Dynastie : le soap que j’aurais adoré écrire

Nous sommes dimanche et à l’heure où vous lisez cet article, il est possible que je sois en train de me vautrer dans mon plaisir coupable : taper mes articles devant Dynastie (et Riverdale, j’en parlerai peut-être un jour si j’ai quelque chose à en dire). Oui, on sait, j’aime les soap operas, les télénovelas et ces trucs nuls. Sauf que là, Dynastie atteint une nouvelle dimension, celle du “on n’en a plus rien à foutre, YOLO”. En fait, j’ai un peu regardé par curiosité au départ, un jour de rien, certainement, pour m’occuper. Première impression : c’est vulgaire. C’est … Continuer de lire Dynastie : le soap que j’aurais adoré écrire

SOS Vol 534

Un téléfilm avec un avion en perdition, mon péché mignon. Un téléfilm sur un avion en perdition commence toujours par une scène anodine sur l’un des personnages clé comme là, on voit un mec, pilote d’avion, qui a eu un atterrissage difficile. On sent le traumatisme et on sent qu’il va prendre un avion qui va mal aller. Tension. Pendant ce temps là, les gens entrent dans l’avion, on nous présente l’air de rien les personnages : les hôtesses dont Alexandra Paul, la fille sans seins d’Alerte à Malibu, dont on devine qu’elle va être une des grosses héroïnes de … Continuer de lire SOS Vol 534

Pourquoi il faut regarder les films catastrophe avec des avions dedans

Pendant longtemps, j’étais phobique de l’avion et dans un élan masochiste, j’adorais regarder tous les films et téléfilms où ça chie dans l’avion. Genre la scène de début de Destination Finale m’a terrorisée et je vouerai toujours un certain culte à Lost.  Et pourtant, la plupart des films et téléflims se déroulant dans des avions sont de fait mauvais et se déroulent sur un même schéma, ce qui fait que je les aime d’amour (ma merdophagie ne s’améliore pas avec l’âge). Déjà, l’avion est le meilleur huis clos du monde puisqu’en plus de l’enfermement, la mort rôde à tout moment : une … Continuer de lire Pourquoi il faut regarder les films catastrophe avec des avions dedans

Oh putain ! J’’ai le cul moite…

Par Gauthier (Sous-titre : ma semaine à Paris)  C’est un bon résumé… Mais je vais essayer de vous faire découvrir cette ambiance si particulière qui fait que les semaines sont longues…   Week-end fatigant : ` Dimanche soir je suis à Toulouse, j’ai passé un week-end horrible. Avec Océane on a passé 48h à s’incruster dans des soirées (où nous étions invités officiellement) histoire de bien se sentir de trop, mais bon on est faible devant une promesse de vodka. Comment peut-on s’incruster dans une soirée où on est invité, ben tout simplement parce que les gens présent n’ont rien à … Continuer de lire Oh putain ! J’’ai le cul moite…