Le piège des pensées limitantes

Je suis du genre hypersensible. Ou quelque chose du genre. J’ai une capacité à imprimer le moindre commentaire un tout peu négatif qui peut m’être fait et en faire une certitude. A partir de là, je vais nourrir mes pensées limitantes et ne plus jamais revenir dessus. Alors que la vie m’a démontrée que je pouvais être différente et plurielle mais que voulez-vous, c’est plus collant que du chewing-gum sous une semelle en plein été, cette histoire.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *