Le barrage républicain, faudrait pas que ce soit qu’entre deux tours

Il y a une semaine, je me suis couchée déprimée. Pire que déprimée. Triste et angoissée. Pourquoi un tel mouron ? Encore le travail ? Non, même si ça devient bien l’enfer. Mais cette fois, c’est vraiment l’actu qui m’angoisse. Le coronavirus ? Non, pas tant que ça. Je veux dire, j’ai bien compris qu’on avait renoncé donc bon… Non, ce qui me file la gerbe, c’est la peste brune.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *