Body positive ? Commençons plutôt par la body neutrality

Cet été, j’ai pris une résolution : plus jamais les régimes, j’ai quasi 40 ans, mon corps est comme il est, fuck da police. A peu près. Sauf qu’aimer son corps, ça ne se fait pas sur un claquement de doigts, c’est un putain de boulot et remplacer une injonction par une autre, ce n’est pas tout à fait idéal. Alors en attendant de finir par aimer ce corps pas trop mal sauf le bidou (je dis bidou parce que bide, c’est le comble du moche comme mot), commençons déjà par l’accepter. Ici entre en jeu la body neutrality.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *