Suis-je en train de me faire dépasser par mon oeuvre ?

Titre hautement prétentieux, I know, I know. Mais je suis en pleine crise existentielle de l’écrivaine, une crise massive. Alors non, je ne parle pas d’un succès foudroyant de Green ! J’en ai vendu très précisément zéro en juillet, ahah. Mais je suis en train de faire un joli marque-page qui me servira… à rien mais ça m’amuse. Non, aujourd’hui, je parle du monstre que je suis en train de créer. 340 pages et j’en suis à peine à la moitié, je crois. Et les personnages vivent leur propre vie, c’est ouf. Je crois que je suis en train de me faire dépasser par mon oeuvre… aka la réécriture de Technopolis.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *