Une esthétique de la guerre

J’aurais pu écrire un article sur ce qu’il se passe en Ukraine mais à quoi bon ? Je n’ai rien d’inédit à apporter et mon sentiment de petite Française qui a peur d’une guerre lointaine, je ne vois pas l’intérêt. Je suis comme tout un chacun face à cet énième conflit : jusqu’où ira l’escalade ? Va-t-on mourir du réchauffement climatique, d’un variant ultra-vénère du Covid ou d’une bombe atomique russe ? Les jours se suivent sans se ressembler, on oublie les dramas d’hier pour la menace du jour. Il y a cependant un sujet qui m’interroge et je suis très loin d’être la seule à tiquer : la perception des réfugiés Ukrainiens. Mais aussi cette esthétique de la guerre.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *