Une certaine représentation de la violence

C’est compliqué la violence en narration. En tant que lectrice ou spectatrice, je ne l’aime pas beaucoup. Essentiellement parce que neuf fois sur dix, je ne la comprends pas. Enfin, je la trouve injustifiée et ça me gonfle. J’ai déjà parlé du torture porn sur les femmes mais là, c’est une remarque qui concerne la violence au global. Pas forcément sexuelle et pas forcément faite aux femmes. Du coup, ma question est simple. Cette violence dont j’ai besoin pour faire avancer mon récit, je la détaille ou je la suggère ?

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *