Galaxy Express 999, en route pour l’immortalité

Parmi mes traumatismes d’enfance, les animés tirés de l’oeuvre de Leiji Matsumoto se placent assez haut dans la liste. Genre ma mère louait régulièrement deux cassettes vidéo effroyables : La petite sirène et Princesse Millenium. Non, pas La petite sirène de Disney. Mais la version japonaise où à la fin, elle meurt. Princesse Millenium n’est pas très riant non plus. Et nous avons également Galaxy Express 999. J’ai un vague souvenir d’un épisode où à la fin, le train quitte Mars en abandonnant un vieux qui va mourir. J’ai vraiment eu une enfance joyeuse grâce à la télé. Mais il y a plus à dire sur Galaxy Express 999 car… oui, c’est une dystopie.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *