Un réveillon avec des dauphins

J’ai une théorie : le réveillon donne le ton de l’année. Bon ça a pas marché trop en 2011-2012 puisque malgré un réveillon fort sympa entre amis, j’ai passé une grosse année de merde. Mais pour 2012-2013, ça marche pas mal : réveillon peinard avec un peu de dragouille et une année peinarde avec plein de séduction.

Young couple sharing a glass of red wine in restaurant, celebrating or on romantic date

Pour échapper à cette fumeuse théorie, je décidais donc cette année de me dispenser de réveillon en me barrant à l’autre bout du monde ou à peu près. Sauf qu’évidemment, sur le bateau, le personnel nous avait concocté un petit réveillon sympa à base de planteur, buffet et cocktail à base d’agrume et de gingembre.

astuce-bon-teint-3-juillet_0

Dîner à 20h30, je suis du côté des bouts en train, on se marre bien. Le repas est pas mal du tout, un peu épicé mais je supporte (mon estomac était déjà délicat sur le sujet alors depuis ma crise de foie de Noël, je vire parano), on a même du vin à table, la salle était richement tapissée de guirlandes multicolores.

new-year-eve

Après dîner, c’est soirée disco. On danse, on va prendre l’air dès qu’on manque d’étouffer. A l’arrière du bateau, on a braqué un gros spot sur l’eau pour attirer planctons et krill pour nourrir les poissons qui pourraient attirer du gros. Et ça loupe pas : les dauphins se jettent sur les poissons volants qui ne sont pas de taille.

10153be7

Retour sur la piste, séquence séduction. Un des encadrants, qui doit avoir pas loin de l’âge de mon père, s’amuse à draguer toutes les filles. En plongée, c’est assez souvent comme ça. A un moment, il me détaille et me sort un sublime « ah mais en fait, t’es assez jolie ! ». Oui oh bah, je vais prendre l’air hein. Plus tard, sur la piste de danse, le dive master très comestible vient danser collé serré derrière moi avant de me demander « t’as senti quelque chose ? ». Alors ne nous méprenons pas, il avait un slip avec une espèce de guidon en peluche devant qui fait que oui, j’ai bien senti le truc entre nous…

funny-underwear

Minuit, l’heure des bisous, j’ai eu droit à la première bise de la nouvelle année donné par une de mes collègues de plongée. Ensuite, une fille qui nous enlaçait tous avec tant d’ardeur que j’ai cru qu’elle allait y mettre la langue, un homme marié a failli m’arracher les cervicales en m’étreignant, l’encadrant libidineux m’a fait trois fois la bise. Bref, des bisous et des câlins.

group_hug-friends

On danse puis vient l’heure de migrer du salon pour pas déranger ceux qui veulent dormir. On grimpe donc direct sur le sundeck aka « le toit du bateau ». Là avec une autre fille, on ondule face au vent, j’ai lâché ma blonde chevelure pour la jouer comme Beyonce. Étrange sensation de danser ainsi au vent, pied nu, sur un sol qui tangue.

beyonce-hair

Alors, 2014, ça s’annonce comment ? Là, j’ai envie de dire : moments incroyables, tout plein d’amour, une séduction au top et des nœuds dans les cheveux. Bah oui, tout ne peut pas être parfait non plus ! Ou alors en version pessimiste, je vais tomber sur des mecs qui me feront passer des peluches pour preuve d’intérêt mais on ne peut pas être pessimiste avant le 15 janvier quand même. D’ailleurs notons que cette fois-ci, malgré une piste de danse casse-gueule, mes os ont conservé leur intégrité.

Une réflexion sur “Un réveillon avec des dauphins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *