Inspiration de fin de monde

On aime se faire peur. Je sais pas bien pourquoi et je suis pas là pour analyser ça. Un pic d’adrénaline, sans doute. On aime croire qu’on vit une fin sanglante de l’histoire, celle où les immeubles s’effondrent et la Terre craquèle façon 2012. Ah, c’était un peu la folie, 2012.. ça me paraît si loin. La fin du monde excite l’imagination et quand on vit une situation exceptionnelle pour de vrai, c’est parti pour de folles histoires.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *