En dystopie, les réseaux sociaux vous veulent du mal

C’est un truc assez dingue. Dès que les réseaux sociaux apparaissent dans une dystopie, voire qu’ils en sont le coeur, c’est pour en faire la pire menace de la société. Alors quand on écrit des dystopies, ce n’est pas pour raconter des jolies histoires mais tout de même, ce trait m’interroge. Alors comprenez bien que je vais pas parler de réseaux sociaux en tant que tel mais cette vie online que l’on mène en permanence. Par soif de reconnaissance, pour l’essentiel.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *