Au secours, je me noie en plein jacuzzi d’idées

Ma vie rêvée ? Pouvoir écrire autant que je veux au quotidien. Alors, oui, je sais, sur mon blog voisin, je vous explique très précisément aujourd’hui que quand j’ai pu ne faire que ça, je ne l’ai pas fait. Un peu comme les deux mois où j’étais bloquée chez mes parents pour genou cassé, j’ai écrit 36 pages d’un roman… qui s’est arrêté à peu près au moment où j’ai pu lâcher mes béquilles. J’y reviendrai peut-être un jour parce que y avait du violoncelle quand même. Mais y des moments dans la vie où je patauge en plein jacuzzi d’idées. J’ai envie de tout écrire. Mais j’ai du travail et mon cerveau, il gère pas.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *