Bienvenue chez Vinyl

Après une minuscule semaine d’intercontrat, me voici à la veille de mon arrivée chez Vinyl. J’appréhende. La veille, je cauchemarde qu’on me met le lundi dans une pièce très sombre car mon chef est absent le lundi (ce que je savais) et du coup, le mardi, j’oubliais de venir. Le dit chef m’appelait et j’étais en bad total. Mais en vrai, j’avais peur de tomber dans une soupe de bienveillance et me dire que j’avais gâché les dix premières années de ma carrière dans des boîtes de merde… Que je fus naïve. Lire la suite Continuer de lire Bienvenue chez Vinyl