No romance

J’ai quelques petites obsessions narratives, vous l’aurez noté. J’ai beau détester les comédies romantiques, j’adore les jolies histoires d’amour. En fait, non, j’aime l’étincelle amoureuse avant tout et les petits moment de bonheur amoureux. Cette semaine, je me suis promenée au jardin du Luxembourg et j’ai croisé plusieurs petits couples, allongés dans l’herbe. Quel tableau charmant. Ils ne faisaient rien mais de les voir, ça me rappelle mes propres moments de félicité, ça fait du bien. Mais si je vois de la romance partout, je m’interroge : est-ce réellement un ingrédient essentiel dans une fiction ?

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *