Ces livres qui nous prennent pour des lapereaux

Parce que les lapereaux, c’est trop mignon, j’y ferai référence régulièrement, le tout accompagné de la photo idoine, même quand je parle littérature. (je mettrai des loutres et des pandas roux aussi) Samedi, 17h, 2 jeunes fous décident de se rendre à la FNAC pour quelques achats de Noël. Lui doit trouver des cadeaux pour sa soeur, son beau-frère, ses neveux et sa cousine de 18 ans dont il ne sait à peu près rien, je dois trouver un cadeau pour Anne. Et d’ailleurs, j’ouvre une parenthèse : Victor m’avait suggéré d’offrir à mon amie mes deux films de Wes … Continuer de lire Ces livres qui nous prennent pour des lapereaux

Soyons trashs, clashons les roux

Introduction : je ne supporte plus cette notion de clash. Dimanche, dans le train (oui, encore, 6h de route, ça te laisse du temps pour plein de choses), je feuillette Néon, magazine que j’apprécie fort quand soudain, un passage me fait un peu bondir sur mon siège : Les rouquemoutes ? Sérieusement, les rouquemoutes ? On refait la même phrase avec nègre ou black, rebeu ou ratasse, jaune ou gniaqué (comment on est censé l’écrire ??), ça ne vous choque pas plus ? Je vomis le racisme anti roux, purement et simplement. Je trouve ça non seulement crétin mais surtout, c’est une … Continuer de lire Soyons trashs, clashons les roux