Ingrédient de dystopie : le cataclysme

J’ai le goût du post-apo. J’aime que l’on me parle des sociétés d’après, de civilisations qui survivent plus ou moins après que les cartes aient été violemment rebattues. Les dystopies partent souvent d’un élément de la société qui a évolué. Une nouvelle technologie qui modifie les habitus des Humains. Une vieille guerre qui a donné le pouvoir à des gens bien décidés à le garder, des machines qui ont esclavagisé les Humains, des survivants qui évoluent en vase clos comme un Silo géant ou des stations de métro. Bref il faut une cause pour basculer nos sociétés telles que nous les connaissons. Et souvent le cataclysme est une bonne façon de replacer la civilisation sous la loi de la jungle. Les plus forts ou les plus malins d’abord. 

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *