Tout est question de leader charismatique

En tout cas dans les dystopies parce que dans la vraie vie, erf. Je ne suis pas de celles qui croient en une personnalité providentielle qui amènerait le peuple vers une direction salvatrice. Parce que je ne crois pas en l’individualité mais dans un effort collectif et consenti, seule façon de parvenir à nos fins. Mais dans les dystopies, on aime l’archétype du leader charismatique, cette figure d’autorité qui tient dans ses mains la destinée de tout un peuple. Moitié consentant, moitié révolté. Et c’est en général cette deuxième moitié que l’on va suivre dans les récits. Faisant de la figure d’autorité le grand méchant.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *