Grazia, je le rachète ou pas ?

J’aime bien assister à la naissance d’un nouveau journal. D’abord parce que ça m’exalte toujours un peu, j’imagine les espoirs de la nouvelle rédaction. Et puis, j’espère toujours un peu qu’un titre deviendra mythique et que je pourrai dire à ma descendance : « tu vois, petit, j’ai acheté le premier numéro de ce titre! ».

Actuellement, lancer un journal est couillu, surtout un féminin au vu des braves soldats tombés récemment au combat : Isa, Jasmin, Bien dans ma vie… Bref, la presse féminine se recentre toujours autour des mêmes titres alors de la nouveauté, ça fait toujours plaisir. Grazia se veut un féminin qui réfléchit, si  j’ose dire. Ca parle mode, mais pour de vrai. Par exemple, moi, j’aime bien la mode mais les articles mode des magazines me font pleurer : des photos de produits avec le prix mais point de mots, d’explications… Ouais, ok, j’ai bien noté qu’à la rentrée, je devais m’acheter une veste army mais je la porte comment, hein ? Surtout que c’est bien joli votre photo mais si j’avais 357€ à mettre dans une veste, ça se saurait. Ca parle mode, culture, société, pas de cul racoleur dans ce premier opus puisque le seul article qu’on pourrait qualifier de sexo est celui sur meetic dont j’ai déjà parlé.




Alors, j’en pense quoi ? Bon, par rapport à mon magazine idéal, je doserais plus d’actu et un peu moins de people. J’ai jamais trop aimé le people dans les magazines féminins car si je veux lire du people, je vais direct chez Voici, Public et compagnie donc le retrouver dans mon mag féminin, bof non. Entendons nous bien, il ne s’agit pas ici de peoplo-trash, on parle des ambitions musicales de Kate Moss, de snobismes de peoples, des ennuis financiers d’Annie Leibovitz : on reste dans le glamour. Mais on n’est pas encore tout à fait dans mon féminin idéal qui mixe société (et plus précisément droit des femmes dans le monde,  success stories des femmes) et beauté/mode mais de façon approfondie ainsi que des idées pour une vie réussie (cours du soir, par exemple). Il manque aussi une rubrique sport, j’aime bien qu’on me présente les nouvelles activités physiques, même si ça me donne toujours envie de tout essayer.

Alors, je le rachète ou pas ? Oui parce que j’ai envie de voir la suite. Même s’il est vrai que j’ai du mal à être fidèle à un hebdo car mes pauses lectures sont plus dédiées aux romans qu’aux magazines donc en une semaine, j’ai rarement le temps de lire tout le magazine, même si Grazia est plus rapide à lire qu’un nouvel obs. Il est difficile de donner un avis ferme et définitif sur un premier numéro mais en tout cas, y a déjà bien plus à lire que d’autres hebdos féminins et je me sens un peu plus en phase avec le lectorat. Et j’ai connaissance de quelques dossiers à venir, j’ai hâte de les lire !      

No related content found.

Rendez-vous sur Hellocoton !

13 réflexions au sujet de « Grazia, je le rachète ou pas ? »

  1. En terme de magazine féminins ce qui marcherait vraiment bien ce serait un truc qui nous remet vraiment dans l’époque où on est donc de la mode ok mais genre à la place de parler de la dernière collection Dior ben on parle de la dernière collection Tati ou H&M, on explique comment récupérer ses habits, comment bricoler des bijoux, Je sais pas genre une grosse photo d’Angélina jolie en mode super bien habillée et à coté on explique comme se faire la même panoplie chez des grandes chaines pas cher: Camaïeu, C&A, Kiabi, M&S, etc… Peut être que ça fait super cheap mais si le magazine est présenté comme un vrai magazine de mode alors je suis sure que ça marcherait…

  2. l'inconnu dit :

    le ridicule ne tue pas ! encore une féministe écervelé moralisatrice et donneuse de leçons pour diner bourgeois! bassesse féminine par excellence, marianne qu’as tu fais ?

  3. ouep dit :

    y’a moultes exemples de magazines pour lesquels il n’y a pas eu de déception après le N°1; ainsi… euh… voyons… par exemple… euh … tenez Pif Magazine !! ; ne fut-ce pas un brillant succès? … bon, c’est vrai, je crois pas qu’il y a eu de numéro avec un gadget permettant de convertir des fringues camaieu en dior.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *