On vit à l’ère de la post vérité. Ok et après ?

Il monte, il monte, le Zemmour, le Seigneur des bois, Mesdames. Il monte, il monte, le Zemmour… Commençons par un aveu. Je réalise que finalement, je connaissais assez mal l’animal. Enfin, que je n’avais jamais cherché à le connaître plutôt. Je le savais menteur comme un arracheur de dent. Citer des rapports qui n’existent pas, tordre la vérité jusqu’à la rendre adaptable à sa sauce. J’ai longtemps cru que cet homme finirait sa carrière oublié de tous. Une mauvaise blague qui avait déjà assez bien duré. Pas de chance, on a remis une grosse pièce dans la machine. Je ne sais pas si le mec sera, in fine, candidat. Je continue à en douter mais en attendant, j’en peux plus de voir sa gueule satisfaite dès que quelqu’un perd patience devant ses mensonges éhontés. Car il sait qu’il ment. Tout le monde le sait. Mais cette parole « alternative » a désormais son rond de serviette sur les plateaux télés.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *