Lucas et la Malédiction des Amis en Couple.

Par Lucas

On va l’appeler Alain. Je dirais 65 ans, voire un peu plus. En retraite depuis 6 mois. Un ami de mon père, ils se sont connus au golf. Il a bossé toute sa vie comme attaché commercial dans une ambassade d’un grand pays à Paris. Un soir, il y a 20 ans mes parents l’ont invité à dîner.

Avec deux couples d’amis et…  une nana célibataire.

Juste avant le dîner, il a pris mon père entre 4 z’yeux et il lui a dit « Lionel, arrête de me prendre pour un con. Tu ne me refais plus jamais ça, compris ? »

N’empêche qu’il a 65 ans et qu’il est célibataire.
Voila, voila.
Moi j’dis ça j’dis rien.
Pof,pof.



Je n’ai pas la hantise de finir comme Alain.
Je n’ai pas de craintes.
Pas d’angoisses.
Et je ne dis pas ça pour essayer de me convaincre : j’y crois vraiment.
Mais pourquoi est-ce que vous souriez comme ça ?

Bon, certes, avec mon accident, mes relations sociales sont limitées. Et ya pas de nouvelles têtes dans mon groupe d’amis. Alors pour trouver une femme libérée, tu sais, c’est pas si facile. 
Bon d’accord… Ya bien la demoiselle avec qui je bosse mes problèmes de mémoire. Tout en elle est « aimable ». Mais depuis mon séjour à Garches, j’ai une règle :
on-ne-drague-pas-ses-
thérapeutes. D’un autre coté, je la vois toutes les semaines et vu que je lui apporte des cannelés tous les 15 jours elle doit bien se douter de quelque chose… Bref, je m’écarte du sujet, excusez moi.

Samedi dernier, je suis allé passer une soirée avec des amis. Petit squat de canapés avec quiches, vino rosso et tutti quanti.
8 couples et moi.
Avec les p’tites remarques entre deux zamoureux, voire plus implicite les regards, les sourires entre eux…
Connivence. Complicité. Que l’on capte, involontairement. Impudemment. Notez qu’ils sont tous de vieux vingtenaires, en moyenne 28 ans.
Et là j’avoue, on se sent à l’ouest.
De l’Eden ?
Je vous entends déjà hurler : « Ouhai mais t’as qu’à te bouger les fesses aussi ! »
Bah oui, je ne demande que ça !

Il y a deux ans, j’ai créé mon bachelor, Singulier Pluriel,
10 nanas se sont battues pendant un mois et demi, une épreuve par semaine. Rien de bien concluant… Faut dire qu’à l’époque je tentais de renouer avec mon intellect… Gniiiiiii. Elles étaient méritantes les donzelles ! Quand je vois les progrès que j’ai fait en deux ans… Qu’elles soient ici remerciées…
J’ai essayé PCC et ce n’était pas si mal sauf le coté insidieux derrière les bafouilles de certains. Bilan ; une nana rencontrée 11 mois après l’accident et qui m’a, bien sûr, largué au bout d’une semaine tellement j’étais à des annééééééées lumière de mon état intellectuel normal (salooooooooope). Une autre pas folichone, une dernière insipide. Allez, on arrête les frais.
J’ai essayé AdopteUnMec. Gratuitement. Deux rendez-vous, une aventure, rien de grandiose. Et un p’tit peu ras le bol que le site me prenne pour un con.
J’ai essayé Attractive World en voyant une pub sur Facebook (gratuité jusqu’à la mi-aout)  J’ai réussi à être pris alors que je n’avais même pas tilté qu’il fallait donner une image glamour et qu’on était sélectionné par les nanas en place. Ça m’a fait mourir de rire de voir ça après avoir été choisi ! Style le concept de « rencontres de qualité », genre on  sélectionne nos membres alors que tout le monde se fait adouber pour peu qu’il ait eu l’intelligence de donner une apparence un peu glamour. Autant vous prévenir les mecs :  Aum ou AW les filles sont ternes et insipides. Qui est ce qui a dit « Lucas il fait des généralités parce qu’il est aigriiii« . Oui, c’est vrai : et alors ???
Bon je vous finis mon tour des sites de rencontres. Finalement, je me suis tâté pour Meetic Affinity …
Et là ma fierté a repris le contrôle…
Arf.
Mais pourquoi donc se demande le lecteur curieux ?
Je serai bien tenté de vous mettre un « réponse au prochain épisode » mais là je vais vraiment me faire lapider.

Disons que j’en ai ras le bol des sites. Ras le bol de ce coté pernicieux
Never more.
Du coup, quess qu’il me reste ?
« Bah à sortir dans la Vraie Vie, Lucas ! »
Merci bien, je n’y avais pas pensé du tout !
A ce propos, j’ai l’impression que le site « On Va Sortir » est un p’tit peu une caverne de dragueurs. Quand on voit la défiance des nanas que j’ai pu croiser lors de soirées jazz diverses…
Alors que je n’y allais pas dans une logique de drague bestiale… Sans déconner !

So… what ???

Bah alors je me dis que je pourrais me prendre par la main, aller dans un bar et accoster tout ce qui bouge avec mon label Dragueur de Fonds Désespéré. Ouhai, je pourrais mais c’est con : j’ai encore un peu de vanité. Et puis un bar, c’est pas la panacée pour trouver une nana (parce qu’en plus je suis exigeant). Et puis je pourrais aussi refuser cette pression sociale implicite qui veut qu’on soit en couple et adouber le regard fataliste de certains « l’amour te tombera dessus au moment où tu t’y attendras le moins« . Mouhai. La fatalité a bon dos…
Résultat : je crois que je vais prendre la série de Nina « Ou trouver l’homme » et la transposer en « Où trouver la femme ».  Sauf que là où c’était une fiction avec Nina, moi je vais vous faire du IRL de folaille. Si vous avez des endroits à me conseiller à Paname ou sur la ligne A, je vous pose la question :  Où sont les feaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaammes !!??

No related content found.

Rendez-vous sur Hellocoton !

15 réflexions sur “Lucas et la Malédiction des Amis en Couple.

  1. mouais…bon moa, je viens de me réinscrire sur Netclub, depuis hier, après 3 ans de liaison et là ben ça sent le réchauffé…j’y retourne mais sans conviction, à ressortir les vieux poncifs style : laissons faire le hasard, je tente, pourquoi pas nous…bref ça sent la scoumoune mes messages retapes. La premiere fois, c’etait fun, je recevais des tas de messages, j’avais du creer un fichier excel pour gerer tout ça histoire de pas faire de gaffes…mais là, je retourne au combat comme chantait l’autre à reculons. En plus, est ce moi ou la crise mais y’a pas foule et quand tu vois des profils dont tu te rappelles avoir vu la binette y’a 3 ans tu te dis garg ! le temps passe….il me reste 16 ans avant ces fameux 65 ans…je dis urgence. Prends le temps de chercher, c’est plein de nanas de 38 a 45 ans qui cherchent a se recaser…un peu de patience, tu vas tomber dans le créneau ideal bientot : moi ca sent un peu le faisandé du beauf qui cherche la jeunette, ça craint. Mais bon, allons y gaiement, la fleur au fusil (image …) la madelon, la la la la la la…

  2. Personnellement je pense que tu ne devrais pas sortir avec une fille car tu es trop bien pour elles (à part Ella bien sûr qui est aussi un être supérieur) et que tu ne devrais pas travailler car de toute façon aucun travail n’est assez bien pour toi, ce ne sont que des activités sans intérêt pour des cons recrutés par des cons…

  3. Ton intro m’a fait penser grave à la chanson de Sheller: http://www.youtube.com/watch?v=S-vE3siPVTw
    Déja c’est pas si mal de continuer des soirées avec des potes uniquement en couple. Parce que moi, j’ai connu les soirées où j’étais pas invitée parce que bon, faudrait pas que la célib de la bande se sente à l’écart et trop seule (faudra m’expliquer comment on peut plus se sentir à l’écart qu’en étant pas invité à certaines soirées pour cause de célibat).

    Sinon, j’ai pas vraiment de solution miracle à ton problème. Moi j’ai rencontré mon homme sur meetic mais vraiment par hasard, il avait pas mis d’annonce, la mienne était terrible tellement elle était insipide et j’alais sur le site 1/2h tous les 6 mois. J’ai flashé sur lui (enfin sur sa photo) un soir très alcoolisé (je m’en souviens même plus c’est dire). Le lendemain, j’ai reçu un mail de lui. 2 mails plus tard,on décide d’aller boire un verre. Résultat: connivence quasi immédiate, on a parlé des heures sans s’en rendre compte et 3 mois plus tard, ça roule. Bref, une annonce ne fait pas la chanson… Mais j’estime que j’ai eu beaucoup de chance sur ce coup-là.

    Si je voulais faire la fille qui se permet de donner des leçons parce qu’elle a un mec depuis 3 mois, je dirais qu’il faut que t’essaies d’attraper les opportunités qui te sont données même si t’as l’impression que le profil n’est pas assez brillant, la fille n’entre pas dans tes critères. Avoir des exigences, c’est bien. Mais quand ça te limite et que ça t’empêche d’essayer un truc qui sort de ton schéma pré-établi de femme parfaite, ça sert à rien au final. Laisse-toi surprendre, tu trouveras peut-être une bonne surprise au final…

  4. Je me faisais exactement la même réflexion sur les rencontres dans les bars, (et pourtant je suis une fille chouette !), alors c’est con de renoncer à sortir, parce que toutes les filles dans les bars ne sont pas de folles furieuses baignant dans leur vomi ! 🙂 Des fois y en a des adorables, qui savent juste pas trop comment s’y prendre pour rencontrer des mecs…
    PS, si vraiment tu trouves rien, ya une ligne A à Bordeaux aussi !

  5. Ahah, mais moi je sais ce qui cloche mon cher !!!

    Parce que les filles, gentilles, abordables, intelligentes, mignonne, drôles (etc etc … comme moi quoi ;)) et bien ces filles là, elles ne sont pas à Paris !

    Elles sont à Nantes 😉

  6. et oui comme l’on dit certaines avant moi ,les filles biens et célibataires ne sont pas à Paris, mais en province : Nantes, Montpellier (^^) et partout ailleurs lol
    Bon courage , moi je tente l’adoption on verra dans quelque temps le résultat …

  7. ce sont les projections qu’on se fait qui nous font échouer ne pas se poser des questions sur le ou la possibilité de qui nous rend infirmes au sentiment rien n’est écrit qu’on se le dise cesse donc et va de l’avant le reste c’est que du gribouillage la vie c’est du haut du bas sans filet

  8. Pour ma part, je fais une pause dans ma recherche de l’homme. Je fais de la musique en attendant d’avoir envie de reprendre cette activité. Il faut reconnaitre que c’est un boulot à plein temps 🙂

    Je ne vis pas à Paris, mais j’y vais (dés que je peux 8-D) et j’avais l’impression que les possibilités de rencontres étaient démultipliées…Me serais-je trompée ?

    Bonne nuit,

  9. Je comprend tout à fait ce que tu ressents dans ces soirées entre potes ou il n’y a que des couples heum.
    De ce fait j’adhère tout entièrement à ce que tu écris voilà, j’ai pas plus à dire.

  10. le vendredi 16 octobre il y a une soirée qui s’appelle la jurisnight, organisée par l’école des avocats de paris (efb, le places sont en préventes sur leur site). C’est dans le 2ème arrondissement je crois.
    Pour y être, je peux t’assurer qu’en droit, c’est environ 70% de nanas. Alors je suppose que dans ces soirées aussi, même si elles sont ouvertes aux extérieurs… Je dirais que ça se tente !
    Et bon courage pour la suite de ta quête…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *