De chômeuse à travailleuse : le moment M

Lundi, je vous ai donc appris, l’air de rien, que j’avais du taff. Un vrai, un CDI, avec des horaires et un bureau et tout. A moi les joies du métro aux heures de pointes sur une ligne qu’est pas des plus joyeuses mais putain, ça me rend heureuse.

virgin-suicides

Revenons au moment M, celui où mon téléphone a sonné. Je vois s’afficher un numéro bizarre à 4 chiffres donc à aucun moment, je ne pense que c’est la réponse à mon entretien. En fait, j’étais pas certaine, certaine d’avoir la réponse vendredi, peut-être que tous les gens n’avaient pas rendu leur rédactionnel ou autre. Donc je suis en terrasse avec Lola et je m’en fais peu. Ma sœur a beau me harceler parce qu’elle a oublié son portable, ça va.

 Donc 18h, le téléphone sonne, ce curieux numéro à 4 chiffres. Et là, l’incroyable, l’inattendu et l’inespéré arrive : « vous êtes prise Nina. Tu commences lundi ? ». Voilà, ça, c’est Claude, mon nouveau boss donc et maintenant, on se tutoie. J’ai eu un petit aperçu de mes collègues (mes collègues, ouééééééééé) en allant à l’entretien jeudi, je pense que je serai dans les plus vieilles et ça rigolait bien. Mais bon, je verrai quand je serai intégrée.

Donc il me reste un week-end avant de devenir une salariée. Sur le coup, je percute pas, même si je me mets à trembler comme une feuille puis tout à coup, tous les aspects positifs arrivent. Avoir un boulot, ça veut dire avoir des horaires, se lever à une heure décente (genre à une heure à un chiffre), vivre le même rythme que les autres, ne pas rougir quand on vous demande votre profession. Ne plus avoir à subir les « mais tu envoies des CV au moins ? », « il paraît que tel journal recrute, tu devrais postuler », « moi, je connais des gens qui ont trouvé du boulot facilement dans ta branche, c’est bizarre… », « au lieu de pleurer, bouge ton cul, feignasse ! ». Ou le mieux « et tu vis comment ? Ah ce sont tes parents qui t’entretiennent… Ouais, je vois ! ». Oui, il y a des jours, j’avais la sensation de devoir m’excuser d’être au chômage et de demander à mes parents de m’entretenir. Mais moi, je demandais que ça d’avoir du taff et enfin ! Faut dire que ces derniers mois, je n’ai vraiment pas ménagé ma peine et enfin, ça a payé !

 Après avoir réalisé, des tas d’idées me viennent en tête. La première : youpi, je vais déménager ! Bon, je vais attendre un chouia avant d’envoyer mon préavis mais ciao mon rez-de-chaussée, youhou ! Ah tiens, ça me fait penser qu’il va falloir que j’ouvre un nouveau compte en banque, le mien est toujours domicilié à Toulouse et c’est chiant. Ah oui, tiens, faut que je rapatrie tout ce qui était retiré sur le compte de mon père, genre le loyer, EDF-GDF… Et mes allocs alors, elles deviennent quoi ? J’ai rien déclaré en 2006 donc je devrais les avoir un an de plus, non ? Et les impôts comment ça marche ? Où je demande à être mensualisée ? Et pour la sécu et la mutuelle ? Hein ?

Et puis après, on pense aussi au boulot. C’est la première fois de ma vie que je suis embauchée en CDI. Mes boulots d’avant, c’était du court terme qui se mesurait en semaine ou en mois donc au pire, si je m’y plaisais pas, c’était pas grave. Là, ça va se mesurer en année. Le premier contact fut bon et je me fais pas trop de soucis pour être honnête mais c’est étrange de se dire que durant les prochaines années, ce sera ma vie, mon quotidien. Je me lèverai tous les jours ouvrables à 7h30 puis j’irai travailler et je rentrerai le soir, je pourrai même dire « pfiou,
je suis claquée ! ». Une vie rythmée. Ca peut paraître trop métro-boulot-dodo mais moi, ça fait quasi un an que j’avais pas bossé dans un bureau et ça m’enchante.

Le nuage noir du chômage est parti de mon ciel. Vendredi, je réalisais pas puis tout à coup, je me suis sentie épuisée. Toute cette tension accumulée ces derniers mois s’est envolée et j’avais juste envie de dormir. Le soir, après quelques coups de fils et récits MSNiens, tous mes amis sont ravis pour moi, je me demande si j’ai pas un peu trop foutu la pression sur
tout le monde avec mes gros coups de déprime et tout ça. Je sens que Nina la chômeuse va pas leur manquer à eux !

Moi maintenant, je vais avoir une vie plus jolie avec des horaires, des congés planifiés à l’avance (plus facile pour planifier les retours au pays), je pourrai m’inscrire à des activités artistiques et déménager aussi. Enfin, maintenant, je peux vivre, quoi ! Vendredi, je me suis endormie avec le sourire. Samedi, je me suis réveillée avec le sourire (sans rapport avec
le rêve érotique orgasmique que je venais d’avoir). Ca faisait longtemps que ma nuit n’avait pas été perturbée par des pensées noires. Et franchement, ça fait du bien.

No related content found.

Rendez-vous sur Hellocoton !

34 réflexions sur “De chômeuse à travailleuse : le moment M

  1. Trop foutre la pression à tes amis avec tes coups de déprime? Eh cocotte, on va pas te reprocher d’être à fond dans un truc aussi important qu’une recherche de boulot, nan? en plus, ça paye…

  2. Bon ben je suis content pour toi bis hihi !!!
    Moi ça fait 5 mois que je bosse et je ne sais toujours pas lire une fiche de paie. Par contre je sais que j’ai plein de factures à payer tout seul snif !
    C’est normal de rentrer crevée du taff tkt 🙂 avec l’habitude tu ne sentiras plus la fatigue ni l’envie de vacances lol (robot ?)
    J’ai aussi l’immense honneur de t’annoncer que tu vas pouvoir cotiser pour la retraite pendant XX ans !
    Rez de chaussé pas top, la dernière fois que j’ai habité au rdc, me suis fait cambriolé…

    Allez bises et bonne nuit ! (Te couche pas trop tard tu bosses maintenant)

  3. Bah déjà en gros même commentaire qu’hier : content pour toi, ça fait plaisir ^^

    Rassure-toi sur le côté métro-boulot-dodo, les premiers mois tu vas pas les voir passer : pitain chuis en période d’essai faut que j’assure, pitain je comprends rien à ce qu’on me demande, pitain la pile de paperasse que je dois me taper, pitain j’arrete pas de dire pitain, etc…
    Donc après les « bonne chance » de la recherche de taf, « bon courage » 😉

  4. Je suis vraiment content pour toi Nina.

    Et puis, dans les phases de celui ou celle qui a trouvé du boulot, tu en as oublié une que j’espère tu vivras pas. Celle de certaines personnes qui au bout de quelques années, en commençant à payer pas mal d’impots, se disent que ça va bien d’entretenir tous ces chômeurs, que bordel, « moi je me casse pas le cul pour leur donner mon fric en impôts pour leur RMI ».

    Les mêmes gros cons, dont une partie va voter Nicolas S dimanche.

    En tout cas, les grosses bises.

  5. Bienvenu dans le monde du travail avec ses joies et ses merde =)
    le 1er CDI c’est toujours la fete =), j’espere que tu pourras entretenir ton blog alors comme on dit dans le langage mmoien GL !

  6. Félicitations.

    Conseils, ne moufte pas avant la fin de ta période d’essai, juste au cas où comme ça…

    -pour les impots hélas c’est l’année prochaine sur ta declaration qu’il faudra demander une mensualisation à ton centre des impots… tant que t’as rien déclarer hélas je crois qu’il ne peuvent rien faire mais je te conseille aprés ta permiére paye de faire une simulation pour savoir ce que tu vas payer sur le site des impots et en conséquence de mettre de coté chaque moi un petit peu car quand tu dois payer d’un seul coup la premiére fois ça peut etre rude.

    EDF quelques coups de fils ou une visite sur le site internet devrait assurer le transfert de prelevement… mais ceci dit pareil attends peut etre plutot de déménager quitte a filer un cheque a ton pere sinon il faudra probablement refaire une modif… a moins que tu ne soies mensualisée bien sur..

    valavala… gros bisous.

  7. C’est mieux une vie avec des horaires ? tu veux dire: avec la certitude de ne plus s’en faire pour l’argent et tout ça. Savoir comment occuper ses journées…
    Mais les horaires !! berk

  8. Félicitation pour le boulot. Tout vient à point à qui sait ne pas se pendre ! En revanche, chercher à toucher des allocs en plus de ton salaire durant un an, n’est-ce pas un abus de solidarité ?

  9. Je te félicite avant tout pour cet emploi en CDI ! Ceci dit, ne confonds pas le CDI avec « job à vie », le « I » voulant dire « indéterminée », et non « infinie » !

    Pour ce qui est des vacances, tu as le temps de les voir venir. En effet, on met de côté les jours de vacances chaque mois (2 à 2,5 jours / mois selon la méthode de comptabilisation de ton entreprise), mais tu prends les vacances que sur les jours acquis, et non sur les jours en acquisition.

    C’est compliqué, mais voici en version simple : tu as le droit de prendre des jours de congé en fonction des jours de congé acquis entre le 1er juin et le 31 mai précédents. En somme, cet été, en commençant lundi prochain, tu pourras prendre 2 à 3 jours de congés. Pour en avoir plus, tu négocieras avec ton employeur, ou tu exploiteras tes RTT…

    Allez, félicitations encore une fois !

  10. Félicitations pour ton nouveau travail !
    « J’ai jamais touché le RMI car je ne l’ai pas demandé alors si je peux avoir une centaine d’euros pendant un an, excuse moi mais je vais pas me priver non plus. Je pense que j’ai laissé plus que ma part à la société »

    Je ne te le conseille pas vu que tes organismes sociaux vont être avertis que tu travailles dans les prochains mois. Ils te verseront cette allocation et dans six mois ou un an te réclameront le trop-perçu.

  11. Bon, b’en bravo… t’as vu, finalement, ce que les gens t’ont souhaité pour ton anniversaire a été réalise…
    Tu vas connaître les joies et tracas du vrai journaliste! Envie de scoop, d’une plus grande reconnaisance, etc. Tes efforts auront finalement été récompensé;)
    Au fait, ya moyen que tu me files le site de référence pour trouver des piges, please? J’ai paumé l’adresse et la retrouve pas!

  12. Waw, mon cauchemard… Tu comprends, j’en suis encore a l’age ou je pense pouvoir echapper a la routitine en devenant une rockstar ou en me mariant a une gateuse richissime. Ton article m’horifi j’avou. Le pire je crois c’est que j’arrive a etre content pour toi (NB: tres egoiste comme remarque.)

    En tout cas on ne peut pas dire que tu te sois tournée les pouces en attendant que papa noel t’amene un CDI + 3% des actions payables d’avances ! Quand j’ai commencé a suivre ton blog tu parlais d’en arriver a prier pour avoir un taffe..

    Hum, pour les papiers, impots & co demande a papa / maman* de t’aider, ca sert a ca !

    *rayez la mention inutile

    Et t’as une preference pour le demenagement (je te demande pas l’adresse en bon et du forme hein, juste l’arrondissement ou un truc du genre)

    Comme souvent, une citation, totalement HS mais tres drole (on me l’a sortie aujourd’hui):
    « Si je fais si bien l’amour c’est que je me suis longtemps entrainé seul » Woody Allen

  13. Coucou, alors enfin claqué pour avoir fait quelque chose ? lo

    Alala, le chômage, jamais facile, 1 an avant, j’étais comme toi, et un CDI durant l’été. Depuis, je sais au moins que je peux faire quelque chose, mon roadster par exemple… Mais bon, j’ai pas d’horaires et j’ai quasi jamais de boulot, c’est kifkif, même style de vie sauf que je touche de l’argent.

    Bref content et heureux pour toi Nina, enfin tu va pouvoir vivre 😉

    Biz

  14. Raaa mon pc buge .. Pas ‘rave, je recommence !

    Déjà pour dire que je t’envie un peu. Non mais c’est vrai, moi depuis que j’ai arrêté les cours, je suis réveillée tous les matins vers 8h (c’est l’habitude), je descend déjeuner et faire sortir le chien. Je regarde la tv, puis je monte vers 10h prendre ma douche. Je révise ensuite mes cours de la fonction publique. Et l’aprèm c’est code ou révisons et glandage .. Donc franchement, je t’envie d’aller bosser, de faire quelque chose qui te plait !

    J’espère que tu vas bien t’intégrer dans cette équipe, que les gens seront (réellement) sympas et surtout, que ça va te plaire =)
    J’attends avec impatience les articles où tu nous raconteras tes journées !

  15. Coucou Nina, je ne vais pas être originale mais je tiens à te féliciter pour ton CDI 😉 Après ces mois de tension, c’est mérité. Vraiment. J’espère que ton nouveau travail te plaira 😉 Raaaah la la, tu vas pouvoir nous raconter de nouveaux styles d’aventures, commençant par « au boulot… » ^^

  16. ca dégouliiiiiine de joie,
    c’est beau mais c’est insupportable,

    je haiiiiiiiiis les jeunes, qui se la pète, d’avoir un job…

    :p

  17. Non, moi ça m’irais si cette semaine tu continues à parler de ton nouveau boulot… L’amour Gloire et Beauté des vingteberges, on aura tout notre temps pour en parler…

  18. une idee tout soudain : et si la Nina nous avait refait le coup de l’intox ? ? ? vous vous souvenez du coup de foudre dans le train ? on avait tous bien marché … non ?
    j’espere vraiment que non , mais c’est un peu le risque de faire des articles de ce genre .
    Alors pourquoi ce soir, avec tout le monde qui est content pour toi Nina , je repense a cet article ? ? c’etait pourtant drole et bien ecrit , mais il se créer une telle relation au travers de ton blog que ca a du me laisser comme un petit gout de :
    « les mecs je vous ais quand meme bien eus ! »
    ceci dit, moi aussi je suis ravi pour toi que tu trouves une place qui te convienne , comme tout le monde .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *