Et maintenant, on oublie que la moitié des Français a voté extrême-droite

Je tapote cet article dimanche matin alors que je ne sais pas encore qui a gagné les élections. Mais je ne vous cache pas que je n’ai aucun doute sur le visage qui s’affichera à 20h sur les écrans et le nom qui apparaîtra dans mon fil Twitter. Oui, j’ai pas la télé donc c’est via les réseaux sociaux que j’apprendrai qu’on en aura repris pour cinq à sept ans de Macron. Yay. Dès lundi ou mardi, selon l’état de fatigue, on parlera directement troisième tour. Et dans une semaine, plus personne ne parlera du fait que près de la moitié des Français ont voté extrême-droite. Personnellement, il me semble qu’ignorer un problème ne le résout pas.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *