De l’importance de la bêta-lecture

Ecrire est un chemin que l’on accomplit souvent seul. Depuis que j’ai entamé ce périple d’auto-édition, je me plains souvent de me sentir un peu toute seule à porter ce projet à bout de bras. Mais je l’ai un peu cherché cette solitude, préparant mon projet dans la solitude de mon chez moi, tissant mon histoire à l’abri des regards. Du coup, quand j’annonce que Green ! est enfin disponible, tout le monde s’en fout vu que personne ne l’attendait. Et cette histoire me permet de mesurer quelques erreurs. Dont celle de m’être passée de bêta-lecture.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *