Pourquoi il faut regarder les films catastrophe avec des avions dedans

Pendant longtemps, j’étais phobique de l’avion et dans un élan masochiste, j’adorais regarder tous les films et téléfilms où ça chie dans l’avion. Genre la scène de début de Destination Finale m’a terrorisée et je vouerai toujours un certain culte à Lost.  Et pourtant, la plupart des films et téléflims se déroulant dans des avions sont de fait mauvais et se déroulent sur un même schéma, ce qui fait que je les aime d’amour (ma merdophagie ne s’améliore pas avec l’âge). Déjà, l’avion est le meilleur huis clos du monde puisqu’en plus de l’enfermement, la mort rôde à tout moment : une … Continuer de lire Pourquoi il faut regarder les films catastrophe avec des avions dedans

Le complexe de la sous-culture

Ceux qui me lisent depuis la naissance de ce blog auront peut-être noté une légère évolution sur un point. Non la disparition de mes récits sexuels, je parle de culture. Voyez pas ? Simple : je suis officiellement décomplexée de la sous-culture. En somme je n’ai aucune honte à dire que j’écoute de la musique hypra formatée, à lire du Guillaume Musso dans la rue, même si je trouve ça très mauvais, et je suis très fière de voir les vingtenaires cités sur le blog des sitcomologues, je savais que mes nuits blanches devant AB ne seraient pas vaines. Je ne ressens … Continuer de lire Le complexe de la sous-culture

Des jours et des vies ou la drogue, c’est courant chez les scénaristes

Avec Vicky, on a des vices et parmi ceux là, une vraie passion pour les bouses télévisuelles. On a regardé ensemble Alerte à Malibu, Sex House et maintenant, on commente dès qu’on peut Sunset Beach mais surtout Des jours et des vies. D’ailleurs, elle en a parlé la semaine dernière. Vive la chaîne Fox Life ! Des jours et des vies, je connaissais avant. Il fut un temps où je me levais tôt pour retaper mes cours et je regardais ça en attendant Amour, gloire et beauté qui reste mon soap chouchou tant la perversité devient un art. Mais Des jours et … Continuer de lire Des jours et des vies ou la drogue, c’est courant chez les scénaristes

Entretien : et si je te disais vraiment qui je suis

Je parlais la semaine dernière et la semaine d’avant des entretiens. La question récurrente est « quelles sont vos qualités et vos défauts », histoire de cerner a) notre capacité à cerner les qualités indispensables au poste à pourvoir et b) notre art de la diplomatie… Ou de l’hypocrisie, plutôt. Alors forcément, on s’y plie en se disant qu’un jour, on sera peut-être de l’autre côté et qu’on posera une question aussi navrante parce que je ne sais qui a décidé que tout entretien passait par cette question. « Alors Mlle Bartoldi, quelles sont, à votre avis, vos principales qualités ? – D’abord, je suis souvent de … Continuer de lire Entretien : et si je te disais vraiment qui je suis

Femmes de footballeurs

Mais non, allez, je vais pas vous parler d’Adriana Karembeu, restez (ou ne partez pas, au choix) ! En ce moment, je suis assignée à domicile pour cause de pas de transport et qu’en plus, il pèle donc le soir, je suis chez moi. Récemment, j’ai (re)découvert une série formidablement naze qui, regardée au 2e degré, voire plus, est excellente, c’est femmes de footballeurs, série anglaise qui raconte la vie de footballeurs d’une équipe de foot et de leurs épouses. Titre explicite, donc. Au départ, le seul intérêt que je trouvais à cette série était le nombre de petits culs musclés masculins qu’on … Continuer de lire Femmes de footballeurs

Ben, tiens, si je prenais un amant ?

Avant d’aller plus avant dans cet article, je précise pour ceux qui tombent sur ce blog pour la première fois et à qui je souhaite la bienvenue que je ne suis pas actuellement en couple donc tout ceci n’est que fictif.   Vendredi soir, je rentre chez moi avec ce qu’il reste de mes pieds congelés et ô surprise, je découvre un nouvel article d’Enzo sur les règles d’or de l’adultère. Tout en débattant (enfin, débattre quand on a le même avis, c’est pas trop le mot) du sujet avec le jeune homme sur MSN, je décide de prendre le sujet en … Continuer de lire Ben, tiens, si je prenais un amant ?

Sériale téléspectatrice

Ouvrons un programme télé au hasard. Oui, peu importe le titre du magazine, le programme est toujours le même, hein ! Que voit-on ? Des séries, des tas de séries, encore et toujours des séries. Il y en a tellement que même Technikart a sorti un numéro spécial séries pour l’été. Quel est l’intérêt des séries ? Une histoire qui s’étale sur tout un tas d’épisodes, ça peut durer longtemps, une dizaine d’années et même ne jamais s’arrêter (genre les feux de l’amour ou amour, gloire et beauté, ça a commencé, j’étais même pas née). Le but des créateurs est de capter le spectateur suffisamment … Continuer de lire Sériale téléspectatrice

Rien n’’est pire que l’’attente

Cette semaine, j’ai eu deux entretiens pour la même boîte. Je vous raconte. Lundi, je me lève, je fais mon pipi, je m’habille, j’ouvre les volets en évitant de trébucher sur Kenya qui me tourne autour en miaulant pour que je lui file des croquettes. Oui, il faut savoir que mon chat est une bête curieuse, manifestement anorexique qui aime réclamer des croquettes alors que sa gamelle est pleine. Mais si vous lui en mettez quelques unes de plus, elle en mangera trois et se cassera, toute contente. Mais là n’est pas le sujet. Bon, je fais mon café, tout … Continuer de lire Rien n’’est pire que l’’attente

Halte au terrorisme intellectuel

L’autre jour, en lisant mes blogs préférés, une discussion en comm m’interpelle. Dans sa planche, notre ami blogueur explique qu’il n’aime ni Céline ni Vian et en comm, ça ne rate pas : « mais comment tu peux dire ça ? ». Et oui, les goûts personnels n’ont pas leur place en culture, apparemment.   Bon, tu me connais lecteur, je ne supporte pas l’inculture. Ne pas savoir qui a écrit Le Rouge et le Noir, les Misérable, le Horla, les Yeux d’Elsa ou Voyage au bout de la nuit, ça me dépasse. Surtout que bon, suffit d’écouter ses cours de français pour le … Continuer de lire Halte au terrorisme intellectuel

Toi aussi, joue à Rachel et Monica !

Aujourd’hui, je me lance dans un exercice particulier : je vais parler d’un sujet auquel je ne connais rien. Mais bon, je suis journaliste, hein, je sais faire face à ce genre de choses. J’ai même écrit un article sur l’influence du territoire sur le parcours scolaire, la preuve que je peux écrire sur n’importe quoi ! Mais cessons cette digression et parlons du sujet que je veux aborder aujourd’hui : la colocation.   Depuis mes 18 ans et demi (à peu près), je vis seule dans un petit studio d’étudiante. J’en ai occupé trois pour l’heure, deux à Toulouse et mon actuel … Continuer de lire Toi aussi, joue à Rachel et Monica !