Le baiser

Par Tatiana

Aujourd’hui je vais vous parler de la manière d’embrasser. Je vais essayer de faire ça bien parce que ca peut vite devenir nul à lire ce genre de truc.

Recemment sur le blog de Yojik je suis tombée sur cet article. Je vous laisse le soin de le lire, je pense pas qu’il m’en voudra de lettre un lien ici vers l’article. De son article j’en ai conclu que quelqu’un qui ne sait pas danser risque d’être dépossédé d’un certain talent concernant d’autre aptitudes. En gros si le slow c’est l’amour debout, vous devinez la suite. Mais c’est pas vraiment de ça dont je veux vous parler (donc non j’ai pas fait d’étude comparée).

En fait moi j’avais déjà ce genre de théorie mais concernant la façon d’embrasser. Je pense que tout le monde est d’accord avec moi si je dis que la manière dont embrasse quelqu’un est très révélatrice de sa manière d’être et aussi de sa manière de faire l’amour. Bon la bien sûr je parle de mon point de vue et donc surtout par rapport aux baisers que des hommes m’ont donnés. J’ai eu le droit à plein de sorte de baisers différents mais j’en ai retenue deux particulièrement : celle que j’adore par dessus tout et celle que je déteste. La manière que j’adore c’est quand les lèvres viennent se poser délicatement sur les votre comme si elles étaient tellement précieuses qu’il en fallait pas les abîmer. Elles se frôlent, se touchent, se serrent et restent appuyer l’une contre l’autre de plus en plus longtemps. Et c’est tout naturellement, l’échange se prolongeant, que les langues viennent elles aussi à se rencontrer et se mêlent ni trop vite ni trop lentement tout en douceur et en souplesse. C’est le genre de baiser qui vous donne des frissons. Moi quand on m’embrasse comme ça, ça me donne très envie d’approfondir la relation (oui je sais c’est moche comme jeu de mots mais c’était facile). Et en général je n’ai jamais regretté.

Par contre la manière que je déteste c’est quand monsieur a cru bon d’enfouir brutalement sa langue dans ma bouche, comme ça sans prévenir. Nos bouches n’ont même pas eu le temps d’apprendre à se connaître que BAM ! violation de domicile. Là en général ça coince. Surtout si il n’y a aucune sensualité dans le baiser et qu’il devient quelque chose de mécanique genre 100 tours à la minute. C’est pas un régime de moteur qu’on est en train de faire que diable !!! En plus une des premières idées qui me traverse l’esprit à ce moment là c’est que le mec en question n’est pas très à l’écoute de sa partenaire. Donc à éviter. Je suppose que les mecs auront le même point de vue par rapport aux nanas, alors surtout n’hésitez pas à donner votre avis. Et puis ajoutons également que chacun a sa manière privilégiée d’embrasser. Je ne pense pas que ce genre de chose soit universel. Enfin c’était la réflexion du dimanche après-midi, sur ce bonne semaine !

No related content found.

Rendez-vous sur Hellocoton !

18 réflexions au sujet de « Le baiser »

  1. Je trouve ça hyper important le baiser. J’aime les échanges liguistiques assez courts (oui, on a plus 10 ans, on a passé l’âge des pelles de 5 mn) avec une langue ferme mais pas trop non plus parce que j’ai pas envie d’avoir l’impression que je me bats pour récupérer un minimum d’espace dans ma bouche…

    Je déteste les langues molles, j’ai l’impression d’avoir une limace dans la bouche…

  2. Ben j’ai déjà commenté moi.
    Mais par contre, je trouve que le baiser n’est pas forcément le reflet de la facon dont quelqu’un fait l’amoûûûûûr. ce qui est bizarre, en soi, non? Vais aller méditer là-dessus!

  3. moi ça m’arrive de baver sur le coin de la bouche mais quand t’es la fille, tu t’en rends pas compte, a moins que tu matte tes pieds juste après parceque là y a toujours comme une petite flaque visqueuse mais ça compte pas parceque quand t’embrasse, enfin moi , j’ai la bouche un peu tordue, ça fait rigole et le filet tu le remarque même pas ..

    code KIS

  4. Cédric dit :

    Bon bah point de vue de mec, alors…

    Je préfère cent fois le premier des deux baisers évoqués, mais je doute qu’il existe quelqu’un préférant le second de toutes façons.

    Je pense comme toi que c’est révélatif de la façon d’être des gens (oui je dis pas « du mec » parce que les filles aussi ont le droit de donner un baiser, même qu’on aime ça en plus). Un baiser tendre et doux est souvent révélatif de sentiments nobles et sincères, alors que personnellement je me méfierais des sentiments d’une fille qui va chercher ma langue d’emblée.

    Donc vive les doux baisers passionnés, c’est tellement bon…

  5. J’y crois pas. Comme si quelqu’un qui embrassait mal ne saurait pas bien sexer. Faut le faire pour en parler, alors mesdames, je compte sur vous pour aller jusqu’au bout 🙂

  6. oui, les levres c’est bien mais j’adore qd meme les jeux de langue! c’est la différence entre un baiser et un bisous selon moi, alors oui en délicatesse mais avec la langue qd meme, le baiser réussi doit etre un jeu avant tout selon moi, le bisous l’entrée en matière…. humm

  7. Ah ça, le baiser y’a pleins de façons différentes selon le moment aussi. Et parfois c’est pas trop la bonne.
    D’où la bonne idée de le dire pour de bon « moi j’aime ça ».
    Bref, j’espère que t’es lue par ton futur !
    🙂

  8. tatiana dit :

    oui moi aussi j’espère : futur si tu me lis entraine toi bien ! 🙂

    Brg : machine à laver ?! eurk…

    Grr : ben quelqu’un qui embrasse mal te donnera pas envie d’aller au bout. enfin moi si on m’embrasse mal ca me bloque un peu quand même.

    summer : je crois pas avoir dis sans la langue cela dit moi on m’a déjà embrasser ss la langue sans que ça fasse bisous pour autant je t’assure. mais effectivement je suis assez ok avec l’idée de jeu et d’entrée en matière.

  9. Lilie dit :

    Tt a fait d’accord!
    C’est un phénomène assez marrant je trouve..!

    Et puis alors surtout, qu’est ce que c’est excitant de sortir avec un mec qui embrasse trop bien, et d’attendre un peu pour passer à la suite, histoire d’avoir tout le temps de s’imaginer le reste….
    hmmmm!!! 😉

  10. Mon copain « actuel » embrasse sans la langue… je sais pas quoi en penser… c’est top ! La violation de domicile, j’ai connu aussi, c’est détestable. Je suis tout à fait d’accord avec toi pour dire que c’est un bon révélateur des dons du gus pour la chose !!

  11. tatiana dit :

    Ah ouais sans la langue jamais ? et ça te manque pas au bout d’un moment. Je suis pas fan des mélanges de langues prolongés version ados prépubèrent, mais quand même au bout d’un moment quand les choses deviennent sérieuse ça s’impose comme entrée (sans mauvais jeu de mot) en matière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *