2 réflexions sur “Le cahier des petits bonheurs

  1. j’aimerais te partager mon blog.

    mais ca s est tellement mal passe la derniere fois que je suis dubitatif. et je dis pas ca que par rapport a notre petite histoire, le reste avec la poetesse dont j etais tombe amoureux etait pas mieux.

    j ai besoin de faire confiance … mon blog est pas si particulier mais je veux vraiment pas d emmerdes alors j y ai envoyé que des amis pour le moment.

    tu voudrais pas qu on fasse connaissance en mail ? ou bien par fb ?

    qu on cree un lien vrai.

    je t assure.

    je suis simple.

    1. Pour la dernière fois : NON. Casse-toi. Je ne veux pas te parler, je ne veux pas discuter, je ne veux pas me rappeler de ton existence. Je n’ai absolument pas besoin de toi. Je te l’ai dit je sais pas combien de fois. Tu me harcèles, tu m’as insultée, menacée et tu n’es pas foutu de respecter mon consentement donc vraiment, je n’ai strictement rien à gagner à « discuter » avec toi. Donc inutile de continuer à me harceler. Je ne te dois rien. Il n’y a jamais eu d’histoire, c’est toi qui as tout inventé dans ta tête et je n’ai fait que subir tes délires. J’ai déjà gaspillé 2 mn de mon temps à RE remettre les pendules à l’heure. Tu me fais l’effet d’un chewing-gum collé sous ma semelle dont j’arrive pas à me débarrasser, c’est effroyable.

Les commentaires sont fermés.