Femmes fatales, égéries des téléfilms

Parmi mes petits plaisirs coupables, il y en a un que j’avais délaissé depuis des années mais que j’ai retrouvé un peu récemment grâce à la magie du replay, à savoir les téléfilms. Alors, je précise, je n’aime que les polars/thrillers option personne psychotique, pas les soupes dégoulinantes à base d’amour qui vous cueille alors que vous n’y croyiez plus. Par contre, entre le moment où j’en regardais beaucoup et maintenant, j’ai pas pris des points de féminisme et soudain, j’ai eu un petit souci avec ces téléfilms : 9 fois sur 10, on va nous parler de femmes fatales.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *