La Valette, la douceur maltaise

Les deux premiers jours à Malte avaient un peu été en deçà de mon imagination. Toujours mon problème : je fantasme des fois tellement un lieu que lorsque j’y suis et que ce n’est pas tout à fait aussi magique que ce que j’avais imaginé… Malte, j’avais nourri mon imagination à travers deux médias : la puissance des ténèbres d’Anthony Burgess et la vidéo du Fossoyeur de Films. D’ailleurs, c’est assez symptomatique : dans la vidéo, ils évoquaient le village de Popeye. Moi, je me voyais déjà déambuler dans ce village fantôme en carton-pâte… Sauf que c’est un parc d’attractions. Payant et cher. Avec tout un tas de jeux gonflables dans l’eau. Pas du tout un village abandonné donc. Mais on va pas parler de Popeye… Essentiellement parce que j’y suis pas allée. On va parler de La Valette, cette douce cité à l’ambiance particulière. Magique presque.

La Valette

Lire la suite