sérieux en sortant la plus grosse connerie du monde lol) "tu peux me lâcher la main deux minutes, y’a une fille mignonne qui arrive et je voudrais pas que tu me casses mon coup" et bien… elle l’a fait… et dérrière en "représailles" elle a quand même fait la tronche pendant… cinq minutes… Tout ça pour dire que pour une maorité de mecs (enfin je crois), on aime bine les gentilles chieuses, tenez nous tête, ne nous dites pas "amen" tout le temps (mais dites nous "oui" quand même de temps à autres hein faut pas abuser) et on tombera systématiquement.
    Pour résumé, je crois qu’on cherche à peu près tous et toutes ce genre de relations, maintenant le plus dur c’est de trouver celui/celle qui sait habilement doser l’abandon et la résistance… et c’est plutôt dans l’art du dosage qu’il y aurait moyen de faire payer des cours très cher 🙂

    Nina : Nous sommes d’accord Gé! Franchement, la nana qui t’a lâchée la main, elle est grave. je n’aime pas les gens mous qui disent oui à tout. Dans ces cas-là, j’ai toujours tendance à être provoc’ et sortir des trucs extrêmes pour les faire réagir…s’ils réagissent. Les gens mous, j’ai envie de les secouer, de les gifler tant leur façon d’acquiescer à tout ce qu’on me dit m’exaspère.

    Le dosage est très dur à trouver, effectivement, Gé… surtout qu’il n’est pas le même pour tout le monde.

  16. Alors que les articles harangant les filles à devenir des pestes sont nombreux (allez au hasard, "Les hommes préfèrent les chieuses", Cosmopolitan Juin 2005), je n’ai pas souvenir d’avoir croisé d’articles équivalents pour les mecs (à part rappeler que les femmes préfèrent les bad-boys, pas d’articles donnant les techniques) je cite l’article de cosmo : "oubliez les expressions suivantes : merci, s’il te plait, génial, oui. Remplacez les par : c’est tout ? vite, bof, non. Votre homme attentif, serviable et prévenant, en clair, ce minable…" >:)

    Nina : J’adore Cosmo! 😀 Et si Cosmo dit que, c’est que c’est vrai!! :p N’empêche que les mecs devraient lire plus souvent les mags féminins, je te félicite, Matt! 🙂

  17. Fred dit :

    D’après moi les filles cherchent des mecs:
    – ayant confiance en eux (du moins qui paraissent…),
    – qui savent prendre leurs responsabilités,
    – qui ont des objectifs, des rêves, une vie propre (donc qui font ce qui leur chantent et savent dire non si ca ne leur convient pas…)

    Bref, des HOMMES avec une vraie personnalité, un charisme (et tant mieux….)

    C’est ce que vous pensez trouver en sortant avec des "connards" (pour reprendre ton qualificatif ) …Malheureusement, pour la plupart ce n’est que du vent qu’ils sont capables d’offrir.

    Cependant, je n’arrive pas à savoir si vous recherchez profondément cela ou bien si l’obtenir en apparence vous csatisfait ?? (je connait tellement de filles qui sortent avec des gars qui ne font que brasser de l’air…mais qui le font si bien)

    Nina : Le charisme, c’est clair que c’est ESSENTIEL. Pour répondre à ta question, Fred, je pense que sortir avec un connard qui brasse de l’air, ça ne dure que peu de temps… Le temps qu’on se rende compte qu’il y a eu tromperie sur la marchandise. Perso, un mec qui brasse du vent, ça me saoule vite, j’aime pas les "grandes gueules-petit pénis"

  18. Je suis assez d’accord avec ta théorie…
    On a longtemps rêvé du prince charmant, mais ceux qu’on connait paraissent trop "fades"…
    C’est exactement ce que j’ai ressenti, au début j’étais transportée par le côté romantique et attachant/attaché de mon copain, mais au bout de 5 mois j’ai besoin de sensations…
    Ce week-end je vais retrouver Mathieu, une vraie "planche pourrie" comme on l’appelle avec mes copines et ma mère… Mais va savoir pourquoi il m’attire… (bon, faut le dire, il est simplement canon et son côté à l’ouet me plait énormément). Mais je sais pertinnemment que c’est un mec qui ne connait pas le mot fidélité et que sortir avec lui ne m’attirerai que des emmerdes…
    Il n’empêche que je craque…
    C’est chiant ^_^

    Nina : Coucou la puce! Je comprends ton attirance pour le Matthieu, il m’a l’air d’être un peu le "fruit interdit", lui. Cependant, tu sors d’une relation assez longue pour ton "jeune" âge (si je puis me permettre) donc le Matthieu, tu peux en faire un joli plan brouette mais ne te mets pas en couple avec. De toute façon, je crois qu’un petit WE crapuleux avec le jeune homme serait une bonne chose pour ton ego (toujours plaisir de voir qu’on plaît à ce mignon petit mec) et pour t’aider à tourner la page. Craque mais n’attend rien de lui, vala mon avis.

  19. tempete dit :

    Pourquoi? Pourquoi? Parce que vous croyez que vous avez tant le choix? Et si on mettait les pendules à l’heure? …à prendre sans jugement de valeur: mais voilà: quand on nage dans son couloir à la piscine, et qu’on ne cesse de se prendre des coups de bras sur la cabesa… Ben! C’est peut-être que c’est toi qu’est pas dans le bon couloir. Morale: Il y peut-être qu’avec les cons que ça clic. Pour les autres, il y a une petite réserve qui faite que le mec s’en garde non? C’est dûr de prendre un côté ou l’autre en tant que mec. C’est vrai: ou bien je suis un de ces connards macho, profiteur, manipulateur, qui me font belle réputation ou je suis du genre tronche-bizute-bon papa! He-ho! C’est peut-être la fille insécure qui a besoin de se faire traiter en princesse qui veut se la jouer à la Dallas. C’est donc pas le mec qui interesse la nana. C’est ce qu’elle s’imagine qu’elle "jette" autour d’elle AVEC le mec… Pourtant, il parait qu’il y a des bonnes tronches-bizutes qui sont de bons coup, et souvent ils ont aussi le temps d’être amoureux de leur moto, voir d’eux-même… "all depression has its root in self-pity" Tom Robbins (Fierce Invalids home from warm climates). Allez! Bonne chance.

    Nina : Ce comm’ est un peu opaque, je n’ai pas tout pigé mais je vais essayer de répondre selon ce que j’ai compris. D’après toi, la fille veut sortir avec le connard parce qu’elle pense à l’image qu’elle va renvoyer aux autres? Oui, je suis d’accord dans certains cas. Le succès entraîne le succès. Me souviens, au lycée, fallait sortir avec le tombeur de service pour être populaire, plus il sortait avec des filles, plus elles étaient nombreuses à vouloir de lui pour être "la copine de" puis ‘l’ex de".

    Après, évidemment qu’il y a des "bonnes tronches-bizutes" qui sont des bons coups, Dieu merci! Et des connards qui se tapent plein de nanas parce qu’en fait, ils sont nuls au lit et qu’elles se cassent au petit matin donc qui est obligé de se trouver une nouvelle copine pour ses brouettes.

  20. tempete dit :

    Ouaip, t’as tout bon. Désolé j’ai pas l’habitude d’écrire sur ce médium. (vrai que c’est assez lourd mon truc) En plus c’est tout petit et j’ai la honte en me relisant. en plus j’écris du boulot à Montréal alors j’essaie de me faire comprendre en français alors que ça sortirait mieux en québécois… C’est pas compliqué; On veut tous avoir une vie palpitante et intéressante. Alors on s’habille en cow-boy ou en Starlette (littérale et dans le tête) pour se faire croire qu’on est des gens super intéressant. Pourtant il faut y voir clair. On ne cherche pas l’amour, on cherche l’aventure. L’amour, ça existe. Et ce n’est qu’APRÈS, lorsque c’est là (comme pour les enfants) qu’on réalise ce que c’est. Avant, on est plein de bons conseils… Alors te casse pas la nénette. Et le connard d’aujourd’hui, c’est peut-être un superman demain (je parle en habit civil, j’ai l’air d’un vrai bizuteur, mais ma femme le sait bien si je suis juste, honnête et courageux. Ça ne regarde que nous alors j’ai plus besoin de jouer au mec super confiant qui veux te faire voir sa collection de timbre (japonais vous dites?)).

    Suggestion: voyage à Montréal (pas pour me voir; je suis pris et de toute façon, sans doute le plus minable de mes potes) entre dans le premier bar que tu trouves sur la rue Mont-Royal commande-toi un bière et un scoth à ma santé et attend. Les temps ont changés. (avec deux glace le scoth. J’emm** les "pûristes".

    Nina : Un Québécois! Je m’en doutais vu ton adresse mail mais j’ai la confirmation. J’ai une folle passion pour le Québec, je rêve d’y aller mais passons, c’est pas le sujet, pour le moment.

    Je trouve ton analyse super intéressante et très vraie. Je ne sais plus qui (Stendhal, il me semble) a dit: "j’ai reconnu l’amour au bruit qu’il a fait en partant" et je trouve ça assez vrai. Quand j’étais avec mon ex, je n’ai jamais autant ressenti mon amour que lorsque notre couple était danger (ce qui fut assez rare) et que je me mettais à pleurer toutes les larmes de mon corps. L’amour ne se trouve pas au coin de la rue, ça se travaille…

  21. Anne dit :

    "j’ai reconnu l’amour au bruit qu’il a fait en partant" c’est de Jacques Prévert je crois…

    Nina : Après vérification, la citation exacte est: "J’ai reconnu mon bonheur au bruit qu’il a fait en partant " et c’est de Prévert, effectivement! Bravo, miss! Moi suis nulle, je vais m’enterrer vivante.  

     

  22. crifreed dit :

    Bon j’envoie une bombe …. alors doucement :

    si les femmes preferent les connards , c’est peut etre qu’elles ont du mal à juger … manquerai qqchose la haut ???
    non non ca peut pas etre ca !!!

    Fred

    Nina : Non, c pas ça, Fred, grrrrrrrrrrr!!! En plus, les 3/4 du temps, on le sait qu’on sort avec des connards.

  23. stef dit :

    "Moi suis nulle, je vais m’enterrer vivante" : et oui, personne n’est parfait. 🙂

    Mais on va attendre un peu avant de faire çà, tu as encore du boulot feignante. ;P

    Nina : J’aime pas avoir tort, screugneugneu!!! :p T’inkiet, même morte, je reviendrai hanter ce blog (puis techniquement, je m’enterre vivante donc pas morte…)

  24. bon ben je dois pas être trop connard! Puisque les femmes ne m’aiment pas
    lionel (bravo pour ton blog qui donne à réfléchir)

    Nina : Tiens leur un peu tête aux demoiselles, tu vas voir qu’elles vont s’intéresser plus à toi, tout à coup… Mais ne dépasse pas certaines limites, quand même…:)

  25. SraM dit :

    "j’ai besoin d’un mec qui a du caractère pour m’attirer, quelqu’un capable de dire merde… Mais pas à tort et à travers non plus. Quelqu’un capable de parler sexe crûment et de jouer les misogynes gentiment, tant qu’il ne l’est pas vraiment (à choisir, je préfère un gars qui fait des blagues machos qu’un gars qui regarde le foot avec sa bière pendant que je me tape la vaisselle parce que ma place est à la cuisine…)." Citation un peu longue mais je la trouve intéressante et à commenter.
    Toute la réflexion est intéressante car je cherchais à comprendre pourquoi mon ex qui m’a plaqué récemment voulait "être celle qui aime le plus à tout instant". On peut alors se dire "il est trop doux, soumis, à ses pieds" et là je répond fièrement OUI JE LA TRAITAIS COMME UNE PRINCESSE mais… Mais j’ai aussi des traits de caractères qui font que quand je la critiquais directement, elle le prenait mal,vexée. La difficulté est donc d’assouvir vos envies de domination (dompter un "mec") et à la fois vous servir comme des princesses. Difficile de conjuguer deux choses qui s’opposent ! J’ai du mal à voir une réflexion construite, aboutie et intelligente dans la recherche d’un con. Mais visiblement c’est ça que les femmes recherchent et Brel l’avait bien dit : la femme attrape son homme, fait tout pour le garder avec elle, lui fait faire un œuf, un toît etc. En fait, on est choisi par les femmes donc il ne faut pas trop leur être supérieur : un gars con a plus de chance qu’un mec intelligent qui respecte profondément les femmes.
    J’ai encore du boulot pour me rabaisser à ces cons, mais je ne désespère pas 🙂

    Nina : Alors, deux choses. Oui, il faut savoir doser le côté connard et le côté prince. Par exemple, une fille a certains complexes et si tu tapes pile où ça fait mal…hum! Pareil pour le côté prince, on apprécie les petites attentions mais pas trop tout de même. Style l’appeler 10 fois par jour, ça fait limite flicage, je supporte pas. Il faut me laisser un peu d’espace vital, tout de même.

    Par contre, je n’ai jamais dit que les femmes étaient attirées par les cons, tu as mal lu. Perso, un mec qui a le QI d’une huître, ça ne m’intéresse absolument pas et un mec plus intelligent que moi ne me fait pas peur. Dans le couple, je ne recherche pas que de l’affection et du plaisir mais aussi une certaine stimulation intellectuelle. Je veux que mon homme m’ouvre à de nouveaux horizons (intellectuels, ici) et j’espère lui rendre la pareille.

  26. oui je suis pas certain d’avoir tout saisi dans tes textes mais en tous cas ils sont très sophisitiqués (bien) y a une vraie recherche
    amitié
    lionel

    Nina : Si t’as besoin d’explications, n’hésite pas à en demander! 🙂 Je te remercie pour ton compliment mais il n’y a aucune recherche, juste l’expression de mes réflexions… Et des fois, ça fait peur!!

  27. Est-ce que si je n’ai pas de femme je dois en déduire que je ne suis pas un connard ? mdr

    Nina : Ou un trop gros connard, au choix! 😉 Moi, je suis une peste mais j’ai pas de mec attitré, remarque, la réciproque de ma théorie marche pas!!  😀

  28. Fred dit :

    Gé > Pour résumé, je crois qu’on cherche à peu près tous et toutes ce genre de relations

    Mmm… Déjà, non, on ne cherche pas *tous* des relations de ce genre : pour ma part, je trouve qu’une relation claire et mutuellement enrichissante avec une nana stable et heureuse dans la vie, c’est quand même plus intéressant que de me prendre la tête avec une hystérique ou dépressive (je suis pas psy, et n’en joue même pas un à la télé). J’ai déjà donné avec ce genre de plans, et au final, c’est comme bouffer du chinois : c’est pas mauvais sur le coup, mais après une heure, t’as déjà faim (MSG inside) 😉

    Pour revenir au post initial, comme tout le monde, j’ai remarqué cette tendance chez les femmes et j’hésite entre deux explications selon le contexte : agitation pour calmer l’angoisse existentielle, ou Oedipe pas tout à fait réglé (papa grand et fort que j’admire), avec, comme cerise sur le gâteau, un touche de narcissisme ("moi, je vais réussir à le changer, le bad boy"). Faut dire aussi qu’on vit une époque un peu compliquée, et 30 ans de féminisme n’ont pas apporté que des choses positives dans le domaine des relations h/f…

    Nina : Oui, je pense qu’il y a forcément du narcissisme dans toute relation amoureuse. Dès que l’autre commence à se détacher, on veut à tout prix le récupérer car ça nous blesse. A chaque rupture, je me sens "moins que rien", moche, inintéressante… Et puis les connards/bad boys sont populaires, mine de rien et sortir avec eux, c’est avoir un peu de popularité aussi, se sentir à la hauteur… De toute façon, on n’aime (et on ne déteste) que les gens qui nous semblent digne de nous.

  29. barbie turik dit :

    je pense qu’ une femme recherche un bad boy tant kel n’est pas sure d’elle et de sa capacité à être heureuse…encore récemment un mec rencontré sur meetic ki se disait dingue de moi a traversé la france en train pour venir me voir avant de m’ annoncer kil aimait encore sn ex… j’ai mis un temps fou à me résoudre à ne plus l’appeller pour le supplier de revenir… je me laissait marcher sur la tronche persuadée ke j’ était ke jamais je ne trouverais un mec comme lui… maintenant je me dis ke ce n’ est pas un mal…

    mn dernier mec lui a été honnête ac moi il n’ éprouvais pas de sentiments pour moi mais je l’ ai kan mm convaincu de tenter une avanture finnallement il ne m’ apportait rien mais g u bcp de mal à le plaquer…
    certes les connards attirent… un moment…car kan on tombe enfin sur un homme fou d’ amour pour vous ki ne demande ka vous rendre heureuse on est pas assez bête pour préférer un gros macho !!!

    la prise de conscience se fait kan on a compris kon méritait d’être aimée comme une princesse, placée au rang de déesse de la beauté et du sexe ;)…et kon est plus dans l’ attente d’une valorisation kelkonk en sortant ac un gros dur…

    bisavous…

    Nina : On est maso, c’est clair, mais je pense que c’est une question d’amour propre, on n’aime pas être plaquées, on veut forcer l’autre à nous adorer. Si c’est du tout-cuit, ça nous saoule. C’est une question de caractère, aussi. Souvent, un mec avec du caractère est classé dans la catégorie "connard" et un mec sans caractère "gentil". Moi, il me faut un mec haut en couleurs!! :p

  30. Athéna dit :

    Mon passé est composé :
    – d’un gentil garçon pas impuissant qui me faisait passer pour la méchante ( il fallait bien un hic ),
    – de quelques gentils garçons ( rares mais très peu expirimentés au lit )
    – et le reste tout un tas de connards ….

    Mais dans le fond, qu’y a t-il de pire pour une fille que de sortir avec un connard ???

    Que ce connard ne soit pas terrible au lit … car le panel des connards, il faut l’avouer est composé de tout une multitude d’individus ( ils nous contactent mais jouent les garçons fuyant pas la suite, ils nous appellent seulement à 5 heures du matin car ils pensent qu’ils auront le droit à un extra alors qu’ils ne voient pas que c’est encore plus jouissif de les faire baver et courrir que de les laisser pénétrer notre intimité, des connards qui après avoir eu ce qu’ils voulaient se cassent aussi sec sans même faire semblant d’un câlin…. )

    Mais quoi de pire qu’un connard bande mou, bande de travers, bande pas du tout …. Une fichtre impression de s’être faite eu jusqu’au bout ….

    Nina : Ouais, clair!! Une sensation de s’être fait (mal) baisée…Toi, tu es une digne vingtenaire!! 😀

  31. barbie turik dit :

    tu c nina un mec haut en couleur ne rime pas forcément avec heartbreaker…

    on peut vivre une relation très forte ac un "gentil" ce ki est bon c de s’appercevoir ke le poussin se révèle être une bête de sexe délicieusement perverse au lit…ouh kil est vilain! miam!

    moi ce ke j’aime c le feu sous la glace…so sexy!

    après c une question de feeling mais un pianniste romantique et sensible qui vous envoie un texto pour vous proposer de vous attacher au lit et de vous faire subir mille tortures moi ca me fait un effet dingue… o_O

    zibous.

    Nina : Ben, pour moi, un mec genti, c’est le contraire du feu qui couve sous la glace… Mmmmm, ton pianiste me donne envie, fais faire des rêves cochons si ça continue!! 😀

  32. stef dit :

    Ben pour une fois je suis d’accord. Notamment avec barbie turik, on peut très bien être un gentille garçon, et se montrer comme un vrai pervers avec très peu de tabous sous une couette. Après le plus dur pour le gentil garçon (qui est timide la plupart du temps) c’est d’avoir suffisament confiance dans sa partenaire pour se ‘lacher’.

    Nina : Ouais mais faut le montrer un peu avant qu’on est débridés. Y a un lecteur qui m’a envoyé un mail en me disant "on a du mal à imaginer qu’un gentil soit un bon coup" (gros résumé) et c’est pas faux… En général, si on se sent bien avec la personne, on se lâche sans pb… Et puis pourquoi se brider, de toute façon?

  33. stef dit :

    C’est quoi "un bon coup" pour toi? Parceque moi, je ne vois aucune incompatibilité à être un ‘gentil garçon’ et donner du plaisir à une femme. Il y a des moutons le jour qui la nuit tombé peuvent se transformer en loups. Il y a un MOI gentil et un MOI méchant en chacun de nous, certains savent trouver un équilibre entre ces deux MOI. D’autre tombent dans l’une ou l’autre extrème, mais les deux MOI sont toujours là, et ne demande qu’une chose : réveiller l’autre extrème.

    Nina : J’ai pas dit que les gentils garçons étaient forcément de mauvais coups mais on ne les imagine pas passionnés, on les imagine un peu timorés en matière de sexe, voilà.

  34. Anne dit :

    "Il y a un MOI gentil et un MOI méchant en chacun de nous, certains savent trouver un équilibre entre ces deux MOI." Tu as eu combien en philo au bac? ENFIN un mec qui dit des choses intéressantes, ça fait plaisir! Tu es un gentil toi ? 😉

    Nina : J’ai un Moi gentil et un Moi méchant mais les deux se conjuguent, mon côté noir ne sort pas que la nuit! :p

  35. stef dit :

    Anne > "Tu as eu combien en philo au bac?" : je ne sais plus, c’est déjà pas mal de temps. 🙂 A l’époque, j’étais dans une classe de 7 élèves, le premier prof de philo a pété une pile avec nous tellement on en avait rien à faire de la philo. Du coups, il a fait une dépression nerveuse et à été remplacer par une prof. Voyant elle aussi qu’on n’écoutait rien, elle nous envoyait des livres dans lesquels ils n’y avaient que des photos de tableau de peintres célèbres. Le premier prof est revenu un mois avant le bac, du coups on avait passé plus des 3/4 de l’année à regarder des tableaux. Du coups je crois que j’ai eu qq chose comme 9/20. Un exploit à l’époque. 🙂
    "ENFIN un mec qui dit des choses intéressantes" : j’ignorais que j’avais ce don. 😉
    "ça fait plaisir" : il tant faut pas beaucoups TOI. 🙂
    "Tu es un gentil toi ?" : oui, à l’extreme.

    Et TOI Anne, tu as eu combien en philo? 🙂

    Nina : Moi, j’ai eu 14 en philo!! :p

  36. stef dit :

    "T’es jaloux, hein?" : même pas vrai d’abord. 😛 Et pui je m’en fiche, malgré mes notes catastrophiques de toutes les matières en rapport avec le français, de près ou de loin, j’ai une mention au BAC, et TOC. ;P

    Nina : Moi aussi, j’ai eu une mention et j’étais en littéraire donc c’était pas facile, facile…

  37. barbie turik dit :

    pas touche a mon pianniste ,vilaine!
    cui là c mon mien ,non mais !

    lol hé ouais faut pas s’étonner si j’en parle tt le tps de mon loulou il est parfait XP !

    gaga,moi? :/

    Nina : J’ai pas dit que j’y touchais, j’ai dit que ça m’inspirait, je veux le même…Enfin, en un poil plus âgé quand même ! 🙂

     

  38. barbie turik dit :

    au fait stef ca fait plaisir ktu sois d’accord ac moi (et ke tu me cite ds tn com!)…;)

    jte fais un poutou sur la fesse gauche,tiens,jme sens d’humeur généreuse aujourd’hui…

    bizatoi.

    Nina : Heu… Je vous dérange?

  39. stef dit :

    Barbie > MERCI 🙂 Je ne prendrai plus de douche pendant une bonne semaine. 🙂
    Et puis tiens soyons fou, je te fais de même sur la droite. 🙂

    Nina : Oui, je dérange…

  40. barbie turik dit :

    mais que d’amour dans ce blog! lol va pour un bisou sur la joue droite mes sublimes fesses sont propriété privée :p…

    ps:lave toi kan même avant un rdv avec nina,si tu veux pas kel te démolisse ds un article style:de l’importance de l’hygiène chez nos partenaires de brouettes…(on peux tjs rêver…)

    Nina : Toi, tu commences à bien me connaître! Clair, un mec crado, je le démolis sur mon blog mais SURTOUT, je le brouette pas.

  41. Nina > "Moi, j’ai eu 14 en philo!! :p" > battu j’ai eu 17 moaa !

    Stef > "j’ai une mention au BAC, et TOC. ;P" quelle mention :-} ?

    Nina : J’ai eu 14 en philo, 16 en lettres, 15 et 16 en maths… Et mention bien à l’arrivée! :p

  42. barbie turik dit :

    rhoooo la jalouse hé!

    jte le laisse ton admirateur éspèce de tigresse possessive!

    Nina : Bah voui, mes admirateurs, sont qu’à moi, naaaaaa!! :p Déjà que tu essaies de me piquer Gauthier! 🙂

  43. stef dit :

    Barbie >
    "sur la joue droite mes sublimes fesses sont propriété privée " : GGGRRR. 🙂 mais je ne l’entendais pas autrement. 🙂 … Ok, je viens de relire mon poste, il fallait lire joue pas fesse, lapsus sans doute. 😛
    "lave toi kan même" : ben non, si je fais çà je ne pourrais plus montrer la trace du rouge à lèvre aux copains. 🙂 A moins de prendre une photo du délit, avant de laver. 🙂
    "avant un rdv avec nina" : on en est pas encore là. Mais un jour … peut être … qui sait … 🙂 Et puis je ne la sens pas encore prête. 🙂

    Matt >
    " battu j’ai eu 17 moaa !" : PITIN 17!!! T’as fait comment???!!! Tu as fait une gaterie à la correctrice ou quoi? 🙂
    "M>quelle mention? … N>mention bien" : zut, c’est bête j’ai oublié. Cà fait tellement longtemps aussi … 🙂 "Je te parle d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaitre"

    Nina >
    "Je vous dérange?" : mmmm je réfléchis. 🙂
    "Oui, je dérange" : mais non mais non, je n’ai rien contre, non plus, un trio 1H 2F. 🙂
    Définies "un mec crado" pour voir? non parceque il y a plusieurs stades dans crado. 🙂
    "mes admirateurs, sont qu’à moi" : t’as mis un copyright? 🙂

    Nina : Je suis pas prête pour un RDV, loooool! Dis plutôt que c’est mon charisme naturel qui te terrorise! :p  Mon petit Stef, j’ai l’impression que fréquenter ce blog te dévergonde totalement!! :O C’est quoi cette histoire de trio???

    Un mec crado, c’est un mec qui se lave pas tous les jours (sauf cas extrêmes), de la tête aux pieds. Un mec qui s’habille avec les mêmes fringues plusieurs jours d’affilée, beuark!! Ce sont de bêtes principes d’hygiène. Par contre, un mec mal rasé, ça me gêne pas! 😉

     

  44. Nina, Stef > I’m the king of the world : mention Très Bien !

    Stef > non non, en faisant ca j’aurais eu 20 et les félicitations du jury.. Mais apparemment j’avais la structure basique de l’argumentation inscrite dans mes gènes, et puis je trouvais des exemples originaux dans mes lectures livresques (non-philosophiques)..

    Nina : Arffff, j’ai eu que mention B, moi. Tu étais en quelle série?

  45. barbie turik dit :

    nina>spice di jalouse de tte façon gauthier jlui ai pas demandé de m’adorer ;p !
    stef>je ne porte pas de rouge à lèvres,ca laisse des traces ;p…bizou

    Nina : Moi non +, pas de rouge à lèvres. Et tu me piques Gauthier, je te teins en vert!!

  46. B dit :

    Bien dommage tout ça.
    Le problème des sociétés occidentales c’est que les femmes sont trop gâtées, elles ont besoin d’un connard qui les fasse sortirent de leur gâteries quotidiennes. J’ai eu l’occasion de vivre dans des pays pauvres, les relations amoureuses sont plus simples, les femmes préfèrent les mecs gentils et instruit, et les relations sont plus durablesélective. Je pense qu’il y a vraiment un problème au niveaux de notre société à méditer.

      • B dit :

        Peut être je me suis mal exprimé. Ce que je veux dire c’est que les femmes occidentales rêvent trop d’aventures elles crois qu’on sortant avec un connard celui ci les sortira de leur routine quotidienne, alors que dans les pays pauvres penser à ce genre de chose est un luxe pour les femmes, elles penses plutôt à sortir avec un mec bien pour fonder une famille. C’est ce qui explique que les couples sont plus durable contrairement aux sociétés occidentales où les mariages ne dure généralement pas plus de 5 ans, c’est ce qui explique également le fait qu’il ya autant de femmes ou d’hommes célibataire à 35 ou 40 ans dans notre société.

        • Ah oui, pardon, c’est encore pire que ce que je pensais. Perso, je m’en fous de fonder une famille, je ne cherche pas à me faire entretenir non plus. Je cherche juste un partenaire, quelqu’un avec qui je m’entends bien, avec qui j’ai envie de faire des choses. Et devine quoi : j’ai trouvé ! Bref, je me doutais que ton discours paternaliste en mode « les femmes feraient mieux de soumettre et tout le monde s’en sortirait mieux » sentait mauvais, j’avais raison… Le problème, au fond, ce ne sont pas les désirs des femmes mais ce putain de patriarcat qui n’a toujours pas admis que la femme n’était pas juste une soumise pondeuse.

          • B dit :

            Bonsoir,
            Premièrement tu me fais dire ce que je n’ai pas dit.
            Ensuite, chaque femme qui se respecte souhaite un jour ou l’autre avoir des enfants tu veux pas en avoir c’est ton problème mais ne généralise pas ton cas. Je suis désolé de te le dire mais ta vision des choses est complètement faussée. Cela ce voit quand on lit ton article sur poire et melon. Tu confond entre plusieurs choses. L’opposé d’un connard c’est un mec bien et non pas un mec gentil. Un connard restera un connard il ne sera jamais un mec bien. Alors qu un mec gentil est généralement un mec bien, car ce mec gentil ne s’est pas dit dans ça tête je vais devenir gentil pour me taper des meufs, s’il est gentil c’est dans sa nature. Contrairement à ce que tu pense ce mec gentil ne se dis pas dans ça tête « je suis gentil avec les meufs mais elle veulent pas sortir avec moi » il se dis au contraire « je suis un mec bien mais les femmes apparemment ne veulent pas sortir avec un mec bien, elle préfère sortir avec des connards » ce sont deun chose différentes car quand on est un mec bien on l’est par nature on attend pas forcément quelque choses en retour. C’est ce genre de raisonnement qui pousse les mec a devenir des connards pour séduire les femmes après ils faut s’étonner qu’il y on a partout.

          • A chaque commentaire, un pas de plus dans le machisme… Tu trolles ou bien ? Quelques petits points :

            – chaque femme qui se respecte souhaite un jour ou l’autre avoir des enfants tu veux pas en avoir c’est ton problème : Source ? Tu as des études qui démontrent ça ou c’est juste ta vision machiste et patriarcale qui te fait dire ça ? Tu sais, on sait depuis pas mal de temps que l’horloge biologique et l’instinct maternel ne sont que des mythes pour placer la femme dans ses obligations de reproduction. Je n’ai aucun problème à ne pas vouloir d’enfants. Tout en respectant celles qui en veulent, je ne généralise pas mais des femmes qui ne veulent pas d’enfants, j’en connais plus d’une donc ce n’est pas juste mon cas. Mais j’attends avec impatience ta thèse de biologie/sociologie sur le sujet, tu as l’air d’en savoir tellement plus que moi sur le sujet…

            – Je suis désolé de te le dire mais ta vision des choses est complètement faussée : donc, toi, homme, tu prétends mieux savoir que moi ce qu’est une femme. Et ça vient chialer sur le fait que les femmes n’aiment pas les mecs gentils…

            – Ton blabla sur le mec gentil : vraiment sors de ta grotte, va lire quelques articles sur la friendzone par exemple, sur ces mecs « gentils » qui viennent nous traiter de pute parce qu’on couche pas avec eux alors qu’ils ont été gentils. Ca, c’est notre réalité, tu vois. Tu peux te raconter des histoires derrière ton écran, j’ai un vécu en tant que femme (et donc souvent perçue comme proie) que tu n’auras jamais. Un mec qui veut pécho jouera soit la carte du connard (qui ne marche pas indeed) soit la carte du pote et bon, elle finira bien par me voir… quelle que soit la voie choisie, si on ne cède pas à leurs avances, nous serons les fautives.

            – « ’est ce genre de raisonnement qui pousse les mec a devenir des connards pour séduire les femmes après ils faut s’étonner qu’il y on a partout. » : Justement, ce que je dis, toujours de notre faute.

            Alors je vais te dire une dernière fois parce que j’ai plus de temps à consacrer aux mecs comme toi : tu sais pourquoi les femmes préfèrent les connards mystérieux ? Parce qu’on est programmées culturellement pour ça, à être soumises aux désirs du monsieur. Tous les romans de dark romance qui sortent aujourd’hui en sont les parfaits archétypes. On nous fait croire que l’amour fait souffrir (et accessoirement qu’on doit avoir des enfants parce qu’on est programmées pour ça… Ca te rappelle quelque chose ?) et c’est tout un travail de déconstruction à faire pour sortir de ces schémas là. Même si, à l’arrivée, c’est pas tant qu’on préfère les connards aux gentils garçons, juste que vous nous faites culpabiliser de pas préférer les mecs gentils (et j’insiste sur ce mot) qui ne nous font pas d’effet. Sauf que se forcer n’a jamais rien donné.

            Du coup, je te conseille fortement de faire un peu de lecture car tu as un énorme travail de déconstruction à faire (et j’attends ta thèse sur les femmes qui veulent toutes des enfants sinon, elles ont des problèmes), je suis sûre que tu seras tout à fait compétent pour ça (non).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *