Le courage de s’arrêter

Depuis que j’ai mis les pieds dans le monde du travail, j’ai compris un truc essentiel : ce n’est que de la manipulation. Et une des manipulations classiques, c’est de fantasmer sur “ceux qui ne foutent rien” et que l’on doit juger lourdement. Comme par exemple ceux qui se font arrêter pour burn out, t’auras toujours quelqu’un pour dire que c’est un peu abusé. Tu rajoutes à ça tous les articles et reportages sur les “faux arrêts de travail« , ça culpabilise sec. Pour le plus grand plaisir du patronat.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *