Avons-nous une date de péremption ?

Par Laurent

[Aujourd’hui, nous accueillons un nouveau vingtenaire alors tu es gentil avec lui, merci bien !]

Pour changer mes habitudes du samedi soir, j’ai décidé de tenter une soirée différente du pub + boite coutumier. Prenant des cours de danse depuis un an, je me suis dit qu’il était temps de mettre en pratique et de me trouver une soirée rock, pour guincher et pourquoi pas, l’espoir faisant vivre, trouver ma promise.

Après une petite recherche sur mon ami google, me voici donc quelques heures plus tard à l’entrée du dancefloor, motivé pour toutes les faire tourner dans tous les sens. Mais en entrant, une vision d’horreur me glaça le sang : un véritable.. .défilé de quadragénaire, quinquagénaire voir même sexagénaire, la femme la plus jeune de la soirée devait avoir 35 ans…. aaaaaaahhhhhhhhhhh.

Ayant abandonné 10 de mes euros à l’entrée, je ne me voyais pas tourner talons pour me mettre à l’abri de ce spectacle, je suis donc resté et j’ai observé.

Après avoir repris ma respiration, je me suis posé 2 questions : 1- qu’est ce que je fais là ? 2- sommes-nous tous condamnés à vieillir ?

Sommes nous, nous les hommes, destinés à prendre une bedaine dégoûtante, voir tous nos cheveux nous abandonner lâchement les uns après les autres, être essoufflés et dégoulinants de sueur après 3 minutes d’efforts.

Serez vous, vous les femmes, obligées de mettre du maquillage afin de boucher les tranchées entre vos rides, ne plus rentrer dans du 42, devenir disgracieuses sur vos talons, se fringuer comme des petites lolitas vulgaires pour vous prouver que non, vous n’avez pas vieillies.

Idée encore plus dérangeante, à quoi ressembleront nos soirées dans 15 ans. Est-ce que David Guetta, Bob Sinclar et Martin Solveig feront la tournée des idoles? Devront nous nous saouler à mort avant d’aller draguer pour ne plus voir qu’une femme de 40 ans, ben ca fait débander?

Je ne sais plus qui a dit : l’âge critique de l’homme, c’est celui de sa femme…… mais la voila la solution! Suivons l’exemple de Hugh Hefner et Claire Chazal. Nous irons cueillir sur l’arbre les demoiselles et damoiseaux portants encore des couches à l’heure actuelle, quand ceux et celles-ci seront mûrs.

Ouf me voila rassuré, je sais que si je gagne suffisamment d’argent j’aurais toujours une jeunette dans les bras (c’est pas comme ca que ca marche ?).

Mais profitons de notre jeunesse car ma petite visite au musée m’a filée les chocottes, et je peux vous l’affirmer : l’antiride marche à 25 ans, mais nettement moins à 50 ! Je pense qu’effectivement nous avons aux yeux de la société une date de péremption, et mesdemoiselles sans chercher à vous blesser, la vôtre arrivera bien avant la nôtre :).

Rendez-vous sur Hellocoton !

Du temps qu’j’tais ptite

Par Diane

Le temps ne fait rien à l’affaire, parait-il. Eh bah en ce moment, il ne fait pas vraiment les miennes. Je vais vous faire un aveu, chers lecteurs/trices, et pardonnez moi à l’avance d’afficher et d’étaler ainsi mes pensées les plus secrètes et les revers les plus intimes de ma petite personne avec une telle impudeur, mais il faut bien se résoudre à affronter ses démons intérieurs, fut-ce par une séance de thérapie collective dont vous êtes les heureux bénéficiaires, consentants ou non. Alors oui, avouons le, jetons nous dans l’eau de vie de la mare qu’elle a tué la peau de l’ours avant les boeufs de la charrue: je vieillis.

Il faut bien se résoudre à la tragique et inéluctacle évidence, je suis dorénavant plus proche de mes trente ans que de mes vingt, même si c’est un scandale absolu, le lent processus de mon flétrissement progressif est entamé, mes cellules dégénèrent, je vais inéluctablement perdre mes dents, mes cheveux, et quelques centimètres que déja j’en ai pas beaucoup, la frétillante énergie de
mes vingt ans va petit à petit me quitter sans que je puisse abolument rien faire puisqu’avec le temps va tout s’en va même les plus chouettes souvenirs ça taille une de ces gueules, et je vais rester là, comme une pauvre petite huitre passive accrochée à son rocher, vieux lui aussi, à compter les secondes passer, de plus en plus vite, et à trembler de désespoir, avec sur le dos le poids croissant des minutes et dans le coeur l’angoisse moite du temps qui passe, en levant les yeux vers cette immuable vérité qui s’élève devant moi, énorme et impassible: JE POURRIS!!!!

Alors là je vous vois venir: « oui bon ok d’accord Diane, mais bon, jte ferais signale que techniquement t’as commencé à vieillir depuis le jour de ta naissance, hein, alors, why now? » Eh bien, déja, laissez moi vous féliciter pour la pertinence de votre question à laquelle je vais derechef m’efforcer de répondre. Il se trouve que récemment me sont arrivés deux épisodes particulièrement révélateurs, dont je vais re-derechef vous narrer le déroulement.

1/Je suis l’heureuse tata d’une petite nièce de 4 ans d’une originalité certaine et criante, puisqu’elle divise son temps entre appeler tous ses proches caca boudin prout, et s’intéresser à Dora l’exploratrice ainsi qu’à tout ce qui ressemble de près ou de loin à une princesse.
L’autre jour, nous regardions ensemble un épisode de Dora l’exploratrice, et il se trouve que, au lieu, comme le faisait ma nièce, de m’émerveiller du magnifique jardin dans lequel Dora et ses amis pénétraient, de me sentir triste quand son pote Babouche le singe mange un fruit dans un arbre et tombe raide dans le coma, et de m’émouvoir quand Dora apprivoise le méchant dragon en lui retirant
une épine de la patte, je fis remarquer à ma nièce quelque peu dubitative que son truc là, c’était rien que de la propagande biblique.
Devant ce scandale avéré, nous nous rebattons sur les bons vieux classiques, et optons pour un visionnage de Cendrillon. Et voilà t’y pas que mon esprit semi-pourri se met à penser que bon c’est bien gentil tout ça hein, mais le prince, s’il avait vu cendrillon dans ses habits de tous les jours, en vieux tablier en train de récurer les chiottes, eh bah il l’aurait même pas remarquée. Et pis c’est à peine s’il lui adresse un mot, et pouf il est amoureux de la blonde aux gros nichons. C’est pas comme si elle avait un cerveau hein, non plus, et la communion des esprits, et les passionnantes conversations sur les métamorphoses des citrouilles jusqu’à 3h du mat? Eh bien non, puisqu’elle doit déguerpir à minuit, parce qu’à minuit, exit le brushing, et que sans brushing, pas de prince. tttsss…. Et blanche neige aussi, vous allez pas me faire croire qu’elle vit 24h/24 avec des nains et des animaux qui lui font le ménage et la popote sans aucune contrepartie?
(NB: je vous invite à ce sujet à lire « la psychanalyse des contes de fées » de Bettelheim, c’est très instructif et très déprimant)

2/Pas plus tard que le week end dernier, j’étais partie, d’humeur joviale et bucolique, passer un guilleret week end à la campagne, et plus précisément, le dimanche, aller faire une petite promenade en forêt à la cueillette aux champignons. Et, tandis que je commençais à m’énerver après avoir trouvé une quinzaine de champignons non-comestibles, surgit en mon esprit le passage où
Alice rencontre la chenille géante, qu’elle lèche des champignons et commence à devenir géante ou toute petite. Et puis là, tout d’un coup, après l’avoir visionné 457 fois petite sans avoir rien vu d’autre qu’une méchante chenille et un champignon magique, l’évidence m’a frappé: la chenille était complètement shootée au narguilé, et Alice est une camée dopée aux champignons hallucinogènes.

Et c’est là que j’ai réalisé ma décrépitude et la perte progressive et inéluctable de mon innocence cristalline, même si je persiste à sauter dans les flaques et à dire bonne nuit à mon vieux nounours tout fripé, quand personne ne regarde. Mon enfance court plus vite que moi, et ça craint du boudin, un peu, quand même.
Sic transit gloria mundi…caca boudin prout

Rendez-vous sur Hellocoton !

Pilule or not pilule ?

Par TatianaBon finalement ma recherche n’a rien donné pour l’instant alors voici un petit interlude sur la contraception féminine et ses problèmes.

Oui vu que je suis une personne du sexe féminin j’ai un avis sur la question car je sais un minimum de quoi je parle. Cette idée m’est venue en parlant sur msn avec Nina du dit sujet. Parce que voyez vous moi j’ai un gros problème dans ma vie : je ne supporte aucune pilule. J’ai toujours quelques effets indésirables, alors du coup je change tout le temps. D’ailleurs mes amies à chaque fois me font « quoi ? encore ! tu changes de pilule tout le temps ». J’ai un peu tout testé comme type de pilule mais aucune ne me va. Pour moi la contraception ben c’est pas drôle, c’est même très chiant. Et je pense que je ne suis pas la seule. Combien de filles vous diront que la pilule les a faites grossir. Beaucoup pensaient avant que c’était un mythe mais pas du tout. Pareil, vous pouvez avoir la poitrine qui enfle (ça c’est le pire surtout quand ça devient douloureux), de l’acné alors que vous n’en avez jamais eu. J’en passe et des meilleures.


Deuxième chose la pilule ça coûte cher, ça peut monter jusqu’à plus de 30€ les 3 plaquettes. Je peux vous dire que ça revient cher à l’année, surtout si c’est pour vous faire grossir ou vous donner de la cellulite. Souvent c’est pour cette raison qu’en période de célibat prolongé on ne la prend plus, économies oblige. Mais déjà c’est pas top d’arrêter et de reprendre, et puis si on est comme moi flippée des moyens de contraception, genre deux précautions valent mieux qu’une, ben on arrête pas. De plus il faut quand même savoir que l’oubli de pilule c’est plus de 20 000 interruptions volontaires de grossesse chaque année. Il ne faut donc pas être étourdie.


Troisième chose, à part la pilule il n’y a pas beaucoup de moyens de contraception aussi fiable, ou alors ils restent chers. Déjà on a l’implant dans le bras, dit implant contraceptif. Mais là c’est très récent alors on est en droit de se demander si c’est vraiment bien, quels sont les effets secondaires etc. Certaines ont souvent leurs règles, d’autres pas (1)… En plus, certains et même pas mal de gynecos sont contre car il semblerait que l’intervention ne leur rapporte pas d’argent ou je ne sais quoi (oui c’est une amie dans la branche médicale qui m’a dit ça mais c’était y a quelque temps et ma mémoire me fait défaut). Alors ils vous décourage de le faire en disant que c’est dur à enlever après et tout. Autre moyen tout nouveau (je viens juste de lire ça sur le net) : l’anneau contraceptif. En fait c’est un anneau qu’on glisse comme un tampon dans le vagin où il libère l’équivalent d’une pilule minidosée pour trois semaines. Alors apparemment c’est très efficace mais ça reste cher vu que c’est quand même 15€ par mois. Après il y a d’autres moyens mais beaucoup moins fiables. Rappelons tout de même que le préservatif masculin serait moins fiable que la pilule (c’est pas moi qui le dit mais un site médical).


Finalement ils avaient peut être raison de prôner l’abstinence… (enfin euh ouais peut être pas quand même)

___________________________________________________________

(1) pour info, voici la liste des effets secondaires possibles avec un implant (source : site inertnet médical) : acné, perte de cheveux, maux de tête, vertiges, humeur dépressive, instabilité émotionnelle, nervosité, modification de la libido, baisse de l’appétit, douleur abdominale, nausée, flatulences, modification du poids, sensation de tension mammaire, vaginite, dysménorrhée, saignements irréguliers, symptômes pseudo grippaux, douleur, asthénie, bouffées de chaleur, douleur au site d’insertion, réaction au site d’insertion.
Ben ça fait flipper.

Rendez-vous sur Hellocoton !