Tous scopophiles ?

L’autre jour (il y a quelques temps), j’ai pris le train pour voir un ami. 20 minutes de trajet, ça laisse un peu de temps pour lire. J’entame donc « l’homme qui regarde » de Moravia. Oui, je suis heureuse, plusieurs de ses romans ont été réédités, je finirai bien par tous les lire. Dans ce roman, le héros, Dodo (oui, je sais) est un professeur de littérature et a tout une théorie sur la scopophilie. La lecture de ce roman m’inspire : sommes-nous tous scopophiles ?

Mais qu’est-ce que la scopophilie ? Ce n’est pas vraiment quelque chose de sexuel, ça peut l’être mais ce n’est pas une position du Kama Sutra. Selon Freud, c’est le plaisir de regarder. En gros, un espèce de voyeurisme. Dans ce roman, Dodo voit de la scopophilie dans toutes les œuvres littéraires, en gros. Après tout, un roman n’est-il pas du voyeurisme en soi ? Ca dépend de la façon dont c’est rédigé, soit on vit l’histoire, soit on l’observe de l’extérieur. Au cinéma, c’est pareil. Moi, j’ai envie d’appliquer le concept aux blogs.

Qu’est-ce qu’un blog de type journal intime ? C’est un peu de l’exhibition mais de l’exhibition contrôlée. Je ne vous montre que ce que je veux. J’étale mes états d’âmes mais je cache mon visage. Je suis impudique sur mes brouettes, un peu plus sur mes amours. Mes histoires de fesses, j’en parle sans complexes. Mes histoires de cœur, je préfère garder l’essentiel pour moi.

 Je suis une blogueuse et une grande amatrice du genre. Pendant mes mois de chômage, mon truc, c’était de trouver un blog et de le lire depuis le début. Récemment, je me suis donc régalée des aventures de Soph, de 7h48, de la salopette et d’Eulalie, je ne commente jamais avant d’avoir tout lu. Une fois que j’ai fini, je le mets dans mes liens et tous les jours, c’est la revue des blogs. Des fois, je commente, d’autre pas. Mais qu’est-ce qui nous pousse à lire des blogs ? Souvent, on lit les blogs de ceux qui nous ressemblent : si on regarde mes liens, ce sont essentiellement des vingtenaires parisiens, à quelques exceptions près. Parce que, mine de rien, ça rassure de voir que les autres vivent la même chose que nous, en bien ou en mal. C’est curieux comme on peut avoir la sensation de connaître des gens qu’on n’a jamais vus, qu’ils sont un peu nos amis. Ils existent pour nous et des fois, on existe pour eux (quand je commente, ce qui n’est pas toujours le cas). Des fois, on se demande si c’est vrai ou pas mais est-ce là l’essentiel ? Les blogs ne sont-ils pas une espèce de genre littéraire néo-réaliste ? J’ai, par exemple, lu le blog de Max, sorti en librairie. Bon, j’ai adoré mais c’était clairement pas réaliste. Trop bien construit, avec un début et une fin. Une trop belle fin à mon goût mais peu importe. Je prends ce que l’on me donne sans discuter. Tant que c’est rédigé avec une belle plume, c’est bien tout ce qui compte.
 

Dans ma vie, je suis plus voyeuse qu’exhib, plus lectrice que blogueuse. Je lis une quinzaine de blogs et quand un blog disparaît, ça me fait un petit pincement au cœur : mais que va-t-il (ou elle) devenir ? Pourquoi avoir fermé cette porte entrouverte par laquelle je matais ? Oh bien sûr, une fois un blog clos, je ne me mets pas à pleurer, j’enlève le lien de mon ordi (et de mon blog) et je passe à autre chose. Mais c’est vrai que c’est assez agréable de lire la vie d’autres, caché derrière son ordi, sans même forcément se signaler. Si je regarde les stats de mon blog et le nombre de commentateur réguliers ou non, je peux dire que pas 10% des lecteurs commentent. Certains se manifestent parfois par mail mais globalement, je ne sais pas qui me lit, qui mate ma vie en cachette avec son café, le matin au bureau. Excitant et flippant à la fois. Le côté flippant c’est pour mes employeurs ou collègues. Non mais imaginez qu’à l’époque, Pierre-Cécil m’ait lue et se soit reconnu ? Bon, je suis sûre que ça lui aurait fait plaisir de savoir qu’il est super choupinou mais ça fait pas très sérieux. Et puis, s’il sait qu’au lieu de partir en reportage comme prévu, je suis repassée chez moi pour une pause crapuleuse de deux bonnes heures avec mon mec de l’époque, heu… Bon, mon boulot fut fait, c’est là l’essentiel, mais quand même ! Sinon, j’ai deux ex collègues de l’asso qui sont blogueuses elles aussi, peut-être me lisent-elles ou m’ont-elles lues, qui sait ?

Mais bon, je laisse la porte entrouverte et je m’exhibe à ma façon. Je dévoile ce qui peut l’être et je cache le reste. Et pour être honnête, ça m’amuse follement !

Rendez-vous sur Hellocoton !

32 réflexions au sujet de « Tous scopophiles ? »

  1. la dent mauve dit :

    Pour tes stats je suis blogueuse, vingtenaire, commenteuse à mes heures mais pas parisienne , lol.
    Par contre je me sens pas spécialement mateuse en lisant ton blog. Allez je m’en va te jeter qq fleurs (mais c’est sincère qd mm lol) : c’est celui que j’ai le plus plaisir à lire.
    Ciao miss.

  2. Prof_galm dit :

    Je trouve que des photos de toi nue apporteraient beaucoup à ton blog. Dans l’attente de ce grand jour je te lis quotidiennement et t’en remerci

  3. Hesyn dit :

    Ouah, je suis dans les stats : vingtenaire, parisienne, bloggeuse… Lol, et au chômage au passage ^^
    Pourtant, je n’ai jamais eu l’impression de ‘mater’ à lire un blog… Puisqu’un blog est public, alors que le verbe ‘mater’ a pour moi quelque chose d’indiscret… Il n’est pas indiscret de regarder ce qui est au vu et au su de tout le monde 🙂
    En fait ça fait très peu de temps que j’ai découvert ton blog, et j’avoue, je n’ai pas encore pris le temps de tout lire depuis le début. Mais c’est mon deuxième commentaire, j’ai parfois du mal à me retenir de l’ouvrir 😀

  4. Valéry dit :

    Moi je ne suis pas blogueur!!

    Deux tentatives très vite abrégées…(Toi même tu le sais lol) Je ne dois pas être assez exhibo contrôlé pour cela, je ne serai pas assidu pour le mettre à jour quotidiennement…

    En fait je préfère le côté lecteur (fidèle…mais de blogs choisis au compte goutte), vingtenaire, parisien, commenteur…Et pourquoi je suis resté sur ton blog…

    C’est le côté « journaliste » qui m’a fait resté au début – donc oui… On est souvent attirés par ce qui nous ressemble – et ensuite j’ai pris plaisir à lire tes anecdotes (sujets), s’en est devenu divertissant ^^

  5. Valéry dit :

    Nina, tu as parcouru vite fait le blog de Hesyn ?

    Etranges coïncidences…Dans son blog elle parle d’un ami qui créé un journal, d’attachement à l’Italie, de maison d’édition (toujours un domaine + ou – similaire au notre)

    J’espère que ça ne te dérange pas que je l’interpelle 😀

    Hesyn ==> Tu as fait quoi comme études ? Quel est ton lien avec l’Italie (origines ou aimant sa culture…) ? Ca te dirai d’avoir un semblant de vie sociale (comme tu es au chômage :s) et de participer à la création d’un journal (newsletter au début) parlant de la vie culturelle italienne en Région Parisienne ? ^^

    P.S. Nina comment s’est passé ton RDV ?

  6. Hesyn dit :

    Valéry : comme études, j’ai fait une maîtrise d’Histoire, et après, un Master 2 Pro de Communication/documentation, et dans ce cadre-là, un stage de fin d’études dans un journal départemental.
    Quant à mes attaches avec l’Italie : toute la famille de ma mère est Italienne ^^ D’ailleurs, c’est pour ça que j’emploie l’expression « viscéralement attachée à l’Italie », je n’y ai été qu’une fois, et je m’y suis sentie chez moi plus que n’importe où ailleurs, c’était très étrange comme sensation… Je suis donc aussi très attachée à la culture italienne, par définition 🙂 Même si je n’ai pas eu l’occasion d’y retourner, et je ne ne parle pas un mot d’italien 🙂
    Après pour ta proposition, pourquoi pas, bien que je ne sois pas parisienne à proprement parler, puisque j’habite dans le 77… Mais éventuellement, sachant que m’engageant déjà dans un autre projet…

  7. Vingtenaire, parisienne et bloggeuse, c’est moi aussi 😉 C’est clair que lire els blogs des autres, c’est un peu mater leur intimité… ou ce qu’ils veulent bien nous donner, aprce que je ne raconte aps tout sur mon blog, seulement ce que je veux partager, et c’est pareil pour tous je pense….

  8. bioubeul dit :

    double vingtenaire, pas blogeur (encore que j’essayerai bien de blogger qqu voyages),
    parisien, expat depuis 16ans, et je doit dire que ma manière de lire ton blog est bien scopophile 🙂

  9. Valéry dit :

    Nina ==> Ton blog devient un lieu de recrutement ^^ (Je peux insulter…No, it’s a joke :-D)

    Hesyn ==> Ohh un profil qui peut correspondre aux recherches…
    Pour te le présenter brièvement, c’est un journal qui parle de l’actualité italienne en Région Parisienne (hum j’ai l’impression de me répéter), mensuel, 8 pages.

    On recherche des bénévoles (Nina fait aussi partie du projet ^^), prêts à s’engager sérieusement (on ne veut pas des personnes qui au bout de trois moi nous lâchent), pour rédiger un (ou deux…) articles par mois!! Ce qui te demande entre 2 à 4 heures de disponibilité chaque mois.

    Je ne suis pas sur Paris même (95), rassures toi tu n’es pas la seule ^^

    Maintenant si ce projet te tente, fais le moi savoir (je t’enverrai un message via ton blog avec mes coordonnées) et je te propose de se rencontrer (demandes à Nina, je ne mange personne ^^ lol)

  10. Hesyn dit :

    Dans l’absolu, oui, je suis intéressée… Après, ça mérite réflexion. En fait, le projet de journal de mon ami, ça fait 6 mois qu’il est dessus. Il a un maquettiste et avait trouvé 6/7 personnes qui l’ont presque tous lâché. On n’est plus que 3 rédacteurs et 1 maquettiste, et on avait mis ça en stand-by jusqu’à cette semaine. Je ne voudrais pas me lancer dans trop de choses sans réflexion, justement pour ne pas lâcher les gens au bout de 3 mois…
    Ceci dit effectivement, 1 ou 2 articles par mois, c’est faisable… Est-ce que c possible d’avoir + de précisions, et de donner une réponse définitive après réflexion ?

  11. Valéry dit :

    A quelle adresse puis-je t’envoyer un mail d’explication et mes coordonnées ? Si tu ne veux pas le mettre sur le blog, envoi un mail privé à Nina via son blog et elle me le transmettra (merci Nina ^^)

  12. vonwolf dit :

    objection votre honneur. je ne suis pas vingtenaire, pas blogger, certes parisien. Je ne me sens pas voyeur. Parfois je te lis, parfois non; parfois je suis choqué, souvent je ris. Et je crois bien que quelques lecteurs sont un peu comme moi sauf qu’ils lisent et n’interviennent pas. Ton Blog ressemble effectivement à un streap tease original au cours duquel tu choisis ce que tu enlèves, ce que tu remets, ce que tu exhibes… Tu tiens parfois ton lectorat en haleine. Tu fais participer d’autres bloggers. Tu sembles mettre un point d’honneur à répondre à chaque com. C’est certainement grâce à ta fougue (parfois choquante ou douteuse à mes yeux j’avoue), une certaine forme de générosité mais aussi et surtout à ta régularité. Quand i l m’arrive de te lire tous les jours, je me demande « qu’est-ce qu’elle va bien nous pondre aujourd’hui? » « comment va t-elle se déshabiller? » Peut-être un peu voyeur finalement… Quoiqu’il en soit, je ne m’en lasse honnêtement et bizarement que rarement en bon lecteur bien plus trentenaire que vingtenaire.

  13. Cédric dit :

    Cet article m’a fait poser la question suivante : au fait, pourquoi je lis ce blog tous les jours ?

    Je sais pas si on doit parler de voyeurisme, même au sens le plus léger du terme. Je ne crois pas que ton blog aurait plus de succès si tu parlais moins de tout et plus de cul, au contraire. Là on serait dans le voyeurisme.
    Mais de par la diversité des sujets que vous abordez, toi et les autres auteurs que je salue au passage, vous arrivez à garder une certaine crédibilité, un certain standing. Je trouve que les débats sur l’adoption par des couples homosexuels, par exemple, ont été tout aussi intéressants et enrichissants qu’un article plus orienté « brouette ».

    En fait, si j’aime ce blog, c’est parce que ça me donne tous les soirs l’impression de me poser en terrasse avec tous mes amis du sud qui se sont éparpillés sur toute la France. Ca parle de tout et de rien, avec plus ou moins d’inspiration, mais au final c’est ce qui en fait tout le charme.

    Merki à tous les auteurs, on le dit pas assez nous autres lecteurs 😉

  14. Laure dit :

    Hello !
    C’est marrant, après lecture de ton article je me sens pas mal « scopophile ». Je suis plusieurs blogs, certains dont les auteurs me ressemblent un peu (comme toi, je suis vingtenaire, parisienne depuis un peu plus d’un an et en transition entre mes études et la vie active), d’autres beaucoup moins, comme des blogs de jeunes mères.

    Pour le coup j’ai l’impression que je peux vraiment être taxée de voyeuse, je ne laisse presque jamais de comms et surtout j’adore savoir comment les autres vivent, depuis bien longtemps. Et surtout ma « maladie » s’étend dans plusieurs domaines, les romans comme toi, mais aussi (j’ai honte !) à la télé-réalité…

    Bref, j’arrête ce comm un peu long en souhaitant pouvoir « t’espionner » encore un bon bout de temps ! Et ptet qu’un jour je me lancerai moi-même sur un blog, mais j’en ai pas encore le courage…

    Peut-être que mon prochain comm sera pour te féliciter du résultat de ton entretien ! Il ne faut pas se fier à une impression mitigée, c’est souvent trompeur, je suis passée par là récemment.

  15. Je ressens tout à fait la meme chose que toi.. Le net ça rend voyeur :-s
    Au fait, tu passes jamais par chez moi ? Pitetre que ça t’a pas plus ! lol! C’est ça aussi les blogs, on peut choisir qui nous branche ou pas 🙂

  16. Salut! Moi aussi je suis vingtenaire ( débutante) et bloggeuse mais parisienne seulement quelques jours pas an ( et moi aussi j’aime beaucoup Moravia au fait).
    C’est un peu toute la question de l’existence des blogs que tu poses puisqu’ils sont surtout du genre journaux intimes. Pourquoi les écrire et pourquoi les lire?
    Perso je vagabonde surtout sur les sites de voyageurs, ça me donne envie de partir un peu partout et pi ça me donne des idées pour le mien parfois. Mais je suis aussi une fidèle des vingtenaires et de leur liaisons foireuses, au début parce que je suis tombée sur des anecdotes rigolotes, et puis maintenant parce que j’aime bien vos façons d’écrire.
    Et pourquoi en écrire un personnellement? sans doute parce que j’aime écrire depuis que je suis toute petite et que les photos sont faites pour être partagées…
    alors je ne commente pas souvent mais j’ai décidé de m’améliorer lol

  17. Qu’est-ce que j’apprends en écoutant la chanson qu’Aston Villa a écrite pour toi ?…

    Le matin, tu as les yeux collés et mauvaise haleine ?

    Ben moi je dis le mythe Nina en prend un coup !
    🙂

    (Hé range ton couteau ! Je déconne !!!)

  18. vonwolf dit :

    Je réponds à ton post d’hier : « fougue choquante et douteuse ». Je ne veux pas faire de procès! Si je ne suis pas content, je ne lis pas, je ne poste pas de com. J’espère donc ne pas t’avoir offensée. La fougue te caractérise bien je crois. elle me choque ou je la trouve douteuse parce que j’ai du mal avec les articles évoquant sans pudeur « la brouette » (c’est l’expression douteuse à mes yeux) et autres prestations sexuelles même si tu racontes ce qu’il m’arrive de vivre ou auxquelles j’aspire quand je suis seul. Quant à être idéaliste… un point pour toi.
    Perso, je supporte les samedis sauf aujourd’hui car je sors seulement de cours et que je vais m’abrutir devant la télé. Je hais les dimanches soirs, même quand je n’étais pas célibataire, pour peu que je reste enfermé chez moi dans l’attente du lundi matin. Je vais donc passer commande : Parle nous donc de tes dimanches soirs demain, pour éviter le spleen hivernal vespéral. Merci d’avance……

  19. together now dit :

    j’comm à nouveau ! moi-même j’suis devenu voyeur, visionneur,scruteur,découvreur,immagineur du blog Nina. Presque tt lu et sincèrement, je trouve tes bafouilles géniales (pour la plupart). De ma tour d’ivoire, j’ai creusé à mains nues 1 soupirail pour découvrir ce microcosme du world blog.,! Cette ouverture s’agrandit davantage chaque jour. Comme de bcp de mecs ,je pense, l’envie serait de te rencontrer. L’image que tu donnes de Toi est plutôt fascinante, alléchante, bandante ( sexe et intellect).
    Mais le virtuel engrange la faculté d’imagination…

  20. together now dit :

    Morning! moment fort; c là que la femme est la plus belle, authentique, les cernes….justifiés après l’amour. Le teint, celui maquillé par le vécu .Ton foutu caract., malgré tt on peut le percevoir (sauf si tt est tronqué). Tjrs 1 risque de rencontrer quqqu’un, amour , amitié,affaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *