Rentrée des classes

(version audio en fin d’article, soyez indulgent, suis un poil claquée)Un premier jour de boulot, c’est un peu comme une rentrée des classes dans un bahut qu’on connaît pas. Tous vos futurs camarades sont déjà potes et vous avez un peu l’impression d’être la bête curieuse de service.

brune.jpg

La veille, vous avez tout préparé.Comment je m’habille? Chic, faut se faire bien voir dès le départ mais pas trop quand même, on va pas au mariage de Pierre-Cécil et Marie-Hortense. Je prépare mon sac la veille, faudrait voir à rien oublier. Bon, ok, ici, il me fallait juste un stylo, mon cahier qui me suit partout de toute façon, mon agenda qui me suit partout pareil aussi. Maquillage léger, vu que je pars pas bosser au bois de Boulogne. C’est fou comme le premier matin, on se lève facilement, la tête débordant de curiosité. Donc, à l’heure dite,je suis sortie de mon lit, je câline Kenya, je m’étale mon huile Nuxe et ma crème anticellulite avec le roll on, là.

Hop,je pars, le train, tougoudou, tougoudou puis le métro (bondé, même pas je m’assois), lisant avec passion Matin + (enfin, avec passion, vous avez compris…). Entre l’agence et le métro, y a une boulangerie donc je m’achète un croissant. Hop, on m’avait dit d’arriver entre 9h et 9h30, me voici là à 9h15. Ah ben je suis un peu la seule… Non, y a la secrétaire aussi. Je m’assois dans le canapé et lit, des garçons arrivent. Des garçons, des garçons, des garçons. Ah une fille ! Comme y a plus de café, un des gars va chercher un café dans le troquet voisin et un des mecs très gentil veut me filer le sien mais je refuse : moi, je suis en « light » aujourd’hui, je découvre, il en a plus besoin que moi. Enfin, Claude, mon boss, débarque et tout le monde découvre que, non, je suis pas une candidate pour le poste puisqu’il vient d’être pourvu et c’est moi qui l’ai eu (nananère !). Bon, on me présente plein de gens (essaie de retenir les prénoms, essaie de retenir les prénoms !), la fille est la demoiselle que je remplace donc on bosse ensemble toute la journée, à deux sur un bureau, on s’éclate. Elle m’explique que je serai la seule fille. Enfin, non, y a la boss aussi mais elle bosse essentiellement à Prague où on a une filiale. Et évidemment, sur deux filles restantes, nous avons deux Nina, ce serait pas drôle sinon.

Une partie de mon taff consiste à chatter avec les ados de notre plateforme donc je commence à faire connaissance avec eux mais je dois pas dire que je suis une nouvelle personne, je dois prendre la relève sans que ça se voit donc des fois, ils me posent des questions auxquelles je sais pas répondre genre : « et tu te souviens ? » et là, tu réponds : huhu^^ ou l’atroce lol, les mdr ou ptdr, tous ces sigles que je n’utilise jamais. Je repars le 1er soir à 19h, je suis déjà dans le bain. La demoiselle que je remplace me lâche quelques trucs, je prends vite mes marques. Je suis encore en phase d’observation de mes collègues donc j’écoute plus que je ne parle, même si je me marre bien avec demoiselle que je remplace et Claude.

Au bout de deux jours, je suis contente, j’ai pas mal de trucs à faire déjà. Oui, là, je suis pas en stage, je suis payée pour faire mes trucs donc il s’agit pas de faire n’importe quoi. Le 2e jour, j’arrive à 9h20-9h30. Là, l’agence est carrément fermée et j’ai pas les clés ! Du coup, je découvre le café voisin, là où on va boire ou chercher un kawa et où les garçons jouent aux fléchettes. Tout le monde roule en scooter aussi, va falloir que je m’habitue.

Bref, bilan au bout d’une poignée de jours : vivement que je récupère un ordi décent, le mien (portable) a un clavier en cours de décès, un port USB qui marche plus donc on m’a filé un clavier Qwerty mais finalement, j’ai piqué l’azerty de Guillaume mais il l’a repris alors Romain m’a prêté le sien. Oui, là, je vais m’amuser à trouver des pseudos pour tout le monde ! Sinon, j’ai compris que cette agence n’était pas un nid de lève-tôt, je comprends qu’ils m’aient embauchée! Quoi qu’il en soit, j’ai encore des choses à découvrir mais globalement, je trouve le taff vraiment sympa, je commence déjà à bien aimer mes petits ados, c’est comme si j’avais plein de petits frères et sœurs mais je vous en parlerai plus tard de mes petits.

No related content found.

Rendez-vous sur Hellocoton !

22 réflexions au sujet de « Rentrée des classes »

  1. des fois ça fait schischink -schischik aussi.

    Re re félicitations.

    Sino pour le « moufte pas durant la période d’essai « en fait je pensais au déménagement et autres plus qu’a la tenue au boulot.
    mettre quelques mois en berne le temps d’etre confirmer (voir mettre un peu de coté car les 3 loyers d’avances dans certains cas, faut les sortir…)

  2. JD dit :

    Bon, y a comme un petit problème de comm’ que je sais pas si ça vient de moi où d’OB qui déconne. Ben tout ça m’a l’air bien parti, je te souhaite tout plein de réussite pour ton nouveau job et voilà. Ca fait un peu bisounours comme commentaire mais bon, amuse-toi bien!

  3. Très bon départ avec l’huile Nuxe et le roll-on 😉

    Eh bien ça a l’air de se passer pas mal dis donc !
    J’ai remarqué qu’elles sont rares les boîtes sur Paris où les gens se lèvent tôt et arrivent à l’heure. Je me souviens à mon stage il fallait être là à 10h, j’arrivais toujours en avance et les autres toujours avec 5-10 min de retard et on me sortait « faut jamais être à l’avance avec nous » aaaah ben okay 🙂

    J’attends (encore) avec impatience que tu nous en dévoile plus sur les ados, tes collègues, les petites discussions etc.

    Tu dois être au boulot à cette heure-ci donc bon courage =)

  4. En effet, ça a l’air sympa ! C’est cool comme horaires, je fait les mêmes à mon tage sauf que c’est plus 9h30-10h ^-^. Cool d’être la seule fille, moi c’est le cas actuellement et c’est trop bien , ça détend !!

  5. David dit :

    PTDR = Pété de rire…

    Vu que mon précédent commentaire de félicitations a purement et simplement disparu, je réitère et te souhaite bon courage pour retenir tout ces nouveaux prénoms et leur trouver des pseudos.

  6. mdrrrrrrrrrr, comme ils disent lool!
    Bon, je vais pas polluer ton blog de commentaires fait de trucs pourris.
    Ca m’a l’air bien sympa comme taf en tout cas. **se rappelle ses longues de modération sur le forum de Bernard Werber! Sauf qu’il était pas payé!**
    Bon, moi aussi jsu content! J’ai ptet trouvé un taf! Deux jours que je cherche un peu dans n’importe quoi… Et voila-t-y pas qu’à deux kilomètres de chez moi, le camping municipal chercherait un animateur pour toute la saison… Héhé, mon bafa en poche, mes idées en tête et un CV a la main je pars à la mairie… Et glinggling, je décroche un entretien!
    Bon, certes, c’est pas le job de journaliste rêvé, mais comme je suis parfaitement conscient de la situation du métier, surtout dans le Beaujolais, jme dis qu’en attendant, hein!

    Pfiouuu, j’ai fait un roman, moi!
    Allez, éclate toi bien miss Nina. et merci pour l’adresse au fait 🙂

  7. Cher « morceau », je t’aurais bien laissé un com (qui aurait été fabuleux, tant pis) sur l’article « L’amour au bureau », mais c’est pas possible. Donc je te le signale, voilà voilà!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *