La fille de l’eau, quand l’eau devient précieuse

Après Leila et son Inde desséchée, j’ai eu envie de rester sur la même thématique avec La fille de l’eau. Pas de dimension féministe, ici. On va rester purement sur le sujet de l’eau. Nous allons suivre l’histoire de Noria, jeune apprentie pour devenir maître de thé, dans un monde qui souffre cruellement de la soif. Et vous le savez : quand une ressource manque, l’autoritarisme n’est jamais très loin.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *