Innocence volée

Ohlala, je me lance dans Innocence volée, un téléfilm bien compliqué, je lis le pitch et je comprends rien. Y a 120 prénoms. Il va falloir s’accrocher mais aujourd’hui, à priori, ça va parler de perte de virginité pour un jeune garçon à la mère possessive avec une femme qui a l’air un peu possessive, elle aussi. Ah ben tiens, une histoire de femme dérangée, çafaisaitlongtemps… Bon, bref, on a droit à un long générique sur fond d’aquarium avec une musique vaguement repompée d’Eric Serra mais qui, je l’avoue, est pas si mal. Mais les musiques de téléfilm sont rarement une réussite. En tout cas, je crois qu’il y a une fille qui nage dans l’aquarium, je suis pas sûre…

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *