Je n’y crois plus : éco-anxiété au maximum

Je suis d’un naturel cyclothymique. Pas au sens clinique du terme mais je suis d’humeur changeante. Globalement joyeuse et optimiste mais parfois, je suis minée. Je me réfugie souvent dans le déni, je me dis que les choses vont forcément s’améliorer, qu’il peut y avoir une issue positive. Et pour certains trucs, oui, ça marche. Mais pas en matière d’écologie. Là, c’est foutu, on va périr noyé, brûlé ou étouffé par une trop grande chaleur. Je n’y crois plus. 

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *