Le féminisme m’a rendue misandre

Est-ce que ce ne serait pas un bon titre putaclic, ça. Si, bien sûr que si. Mais à un moment, va falloir expliquer deux ou trois choses à ceux qui adorent définir les féministes comme des rageuses qui haïssent les hommes… sans comprendre que notre (plus que relative) radicalité, c’est à leur comportement qu’on la doit.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *