Savoir démarrer un récit

Je glisse un oeil vers le numéro de page. 400. Ok. Ca fait 400 pages que j’ai commencé ce roman, j’en suis à la moitié et il ne s’est toujours rien passé. Oh tiens, voici un super sujet d’article ! Aujourd’hui, on ne va pas parler de la première phrase, je l’ai déjà fait. Non, on va parler de savoir démarrer son récit. Soit quand tu as planté un peu le décor, balancé le prénom d’un ou deux personnages et que tu commences à lancer l’action. Dans aucun univers, attendre la 400e page pour le faire est admissible, je vous préviens.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *