Le jeu de séduction au féminin

Qui a dit que les filles ne draguaient pas ? Ben, après la scène à laquelle j’ai assisté jeudi soir dans le métro, je vous le dis : si, les filles draguent. Et elles sont aussi subtiles que l’humour de Cauet. Et comme je suis garce et moqueuse, je vous en parle forcément.

 

dragueuse

En ce moment, je mets mes lunettes de vue. Parce que comme ça, quand je fais mes podcasts vidéos, je fais plus sérieuse. Du coup, ça me permet de voir ce qu’il se passe autour de moi et ça vaut le coup d’œil. Jeudi, je repars après avoir tourné sur le Trocadéro et au fur et à mesure des arrêts, je me retrouve juste à côté d’un mec plutôt pas mal qui est accompagné d’une fille plutôt pas jolie, à mon goût. Déjà, elle doit avoir 10 ans de plus que lui, les cheveux noirs coiffés en casque sans volume, du rouge à lèvres tellement rouge que t’éteins la lumière, tu le vois encore… Bref, de façon totalement subjective, je la trouve pas top. Mais son jeu de séduction est pour le moins remarquable.

 

Etape 1 : « han, t’as vu mes cheveux ? ». Elle part sur un : « tu trouves pas mes cheveux trop longs ? Trop courts ? » « Mouirf ». « Ah mais vas-y, dis-le si ça te plaît pas ». Jeune demoiselle, en hiver, moi, j’attire pas l’attention sur mes cheveux rendus incoiffables par cette putain d’électricité statique de mes fesses. Même s’ils sentent bon grâce au shampoing mandarine-cacao gracieusement offert par Drucilla.

 

Etape 2 : « je remets du rouge à lèvres ». Rouge, donc. Rouge, rouge, rouge ! Un copain m’expliquait un jour en cours de sociologie de l’administration (c’est aussi chiant que ça en a l’air) que les femmes se mettaient du rouge à lèvres pour rappeler la rougeur de leurs autres lèvres. Moi, j’avoue qu’après 4 ans et demis passés avec un « han, t’as
du rouge à lèvres, je t’embrasse pas », j’ai arrêté d’en mettre, sauf grandes occasions genre soirées, entretien d’embauches ou photo pour mon CV (mais le photomaton rend irrémédiablement moche, avec ou sans gloss). Donc mademoiselle sort son petit miroir et se remaquille les lèvres consciencieusement. Là, par contre, j’avoue mon admiration car moi, à sa place, j’en aurais joyeusement foutu partout (sauf sur mes lèvres, ça serait pas drôle, sinon).

 

Etape 3 : « je me fais remarquer ». Donc la demoiselle a tenté d’attirer l’attention sur ses cheveux et ses lèvres sans succès donc elle décide de changer de chaussures. Si, si, si. Elle prend une paire dans son sac tenu par jeune homme et opère le changement tout en tenant des commentaires du genre « MAIS NON PERSONNE NE VOIT QUE JE SUIS EN TRAIN DE CHANGER DE CHAUSSURES ! ». Et son camarade de rétorquer : « si, le mec derrière toi est mort de rire ». Hélas, je dus arrêter là mon observation parce que j’étais arrivée à destination.

 

Mais cette demoiselle s’escrimant à attirer l’attention de l’Homme, même si elle en faisait des caisses, je la comprends. Quelle fille ne s’est jamais retrouvée à sa place, c’est-à-dire en présence d’un homme qui nous fait fondre et qu’il ne comprend pas qu’on le veuuuuuuuuut ? A moins qu’il ait compris mais fasse mine de pas comprendre pour pas nous blesser. Faut dire que la séduction est un art bien compliqué. Hier soir, j’ai aidé un jeune homme à éconduire une demoiselle qui trouvait méga fun de lui parler en le vouvoyant. Moi, je trouve ça juste lourd mais chacun sa technique. Enfin, d’un autre côté, quand monsieur est sous le charme, quelle que soit notre technique, elle marchera. Là, de voir la demoiselle se débattre avec son rouge à lèvres et tout ça, ça me faisait de la peine. Car il était manifeste que le monsieur s’en foutait un poil. Pourtant, peut-on lui reprocher d’essayer ? Que celle qui n’en a jamais fait des caisses pour un homme lui jette la première pierre. Parce que y a rien de pire que de draguer une personne qui ne répond pas, si, si, si ! Moi aussi, j’ai été lourde comme de la fonte avec certains mecs. Je me suis entêtée parce que je ne voulais que celui-là. Et c’est fou comme l’amouuuuuuuuuuuur (enfin, l’attirance), ça nous rend de suite maladroit.

 

Sauf que si monsieur est intéressé, il nous trouvera touchante. Sinon, il nous trouvera juste lourde.

Rendez-vous sur Hellocoton !

38 réflexions sur “Le jeu de séduction au féminin

  1. Nina, c’est clair, tu cherches un mec. Sinon, tu n’aurais même pas fait attention à ce couple. Si le mec avait été moche, quelle aurait été ta réaction ? Probablement de l’indifférence. Cette femme qui se remaquille pour lui plaire, c’est plutôt attendrissant parce que plein de maladresse. Elle n’est peut-être pas très jolie, plus vieille que lui de dix ans… mais s’il est aussi patient avec elle, c’est qu’il a probablement de bonnes raisons : les siennes.

  2. Je crois qu’en général (pour peu qu’on soit pas complètement « aveuglée » par l’Homme en question), on se rend vite compte si le mec est intéressé par nous ou pas, quelle que soit notre méthode de séduction… Le problème en fait c’est : comment rester soi-même quand on veeuuuuut l’autre ? (tu avais déjà parlé de ça dans un autre article je crois…).
    ça me manque de ne plus prendre le métro pour observer les gens… 🙂
    Bonne journée 😉

    p.s: ce qui me plaît dans ton blog, c’est en fait de ne pas venir pendant une semaine, puis prendre une bonne heure la semaine d’après pour lire 7/8 articles d’un coup, le pied!!! 😀

  3. et oui autant ya des mecs lourds, autant y a des nanas lourdes. comme quoi pas de jaloux c’est pour tout le monde pareil. maintenant je sais pas si y a des filles qui par fierté vont traiter un mec de connard parce qu’il aura pas voulu conclure. mais bon c’est pas le sujet.
    cela dit c’est vrai qu’il nous est toutes arrivé une fois de sortir un truc con devant un mec qui nous plaisait.

  4. Apres il faut aussi voir si t es limité par le temps ou pas. Une séduction H ou F ca prend du temps et c est tres subtile. Entre deux stations de metro, exit la subtilité je pense…
    Pour ce qui est de l interet, c est vrai que c est craquant lorsqu une femme montre son interet, meme de facon maladroite.

  5. est-ce que qqun a déjà songé à faireune thèse sur la « sociologie des transports en commun » ça pourrait être sympa. je dis ça parce qu’en comparaison avec ce que jelis ici, il ne se passe jamais rien dans LE métro toulousain. mais c’est vrai qu’il est nul à toulouse il fait un peu jouet playmobil à coté de son homologue parisien….

    sinon la séduction peut aussi être une maladie malheureusement : chercher à séduire toujours c’est compenser un manque affectif présent ou passé.

  6. C’est surtout pas comme ca que t’attires un mec. Plus tu es insaisissable, plus tu es attirante. Je deteste les filles qui mettent du rouge a levres, quelle horreur !

  7. manque de technique de la fille ou technique trop « rentre dedans »
    qui serait aussi lourd coté masculin(salut la meuf t’es bonne lache un sein t’en a deux…)
    Malheuresment je dois etre d’accord avec cet article (dieu sais que ca me coute)mais d’apres certaines de mes rencontes qui essaye de me cartonner sur mes articles bloguesque anti femme!
    certaine me disent qu’elle arrive a seduire les hommes…
    Mouais juste un coup de bol et surtout des techniques primaire d’ondulation du cul. J’aimerais bien que les techniques de seduction feminine soit un peu moins cruche
    parce que sinon je ressors une massue et je vais ramener un paquet de conquete dans ma grotte.

    http://penseesprophetiques.over-blog.org

  8. bonjour ça faisait un bail que je n étais pas venu, je reviens donc sur un article précédent…j ai bien aimé ton gag c était sympa et rafraîchissant. combien de fois j ai pu rêver ainsi dans les transports sur une tel scénario…ha ces filles du quotidien qui ont autant de charme qu en soirée, c’est ça la vrai beauté. Bref je m égare !
    Pour revenir à ton article présent, la maladresse, c’est ce qu’il y a de plus jolie dans la séduction pour tout un tas de raisons. La sincérité qu elle dégage, le charme de la situation…
    Il n y a rien de plus laid que la(le) séducteur(rice) sûre de son potentiel et de l’aboutissant qui applique une série de rêgles juste pour la forme.

  9. un homme dans un rapport de seduction a plutot interet a etre sur de lui
    la femme a par essence besoin de securité
    si le mec arrive en ayant la certitude qu’il va se planter en beauté
    la belle va certainement aller chercher le premier crétin en harley daavidson beaucoup plus rassurant

  10. Je dois être aveugle car je ne vois pas du tout où est l’attitude séductrice ici. Une fille qui se remaquille ou qui remet ses chaussures, y’a plus excitant… On a plus l’impression qu’elle cherche à se faire remarquer par les autres que par son compagnon. Typiquement ce que je déteste (attitude m’a tu vu).

  11. Jack Zeprophet > ben ça depend moi je trouve aussi qu’un mec qui manque un peu d’assurance ça a son charme. au contraire c’est marrant de le déstabiliser un peu (mais gentiment hein).

  12. Le truc bête c’est que parfois une fois la séduction finie et ben il n’y a plus rien, et ça c’est relou!
    Sinon hier dans un resto « j’écoutais malgré moi » (je sais c’est une mauvaise habitude) le couple d’à coté et ben franchement il y avait du signal de tous les cotés, elle se tortillait les cheveux, des éclats de rire alors que les blagues du monsieur était pas trés droles et meme une petite caresse sur la main au moment du dessert…entreprenante la demoiselle!!!!

  13. Mais Nina, voyons, draguer au féminin, ça se fait, et très bien, même, si on sait y faire. Disons que c’est comme les mecs, t’as ceux qui, tels un Joey Tribbiani te diront « How are you doin' » et malgré toi, tu rougiras et tu te pisseras dessus, et t’as les gros lourds. Là t’es tombée sur la deuxième catégorie, version fille…
    La différence entre le bon dragueur et le mauvais dragueur? Est-il nécessaire d’être un peu poète pour savoir draguer? Ooooh putain c’est essentiel! (merci qui pour la réf. culturelle?)

  14. Nina, pour ton électricité, ce qui me gêne, c’est qu’elle soit localisée au niveau de test fesses. C’est du jamais vu. Ils ont raison dans les autres com, tu devrais écrire un livre. Tu as un bon sujet.

    3rendez dynamique l’électricité statique de vos fesses. Théorie et exercices, exemples vécus. Par Nina B. »

  15. Pour continuer dans le « ça n’a rien à voir avec le post » et le « je raconte ma vie meme si ça n’interesse personne » il y a une expression qui me raméne direct dans ma cour de récré de maternelle c’est « t’as les boules, t’as les glandes, t’as les crottes de nez qui pendent! » Et oui j’assume!!!

  16. Hum.. le moins qu’on puisse c’est qu’elle a du cran, la moche. Remarque, qu’avait-elle à perdre si ce n’est sa fierté ? Et encore… Faudrait-il encore qu’elle n’en ait que peu !

    Mais voilà. C’est une technique sans espoirs, à moins de tomber sur un « mort de faim » comme certains aiment à se nommer !
    Bonne St Valentin tout de même !

  17. Une nana qui drague…on m’a jamais dragué moi c’est terrible, grand moment de solitude en ce jour de St Val! Bon faut reconnaitre que c’est probablement pus gênant qu’autre chose quand c’est fait avec toute la subtilité du caterpillar comme ici. Oui je me rassure comme je peux et alors?
    Plus sérieusement c’est vrai qu’on peut être très maladroit quand on tente de séduire… Genre moi il ya peu, une chouette nana, qu’est ce que je trouve de mieux à dire pour engager la conversation: Le couple, le mariage, des gosses, pure construction sociale d’un ideal au rabais…spas?
    Eh ben pour signifier « je voudrai entamer une séquence de séduction avec toi » on a vu mieux comme signifiant…

    Ca vous arrive jamais de vous donner des claques mentales au moment ou vous sortez des trucs à l’instinct et au pire moment, comme si c’était plus fort que vous?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *