Le cahier d’écrivaine

Dans mes plus jeunes années, quand je me voyais déjà écrivaine, je m’étais achetée un cahier d’écrivains dont la première qualité était d’être joli. J’y notais quelques idées, quelques nom de personnages à utiliser ci ou là parce que j’aimais bien. Mais dans les faits, ai-je vraiment besoin de ce cahier d’écrivaine ? Lire la suite Continuer de lire Le cahier d’écrivaine

Et soudain, l’inspiration

Je sais pas pourquoi mais ces derniers temps, niveau écriture, c’est moyen l’inspiration. Pourtant, il y en aurait des sujets à causer. Rien que l’actu, tiens… Mais sans doute que ça me déprime un peu trop, sans doute que j’estime que tout a été dit ailleurs, en mieux ou en pire, selon le média, et que ma pierre à l’édifice ne servirait pas à grand chose. Peut-être que je suis un peu désabusée, aussi, je sais pas. Puis j’ai un peu perdu de mon mordant et de mon cynisme ces derniers temps, je suis tellement Bisounours que je m’en effraie moi-même. Et hors … Continuer de lire Et soudain, l’inspiration

Le diable s’habille en…Heu, je sais pas

Jour J de mon entretien, j’ai vraiment à coeur de réussir pour réaliser mon nouveau rêve du mois : devenir responsable éditoriale blog avec plein de pigistes blogueuses sous mes ordres. Arrivée une heure en avance à Lavande sur Seine où se situe le siège de TGGP car j’avais peur de la facétie des bus, je vais prendre un café dans un bar du coin avec un croissant, je note les dernières idées, relis mes notes (en fait, j’avais oublié mon livre donc je n’avais vraiment que ça à faire) et pars fièrement au siège de TGGP. Je suis accueillie par l’assistante qui … Continuer de lire Le diable s’habille en…Heu, je sais pas

Fin de liste

Bon, dans la série « tiens, je fais des changements sur mon blog », j’ai décidé d’arrêter les listes du samedi. Pourquoi ? Parce que comme vous l’avez remarqué, ma vie ronronne comme une Kenya et vu que je parle plus de mes coucheries en détail ou même en général, ne reste guère que le boulot. D’ailleurs, c’est rigolo, j’ai un nouveau collègue, Nicolas, à qui j’ai parlé du blog et qui m’en a parlé hier au pot de déménagement (ben oui, je change de quartier) et il m’expliquait que c’était marrant de me lire et de deviner qui est qui derrière les pseudos. Et les … Continuer de lire Fin de liste