Sabrina ou le deus ex machina

Cette semaine, mon adoré et moi avons regardé la partie trois de Sabrina sur Netflix et… la série abuse de ma suspension consentie de l’incrédulité. Je ne suis pas une acharnée du réalisme, je ne traque pas les illogismes, tant qu’ils ne m’explosent pas au visage. Mais là, Sabrina, c’est allé trop loin. Et alors que je commençais à m’agacer sur mon canapé, j’ai saisi mon clavier bluetooth pour taper un petit article. Parlons donc deus ex machina.

Sabrina, série netflix

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *