La nouvelle vierge

C’est moi. Rassurez-vous, respirez, je n’ai pas décidé de me faire recoudre l’hymen : de un j’ai pas les moyens, de deux, je vois pas l’intérêt. Et de trois, je sais même pas si j’avais un hymen au départ car s’il s’est déchiré, il l’a fait tout en douceur et je n’ai rien senti. Oui, ça existe des filles qui n’ont pas d’hymen ou plutôt qui ont un hymen sans membrane. Mais peu importe, le sujet de cet article n’est pas mon hymen. (vous êtes rassurés, je suppose).
 
Comme j’expliquais l’autre jour, en ce moment, ma libido frôle le néant absolu. Normal, c’est l’hiver et j’ai la tête à autre chose. Je n’ai aucune envie de partir à la conquête de qui que ce soit et de tenter de nouvelles expériences à l’heure actuelle. Moi, je veux me glisser dans mon lit le soir avec mon pyjama en pilou pilou (je n’en ai pas mais c’est pour l’image) avec un bouquin, une tisane et mon chat, même pas épilée. De plus, avec Guillaume, on a décidé de passer d’une amitié brouettesque à une amitié tout court donc les possibilités de brouette pour les prochains jours, semaines ou mois sont réduites à néant. Certes, il me reste encore Laurent, un coup de fil et il vient m’honorer comme il se doit mais je n’en ai pas envie, mais alors pas du tout.
 
J’ai donc décidé de me refaire un peu une virginité. D’abord, j’ai besoin de mon énergie pour trouver du travail, leitmotiv obsédant de ces dernières semaines, voire mois. Je ne crois pas que brouetter toute une nuit va m’aider à me lever tôt le matin pour chercher du travail ou écrire des articles (sérieux, pas pour le blog). Et puis si je regarde la chronologie des derniers mois, je n’ai pas passé un mois sans avoir de rapports sexuels réguliers ou non, j’ai enchaîné deux relations plus ou moins exclusives (Arnaud puis Guillaume) donc une petite pause s’impose. Le travail d’abord, le sexe ensuite.
 
Par ailleurs,si on prend l’adage : plus je le fais, plus j’ai envie de le faire (ce qui est plutôt vrai), je perdrais un temps fou à courir après de nouvelles brouettes. Pas le temps, pas le temps. Puis j’ai envie de me poser un peu, passer de bras en bras, c’est bien un temps, c’est éminemment flatteur mais en ce moment, c’est pas du tout ce que je veux. Dans l’idéal, j’aimerais une vraie relation pas trop prise de tête mais j’ai totalement la flemme de chercher et je ne suis pas sûre que ce soit le moment idéal pour construire quoi que ce soit dans ma vie privée. Le boulot d’abord, le boulot d’abord.
 
Et puis, toute cette énergie que je dépensais en brouette, je vais la mettre dans le sport ? Oui, la brouette, c’est du sport mais une brouette par semaine ou par mois ne vaut pas une heure de stepper par jour.
 
De plus, l’abstinence, parfois, ça fait du bien. Sur le forum JNSM, beaucoup de filles sont en « abstinence volontaire » et je les comprends. Le sexe, c’est bien, je ne dirai jamais le contraire, mais c’est tout aussi bien de se poser à un moment et de ne plus pratiquer. D’abord parce que les soirées à bouquiner, c’est tout aussi bien. Ensuite vaut mieux faire une pause que se jeter au cou du premier venu pour quelques galipettes qui ne seront pas forcément divines. J’ai fait ça il y a quelques temps, je sais très bien de quoi je parle. Quand je vois le plaisir que j’ai eu avec Guillaume avec qui j’avais une réelle complicité, je me dis que c’est dommage de se donner à n’importe qui. Le sexe, c’est trop bon pour être bâclé. Et puis reprendre une activité sexuelle après une (petite) pause, c’est redécouvrir certaines sensations, c’est bon. C’est comme la première tartine de Nutella ou la première cuillère d’Haagen Dasz après un régime : c’est tout simplement orgasmique. Et oui, pour apprécier les bonnes choses, il faut savoir s’en priver parfois. Je sais, se jeter sur un pot de Nutella après un régime, c’est idiot mais c’est juste une image.
 
Cette pause, j’en ai besoin. Je crois que quelque part, la frénésie sexuelle des derniers mois m’a un peu fatiguée et j’ai envie de me refaire une santé. Je ne regrette rien mais je dois me recentrer un peu, voir de quoi j’ai envie et avec qui, ne pas me donner au premier venu parce que « une brouette, c’est une brouette ». Ces derniers mois m’ont prouvé que je plaisais, que j’étais jolie et désirable (oui, avant, j’en doutais) et de vivre de jolies histoires. Même les histoires les plus glauques sont matières à enseignement donc pas de panique. J’ai encore des désirs et fantasmes que j’aimerais assouvir (sans que ce soit une obsession) mais nous verrons ça plus tard.
 
Et puis curieusement, je me sens séduisante en ce moment donc aucun besoin de séduire pour me rassurer. Samedi, je me regardais dans la glace, cheveux pas peignés, pas maquillée… Ben je me trouvais jolie quand même. Ça peut paraître bizarre mais pas besoin d’homme dans ma vie, je suis belle sans eux, aussi. Par ailleurs, j’ai la sensation inexplicable que ma prochaine histoire sera quelque chose d’énorme, autant pas me précipiter sur le premier venu… Surtout que Guillaume est passé de la case « amant » à la case « meilleur ami hétéro qui veut pas que je sorte avec n’importe qui ». Il va falloir que je lui communique le pedigree de tous mes prétendants, maintenant… En même temps, c’est réciproque, je vais surveiller ses histoires aussi, j’ai pas envie que n’importe qui me succède dans ses bras.
 
Bref, en somme, je vais profiter un peu de cette période de solitude pour devenir une fille géniale (je le suis déjà un peu, hein) et irrésistible, avec un métier qui rapporte des sous, une femme active des années 2000 comme on les désire. Et parce qu’une fille géniale ne peut attirer qu’un mec génial, mon prochain mec sera forcément bien.
 
Enfin, comme j’ai dit à Gauthier hier : « je me demande combien de temps je vais avoir envie de rester chaste » !
Rendez-vous sur Hellocoton !

42 réflexions sur “La nouvelle vierge

  1. Ca partait bien au début. De bonnes résolutions. Du recul par rapport à tes expériences amoureuses/sexuelles kleenex, la promesse d’une furure rencontre ENORME

    Et puis la chute :

    Nina : « je me demande combien de temps je vais avoir envie de rester chaste »

    Chassez le naturel, il revient au galop :o)
    Décidemment, tu ne changeras pas vraiment totalement

  2. Tu essayes de te convaincre on dirait ! Tu ne vas pas tenir longtemps, c’est trop bon … Sur ce, lis bien en degustant du Nutella, il faut bien combler (j’en sais quelque chose !).

  3. Mel : « il faut bien combler (j’en sais quelque chose) »

    J’ai un peu de mal à te croire Mel, avec ton physique.

    Enfin, tu as toi-même avoué dans ton blog que tu étais peut être un peu renfermé et difficile, ceci expliquant cela.

    De là à envier Nina, rappelle toi quand même qu’elle n’a pas de travail contrairement à toi et qu’elle ne peut donc pas s’assumer celle financièrement.

    De plus, tu as la chance d’être au bord de la mer et de profiter (sauf en ce moment) d’un temps toujours magnifique.

  4. Bravo!!

    Nous vous annoncons que vous venez de battre le record du monde de répétition du mot « hymen » en solo sur un seul paragraphe, catégorie femme bloggueuse de moins de 30 ans!

  5. « vous êtes rassurés, je suppose » : non. 🙂
    « ma libido frôle le néant absolu » : arrêtes tu vas me filer des complexes. 🙂

    « c’est l’hiver et j’ai la tête à autre chose » : je ne vois pas trop le rapport, en hiver il fait froid, donc on cherche à se réchauffer, non?

    « mon pyjama en pilou pilou » : késaquo encore que çà?

    « même pas épilée » : tu épiles ton chat? 🙂

    « Le travail d’abord, le sexe ensuite » : je ne vois pas pourquoi on ne peut pas concilier les deux!

    « De plus, l’abstinence, parfois, ça fait du bien » : je ne vois pas en quoi cela fait du bien.

    « il faut savoir s’en priver parfois » : ce n’est pas à moi qu’il faut dire çà.

    « se jeter sur un pot de Nutella après un régime, c’est idiot » : non, cela ne l’est pas. Pour apprécier d’être en bonne santé, il faut tomber malade quelque fois pour s’en rendre compte.

    « avant, j’en doutais » : je ne vois pas pourquoi. Bien au contraire.

    « Ben je me trouvais jolie quand même » : je peux difficilement dire le contraire. 🙂

    « combien de temps je vais avoir envie de rester chaste » : j’espère que ce ne sera pas aussi longtemps que moi. 🙂

  6. marrant moi je passe d’histoire serieuses voir tres serieuse en histoires serieuses…et tres peu de celibat entre……et g pas du tout envie de me feraire une virginité, je pourrais ps me passr de sexe…mais notre point commun maintenant c’est que je ne peux pas mentalement me « donner » a quelqu’un qu je ne connais pas enormement deja et donc en qui j’ai confiance….
    tiens nous au courant pour ta periode de chasteté!!;)

  7. De toute façon, il ne faut jamais oublier de tirer la chaste avant de partir.

    Hmm, je suis follement spirituel ce soir…

    Pour le reste: dommage, le brouettage est quand même l’activité la plus agréable qu’on puisse faire sur cette putain de planète, donc s’en priver volontairement, c’est presque un crime contre l’humanité.

    Et puis penses aux pauvres prétendants qui vont te croiser, maintenant ? Tu leur poses un défi supplémentaire, les pauvres ! ;:)

  8. là, j’avoue, je suis vachement étonné: Y a personne qui se propose pour prendre les paris… Allez, faites vos jeux: les 15 jours sont à 6 contre un …. un mois? du 25 contre un!!!
    allez allez, posez vos paris, c’est bientot la cloture!!
    *bookma-gloups, toujours prêt!*

  9. Je vous sens un peu tous ironique sur ce coup-là.

    Que ce soit gloups avec ses paris (les X contre 1 dépendront du bon vouloir de la miss, si elle rencontre quelques blogueurs, elle restera pas longtemps célibataire).

    Que ce soit Grenouille bleue avec les pauvres prétendants

    Jisse avec la Nina des cavernes.

    niKo avec le record d’hymen.

    Bon, Grenouille bleue, je crois que tu fais fausse route. Nina ne se prive pas volontairement de sexe, c’est juste qu’elle se pose un peu et fait le point sur sa vie en ce moment avant de repartir de plus belle. Son attitude est saine et je la comprends parfaitement. Même si elle se l’avoue difficilement, certains blogueurs, meetic-boys et commentateurs lui ont fait beaucoup de mal par le passé en lui manquant de considération et elle en est plus touchée qu’elle ne voudrait le montrer.

    Mais comme c’est une fille qui a la pêche et est profondément optimiste, elle rebondit après sa pause.

    Stef : « même pas épilée » : tu épiles ton chat? 🙂 »

    Je me suis fait la même réflexion. La phrase est tendancieuse.

    Stef : « Le travail d’abord, le sexe ensuite » : je ne vois pas pourquoi on ne peut pas concilier les deux! »

    C’est juste qu’elle ne veut pas courir deux lièvres à la fois. S’étant occupée trop de sa vie privée pendant six mois et moins de son avenir professionnel, elle veut aujourd’hui faire le contraire. Et puis, l’abus de sexe, ca fatigue grave ;o)

    L’abstinence fait du bien en cas d’abus de sexe. Justement.

    Stef, fais moi plaisir, sois plus OPTIMISTE s’il te plaît. Nina a dû te le dire quand elle t’a rencontré.

  10. J’aime vous lire et aujourd’hui j’ai particulièrement apprécié le passage où vous affirmez vous trouver assez jolie pour ne pas avoir besoin d’homme.

    Quelle belle image. Vous devenez vous-même et par conséquent, quelqu’un de très intéressant.

  11. C’est étrange, j’ai l’impression dans cet article que tu cherches à te convaincre toi-même…

    Je sais, je me trompe sans doute, mais c’est une impression quand même…

    Un jour, quand votre histoire aura cicatrisé, j’espère que Nico et toi raconterez comment ça s’est terminé 😉 En attendant, motus !

    Biz,

    Thom…

  12. Grenouille bleue : « humour, décalage, ‘cul un mouton ? 😉 »

    Je sais bien que tu disais cela avec humour, surtout ton crime contre l’humanité. C’était pour faire mon intéressant ;o)

    PS : j’apprécie ton blog à sa juste valeur. A quand la suite de la drague dont vous êtes le héros ?

  13. Thom dit cela parce que Nina et Gauthier laisse sous-entendre que l’histoire d’amour entre eux est fini.

    Stef, pourquoi je dis cela : ton com n° 9 n’est pas très positif. Tu préfères que je te dise : prends plus confiance en toi.

  14. En tout cas, moi je demande a vérifier de visus que tu es séduisante… non mais tu affirme non on doit te croire sur parole … mouai…

    (bah quoi on sait jamais sur un malentendu…)

  15. Stephane >
    « J’ai un peu de mal à te croire Mel, avec ton physique.

    Enfin, tu as toi-même avoué dans ton blog que tu étais peut être un peu renfermé et difficile, ceci expliquant cela.

    De là à envier Nina, rappelle toi quand même qu’elle n’a pas de travail contrairement à toi et qu’elle ne peut donc pas s’assumer celle financièrement.

    De plus, tu as la chance d’être au bord de la mer et de profiter (sauf en ce moment) d’un temps toujours magnifique. »

    Il n’y a pas que le physique, ca aide un peu au depart mais pas plus. Oui je suis difficile et j’aime bien etre « tranquille » (renfermee c’est un peu trop) mais parfois on aimerait bien lutter contre son propre caractere. Ensuite, j’envie Nina pour la peche qu’elle degage pour sa faculte a profiter de chaque instant, et avec le talent qu’elle a, je reste persuadee qu’elle ne restera pas longtemps sans emploi. Enfin, c’est en ce moment qu’on profite le plus sur la Cote, d’une part parce que ces c******* de touristes ne nous gachent pas la vie et d’autre part parce qu’il fait un temps de reve en cette saison, un soleil magnifique. Bisous, Mel.

  16. Et bien, content que tout ailles bien pour toi, que tu aies besoin de te construire toi avant de construire une histoire avec un homme… C’est normal. Je suis passé par là il y a quelques mois… Suite également à une période faste en brouettages… mais bon, là, actuellement, il y a quand même un vide affectif qui entre en jeux… et aussi des besoins (pas uniquements sexuels) donc, je vais entrer dans une nouvelle ère d’envie de couple… lol. j’espère que tu trouveras un boulot qui te conviendra rapidement, et si tu as envie de descendre avec d’autres de la bande dans le sud, je veux bien servir de guide…

  17. BRAVOOOOOOOOO ma nina!

    très bonne decision: c’est bien de penser à son avenir , son travail et sa carrière 🙂
    Reste pour le sexe: je suis parfaitement d’accord que ça ne sert à rien de coucher avec qq1 qu’on aime pas qu’in connait pas assez pour partager un tel sentiment! car avec ce genre de plan quand c’est pas aussi divine qu’on l’espérait (sexuellement parlant) ya rien qui nous console on va même jusqu’à regretter , mais quand c’est avec qq1 qu’on aime c’est lui qui nous prend dans ses bras et c’est ce sentiment de paix et de chaleur qui nous fait le plus de bien et on peut même se contenter de calins doux qu’un orgasme spéctaculaire!

    Voila nina je te souhaite toute la chance, le bonheur et l’amour que tu mérites 😉

    bizou

  18. Stéphane > oui il y a un peu d’ironie mais pas forcément là où tu vx la placer… c ce coté à ramener pour les filles bcp de la « négligence » à l’épilation qui me fait tjrs sourir 🙂
    Mais je ne fais aucune allusion et peu de cas de sa « nouvelle virginité » comme tu as l’air de me mettre ds le mm groupe que les autres personnes qui commentent l’abstinence…

  19. « Et moi, suis un boudin??? ;), Merci de pas m’enfoncer du tout dans ton comm, c’est gentil!!! 😀 »

    Le but n’était pas de t’enfoncer, bien au contraire. Je faisais juste remarquer à Mel que bien qu’elle puisse envier ta personnalité et ton optimisme légendaire (hein !!! ton optimisme légendaire), elle ne pouvait pas envier ta situation professionnelle/financière inconfortable. C’est tout.

    Après, je ne sous-entend pas que tu sois un boudin. Je ne t’aies pas vu, je ne peux donc pas juger. Je faisais juste remarquer à Mel qu’elle n’avait pas vraiment de problèmes de physique puisque j’ai vu sa photo avant qu’elle l’enlève de son blog.

    Nina : »je suis craintive : après une grosse rupture, j’ai tendance à avoir peur et à pas vouloir forcément retenter le coup »

    C’est tout à fait normal. C’est dur de s’impliquer à nouveau en profondeur quand on en a pris plein la gueule.

    Nina : « Puisque je me sens irrésistible (enfin, presque), je devrais draguer à tout va mais…euh…bof. Là, je me fais un petit programme : « devenir une fille géniale pour récolter un mec génial et avoir une histoire d’amour géniale! » 😉 »

    En fait, tu es à fond dans la reconstruction. Tu prends la bonne décision qui est de se construire seule avant de trouver quelqu’un et non plus de se contruire à travers le regard des autres.

    Nina : »Mes prétendants, faut juste qu’ils me prouvent qu’ils sont de parfaits garçons, c’est tout! 😛 »

    Petite prétentieuse, tu devrais avoir honte ;o) Le blog te monte à la tête.

    Nina : »Ahlala, me voilà au pied du mur!! 😉 »

    A force de crier sur les toits que tu es hyper irrésistible, fallait s’attendre à cela.

    Nina : »loue une péniche et je fais un apéro vingtenaire! »

    Pas besoin de louer une péniche. Tout de suite, les rêves de grandeur !

  20. Mel : « Il n’y a pas que le physique, ca aide un peu au depart mais pas plus. Oui je suis difficile et j’aime bien etre « tranquille » (renfermee c’est un peu trop) mais parfois on aimerait bien lutter contre son propre caractere. Ensuite, j’envie Nina pour la peche qu’elle degage pour sa faculte a profiter de chaque instant, et avec le talent qu’elle a, je reste persuadee qu’elle ne restera pas longtemps sans emploi. »

    Je n’ai pas dit que le physique était tout bien au contraire. Je pense que tu es le genre de filles à aimer trop la « tranquilité » comme tu le définis tout même mais que malheureusement, ta tranquilité te pèse par moment et de plus en plus souvent. Je pense que tu te déprécies beaucoup et que tu manques de confiance dans l’avenir et dans tes capacités. Tu te laisses trop difficilement approcher.

  21. Jisse, je ne faisais pas un tir groupé des commentateurs de l’abstinence ou de la nouvelle virginité.

    C’était une réfléxion générale sur les remarques un peu ironique de la plupart.

    Pour l’épilation, moi aussi, ca me fait sourire cette attention des filles à certains détails ;o)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *